Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

« Il n’est pas mort, fini-le »

Publié le par letang-moderne

tue.jpgPrés de Séville des voleurs, des désespérés, des nécessiteux, des croquants sont entrés par la grande  porte dans un supermarché encore joufflu, congestionné de choses inutiles, embarrassé de biens indispensables à la survie….

Ils ont rempli leur chariot de lait, de sucre, de pates, de l’huile  et de l’eau, ils n’ont pas pris de dessert, pas de chocolat, pas même une télé…. Ils veulent juste survivre ! Aider à survivre, accompagné du député  Sanchez Gordillo, ils sont partis distribuer leur collecte dans les cantines populaires des alentours….

C’est parce qu’ils veulent juste vivre qu’ils sont devenus des militants….

 La droite de Rajoy, elle hurle, elle crie, elle fait pression sur ces imbéciles d’association caritatives les rappelle à la bienséance… le vol ce n’est pas bien…. La droite n’a qu’une pédagogie, elle inculque la bonne tenue et les cours de maintien… l’austérité n’est pas une politique c’est une morale ! Alors les petites « sœurs de pauvres » refusent de distribuer dans leur cantine cette nourriture volée….

C’est de la barbarie que d’attaquer un supermarché  s’est exclamé le prélat pourpre de Cadix !

Comme nos voleurs devenus militants, nos désespérés devenus passeurs, nos croquants devenus dispensateurs ont la tête dure c’est dans la rue qu’ils ont livré nouilles et margarines…. Les forces de l’ordre arrivées en nombre ont pu assister à un pique-nique géant…. On partage chez ces gens là !

Le neuf Aout, « un campeur » allocataire du RSA, s’est immolé dans le hall de la CAF de Mantes-la-Jolie,  dix jours plus tard, il mourrait….  Depuis trois mois son allocation était suspendue pour un défaut de justificatif ! Il lui manquait la date  de sa dernière fiche de paie….chomage-copie-1.jpg

Hier en Sardaigne, le porte-parole d’une trentaine de mineurs enfermés au fond de leur fosse  avec 350 kilos d’explosifs, s’est ouvert les veines au beau milieu de la conférence de presse qu’il tenait… Les images tournent sur toutes les télés…. Mais aucun mot ne raisonne qui expliquerait le pourquoi de leur grève. Pourtant leur combat est exemplaire, voyez vous ces petits gars,  que l’on nous présente comme des rustres au fond de leur trou se battent pour transformer leur mine qui crache  600 millions de tonnes de charbon par ans en site de stockage des émissions polluantes capable de capturer et de recycler du CO2 atténuant ainsi de manière durable les effets du réchauffement climatique….

Ces gars là ont travaillé, étudié, ils ont compris le gisement d’emploi et de progrès que porte la  bifurcation écologique de nos productions… ils savent où conduit la destruction massive de notre planète… ils n’ont pas peur de leur propre mort !

Le 16 aout en Afrique du Sud, la police de Marikana a exécuté de sang froid, trente quatre mineurs qui avaient l’audace de revendiquer leur du auprès des exploitants d’une  mine de platine … les exploitants miniers d’Afrique du sud sont richissimes, ils peuvent se réjouir de ce massacre, si la grève ne  s’est pas arrêtée…  on est solidaire chez ces gens là…. Le cours du platine n’a jamais été aussi haut de toute son histoire.

Avec 2 milliards de dollars de chiffre d’affaire et 311 millions de dividendes, le propriétaire de la mine continue de refuser une augmentation de 50 euros pour tous les mineurs qui en perçoivent 357 par mois.

Mais heureusement le marché  de la platine résiste au chantage des gueux, il digère le massacre et l’action grimpe, grimpe, grimpe …… on respire !

 

peloton.jpgDans les petites rues de la banlieue de Séville on ne digère pas bien cette nourriture que l’on ne peut plus se payer, à Mantes-la jolie  l’allocataire du RSA  ne respire plus, et l’on s’étonne vraiment que les carabiniers italiens n’aient pas achevé cet imbécile de mineur sarde !  Comme à Marakina devant ce pauvre corps décharné qui bougeait encore, tel ce policier zélé, on entend partout, les actionnaires, et les banquiers, les spéculateurs et les ayant-droit du grand pillage crier : « il n’est pas mort, fini -le »

Partager cet article

Repost 0

La fin du cochon c’est le début de la saucisse……

Publié le par letang-moderne

hh-copie-1.jpgMon grand-père  parlait ainsi de la SFIO, ses racines paysannes et son gout prononcé pour la bonne chair lui permettait d’inventer de beaux aphorismes qui restent gravé dans ma mémoire… En regardant l’état du parti socialiste d’aujourd’hui, il penserait, sans aucun doute, comme Jean-Luc Mélenchon, que la social-démocratie est un astre mort !  Autre temps, autre culture, mais le même sens de la sentence énoncée en quelques mots et qui résume à la perfection, caractérise en un seul trait une situation sous son aspect le plus singulier.

C’est devenu un lieu commun les socialistes au pouvoir déçoivent au delà de l’imagination du plus craintif des électeurs ! Ils sont magiques, ils déçoivent celui qui n’espérait pas, ils attristent celui doutait, ils désenchantent l’optimiste, ils désappointent les plus aiguisé des rhéteurs, ils frustrent le joyeux, trahissent le camarade et trompent l’électeur !

En moins de 4 mois, ils ont transformé l’infime mais perceptible  soulagement de la population en chape de plomb réprobatrice de toutes les forces vives du pays….

Navigant entre billes et bandes, ils n’étaient pas moins de sept ministres et secrétaires d’Etat à aller prêter hommage  à leur suzerain le MEDEF, prêtant publiquement serment devant ceux qui possèdent, ils ont du entendre les remontrances de sa seigneurie madame de Parisot ! Spectacle affligeant de les voir, écuyers et leur chevalier Ayrault, le genou plié accepter  la règle de la soumission : «  Ou tu tiendras tes engagements (compétitivité, baisse du cout du travail, règle d’or, austérité éternelle)  ou félon tu deviendras et ta reine Parisot te poursuivra jusqu’à la mort !)ecuyer.jpg

Misérables saucissons qui ne voyaient pas que la vie attend de vous un minimum de dignité,  pitoyables chipolatas qui ne comprenaient pas que votre salut ne peut venir que du peuple qui vous a porté au pouvoir pour chasser l’autre qui nous martyrisait, hideux andouilles ( de Vire) qui trompaient, trahissaient, feignaient, désinformaient.

Car il s’agit bien de cela, désinformation lorsque vous affirmez avoir renégocié le traite européen de Merkel et Sarkozy auquel pas une seule ligne n’a été changée et que vous vous apprêtez à faire voter par votre majorité avec des arguments aussi puissant que : « il ne faut pas se moquer de la religion, parce que c’est interdit par la religion ! ».

Duplicité  coupable et honteuse lorsque vous appauvrissez le budget de l’Etat  de  peut-être 6 centimes par litres de benzine, quand dans le même temps, c’est par l’impôt de tous que vous récupérerez les quelques cinq cent millions d’euros brulés en pure perte à la sauvegarde des 12 milliards d’euros de profit de la seule société TOTAL, duplicité encore lorsqu’ hier vous nous promettiez une fiscalité verte susceptible d’inciter à l’abandon des énergies carbonées

Trahison quand vous n’abrogez pas l’ensemble des lois renégates de restrictions des libertés publiques et syndicales que la droite a tissé pendant plus de 15 ans. Trahison encore lorsque vous refusez l’amnistie de tous les syndicalistes condamnés pour avoir su être les fers de lance de la contestation au sarkozysme. Trahison lorsque vous augmentez le Smic de quelques carambars aussitôt volés par une augmentation du  prix du gaz et de l’électricité que vous avez renoncé à réguler !

trahisonps1.jpgTromperie à tous les étages, illustrées à merveille par Nono le cabré, ridicule ministre de l’aplomb fertile, qui appelait hier les syndicats de PSA à ne pas nuire à la survie de leur groupe… J’avoue que j’en ai encore des frissons dans le dos ! Concours consternant de celui qui sera le plus droitier ! Qui de Nono ou de Valls tient la corde ? L’arbitrage est à pleurer, ainsi et de nouveau, comme au temps des Morano et des Gueant,  la France est sous la critique de l’ONU  qui voit dans ses évictions forcés une politique inepte et discriminatoire !

Le cochon est bien dans le maïs, et les deux orientations qui traversent la gauche n’ont pas fini de s’opposer, mais cette fois l’heure est grave. Nous n’avons pas réussi avec notre Front de Gauche, malgré nos succès et l’immense remobilisation populaire que nous avons fait naitre à peser suffisamment pour réorienter le cours d’une politique qui conduit tout droit au désastre, mais notre échec relatif doit être éclairé par la faillite de ceux qui partageant l’essentiel de nos valeurs, ont choisi d’accompagner ce gouvernement dans son errance libérale. Que pèsent  nos amis verts comme Placé ou Joly, qui comme nous, demandent le rejet du  traité Merkozy , que valent les twitts  et les motions de Marie Noëlle , de Gérard, d’Henry, ? Elle est où la gauche socialiste ? Il est où le Nouveau Monde !

Et pourtant, même si je dois en choquer quelques un  ici, je sais que ces camunite-copie-1.jpgarades et parfois amis socialistes  traversent avec sincérité le même désarroi que nous…. Nous ne partageons pas les mêmes choix tactiques, ni même stratégiques, et pourtant sur les grands sujets que ce soit l’Europe, ou la retraite, le temps de travail ou le nucléaire, les libertés publiques ou la nécessité d’en finir avec la cinquième République, nous pensons… allez…  souvent la même chose !

Nous devons unir la gauche, pas derrière nous, pas avec nous ! Nous devons l’aider à se retrouver et cette unité là, doit s’exprimer dés le 30 septembre pour exiger un référendum sur la question du traité…  Nous sommes majoritaire à gauche et dans tous le pays sur cette question.

 Venez !

Il y a de la place pour tous dans la majorité alternative que le peuple appelle et que nous devons faire triompher….

Allez les cochons ! Nous ne sommes pas la décoration des plats de lentilles !

Partager cet article

Repost 0

MANIFESTATION NATIONALE SUR LA RATIFICATION DU TRAITE EUROPEEN LE PEUPLE DOIT TRANCHER PAR REFERENDUM !

Publié le par letang-moderne

COMMUNIQUE DU PARTI DE GAUCHE GIRONDE

 

429700 2603167160421 1292103268 32004443 697020825 nJean-Luc Mélenchon, adversaire du traité budgétaire européen, a appelé ce dimanche, au nom du Front de Gauche, à une manifestation nationale et unitaire à Paris pour réclamer un référendum sur sa ratification :

« Nous, Front de gauche, nous adressons, non pas à ceux qui sont d’accord avec nous (…) mais à  tous ceux qui veulent, personnes, organisations, associations, syndicats », un appel « à une manifestation nationale à Paris venant de tout le pays », a déclaré le dirigeant du Front de Gauche, évoquant la nécessité d’ »une sorte de comité national pour le référendum ».

Le Parti de Gauche Gironde appelle l’ensemble de celles et ceux qui revendiquent d’être consultés à préparer ce grand événement national, et ainsi à obliger le Gouvernement à donner la parole au peuple.

Le Parti de Gauche  est pour  que s’exprime de façon citoyenne et démocratique un Non massif à cette camisole libérale autoritaire portée par un gouvernement social libéral qui tourne une fois de plus le dos à ses engagements de campagne.

La victoire de François Hollande est la victoire de la gauche, ce sont les 4 millions de voix du Front de Gauche qui ont permis de  chasser la droite en Mai 2012. Que le Président Hollande s’en souvienne, car ce vote porte avec lui la question de la résistance au libéralisme et le refus de toute austérité.

Le gouvernement n’a pour l’instant fait bouger aucune ligne sur ce traité austéritaire, co-écrit par le couple de la droite libérale de l’époque, Merkel-Sarkosy. Pire, celui-ci contient des dispositions supplémentaires comme une nouvelle déréglementation notamment sur l’énergie, ou  l’abandon par voie de conséquence de la défense Nationale tactique en ratifiant dans le même texte un quitus au bouclier anti-missiles si cher au complexe militaro-industriel impérialiste du pentagone : même Nicolas Sarkosy n’avait pas osé intégrer cela dans  la  première version ….drapFDG

Le Parti de Gauche Gironde, membre du Front de Gauche, prendra toutes les dispositions pour informer le plus grand nombre de ces réalités et faciliter le rassemblement des toutes celles et ceux qui voudraient manifester à Paris, pour imposer par la mobilisation populaire ce référendum d’utilité publique et d’avenir citoyen, et ensuite le gagner.

Nous ne lâcherons rien !

 

Contact PG33 : MESPOULEDE JEAN MICHEL  06 75 10 01 10 – CHRISTOPHE MIQUEU 06 63 55 30 04


Partager cet article

Repost 0

Du bruit et des maux…..

Publié le par letang-moderne

radio.jpgNous le savons bien, maintenant. Hier soir s’il en était besoin, Jean Marc Ayrault  s’invitait au journal télévisé de David Pujadas, avec un seul message : « le gouvernement est sur le bon braquet » Pourquoi faire ? Personne ne le sait. Au service de quelle population ? Pour quels intérêts ? Personne ne pose la question. Jean Marc Ayrault, il est comme Louison Bobet, il ne peut plus s’arrêter de pédaler, emporté par la pente, il dévalera tout, les chômeurs par millions, les usines qui ferment les unes après les autres, les pleurs des enfants roumains, et les dents qui sont pas soignées, les millions engloutis dans la rénovation du parc nucléaire français, et peut être même  les délires guerriers des BHL et consorts… la finance se régale de ce gouvernement ! Rassurée qu’elle est de le voir si vite, si bien, se conformer à ses exigences ! D’ailleurs elle n’est pas ingrate la gente banquière qui prête désormais à la France à des taux historiquement bas !

Le changement est conforme  à ce que l’oligarchie en attendait, rien, rien qu’une petite musique qui dégouline de la radio  que l’on écoute sur les  autoroutes privatisées  du sud de la France, une petite musique de rien du tout qui entrecoupe des mots et des mots…. Description millimétrée des maux entendus à la télé, vus à la radio !

A la Région  Aquitaine la question du jour  est l’envolée du cours de la dette…. Ca ne dérangera pas, ca coulera, ca n’empêchera pas… on continue, on roule, on ne change pas de braquet….  

Tiens la bonne idée ! On va se faire noter par Fitsch!

Mon ennemi c’est la finance qu’il disait l’autre ! En acceptant cette notation les aigles d’Aquitaine acceptent de voir tous leurs projets évalués  à l’aune du seul prisme de la rentabilité financière…. La libre administration de la collectivité locale et territoriale  n’est plus qu’un souvenir…. Ils vont bien rire chez Moody’s, quand ils verront les sommes nécessaires au paiement des stagiaires de la formation professionnelle, à s’en faire péter la sous- ventrière lorsqu’ils  calculeront le rendement des sommes investies pour payer la boite à outil de l’apprenti !souffrance.jpg

N’ayez pas peur… c’est comme à la radio, ca coule et c’est frais, c’est moderne et c’est bon… a cette minute  des milliers de travailleurs se font écraser, à peine comme des chats…. écraser…. Ca fera des mots des mots à la radio… un petit peu de bruit…. Avec l’accent basque d’Aphatie s’il vous plait !

Le bon docteur  Strauss-Kahn est empêché…. Mais ses carabins sont à l’œuvre….  Penchés autour de la Grèce et de l’Espagne, ils s’affairent…. « Bordel mais elle va nous claquer entre les doigts » s’énerve le professeur Moscovici ! « On est pas de magiciens » lui répond le docteur Sapin en coupant la dernière jambe…..

A cette minute des milliers et des milliers de gens mourront… les autres pleureront, un Rom partira et une jeune fille espagnole trouvera un boulot dans une taverne bavaroise spécialisée dans la choucroute à emporter….

Le changement est glacial, le monde est froid et de partout la nouvelle se répand…. A Lacanau l’incendie est sous contrôle, mais ca flambe en Espagne, ca crépite au Portugal…. C’est le froid qui allume les incendies… dans certains endroits plus personne n’y croit … le changement ça fait passer le temps… comme à la radio, une petite musique !

Traduisez lbourreau.gifes « Apathies », expliquez donc les Barbier Cohen et Lenglet.. 

N’ayez pas peur ! Le  changement c’est des mots, des mots comme à la radio, il ne peut rien se passer, rien n’a de l’importance, ce n’est rien, ce n’était rien, juste une peu de bruit, une vielle reng aine qui passe sur nostalgie !

Des mots des mots des mots des mots….. Tout juste un peu de bruit, à peine un peu de bruit…..

A cette même minute, ils signeront le traité….. Les maux de l’austérité frapperont encore plus les amochés et les estropiés de la belle compétition libérale, les mutilés et les écharpés pourront écouter la petite musique…. La responsabilité de ces gens est terrifiante. 

 

  * avec un amical clin d'oeil à Brigitte Fontaine pour sa chanson "comme à la radio" 


 

 

Partager cet article

Repost 0

La valls militaire.... un requiem pour notre morale.

Publié le par letang-moderne

4151388080_e40ac37a8d.jpgIls aiment tellement la justice ce gens-là….. Qu’ils en appliquent  même les décisions avant qu’elles ne soient rendues !

C’est indéniablement cette sagacité prospective qui permit à Valls  de démolir le campement de ces pauvres gens à l’aube, alors qu’ils  étaient convoqués par le tribunal demain !

Il y a bien dans cet acharnement méthodique  une application tout à fait inutile à semer la peur à rependre l’insécurité que transporte la condition précaire de ces malheureux ! Pourquoi le ministre de l’intérieur de la « gauche » frappe si fort ? Pourquoi communique-t-il tant ? Quel est le projet, quel est le plan ! Pourquoi ?

Je crains vraiment que son admirable projet soit d’occuper le terrain de ce qui croit être le message de fermeté que le peuple est censé attendre !

Cette politique de gribouille qui flatte l’ignorance et la bêtise, qui plonge notre police dans la honte de devoir  arracher l’enfant à sa timbale de misère, l’obligeant à détruire les 4 planches qui font l’abri de fortune ne mène non seulement à rien mais elle légitime en plus le terreau raciste qui pèse tous les jours davantage sur le dos pouilleux  de ces indigents.

Ces familles qui n’ont rien se voient sommée à six heures du matin d’abandonner l’essentiel. Tout ce qu’ils ont collectés est dévasté jusqu’à la poêle trouée que le bulldozer n’épargnera pas ! De bien belles images que l’on nous donne à voir comme autant de preuve que la gauche lollandiste n’a rien d’angélique, n’est pas laxiste !

Où nous mène la stratégie de malade de Valls !

Je dis malade car je ne sais pas  si vous avez remarqué, mais il est atteint de la même maladie que Michelle Alliot-Marie, il marche désormais au pas ! Étonnant trouble de la personnalité dont sont parfois atteints les ministres de l’intérieur ou des armées qui se prenant pour un escadron à eux tout seul se mettent à marcher comme s’ils étaient en tête d’un escadron de béret rouge joyeusement bercé par la douce musique de la Madelon !3528246632_fb6a48e9c6.jpg

Avec tambours et trompette  cette équipée sauvage qui le conduit à se comporter de la même manière qu’un vulgaire Sarkozy  nous réserve de tristes réveils…. Ces gens chassés comme des nuisibles vont s’en aller et  ils vont revenir alors il faudra de nouveau les poursuivre, de nouveau les expulser…. Et ils reviendront, et de nouveau on refera le cirque, plus violemment encore, le menton toujours plus redressé, les rodomontades encore plus crâneuses.

Fanfaronnade stupide, forfanterie coupable, vantardise haineuse et désespérante cette politique est vouée à tous les échecs…..

Le premier d’entre eux  est constitutif d’une véritable bérézina morale, déconfiture totale des valeurs qui forment  le corpus minimum de ceux qui portent une politique d’émancipation de l’Homme ! En ne se donnant pas les moyens d’explorer les conditions de solutions durables pour ces populations à la dérive le gouvernement  « socialiste » de la France se comporte comme un régime brutal, ne respectant même pas les lois qu’il s’est donné, bafouant sa propre parole. La manière dont on traite les minorités ethniques est un indicateur efficace du niveau de démocratie, c’est un échec lourd de voir la France mise à nouveau sous l’observation de la commission européenne  des droits de l’homme vis à vis de son traitement des Roms !

La deuxième faillite de cette politique c’est qu’elle valide les méthodes du Sarkozisme, on n’attendait pas grand-chose de cette gauche, mais je fais partie de ceux qui croyaient tout de même, que le fond de l’air resterait léger au moins quelques mois ! La fange ignominieuse est déjà retombée, l’été n’est  même pas fini !

1204202153_06acdf7f4e.jpgLe troisième naufrage de cette politique est sans doute le plus grave, il accrédite la thèse d’une Europe impossible, qui se renvoi  ses pauvres  comme autant de preuves  de son incapacité à gouverner pour les peuples…  La truie qui chante est là, elle a déjà enfilé son treillis, elle peut pousser le bouchon encore plus loin, puisque c’est l’autre malade  qui lui ouvre la marche !

Elle aussi elle aime bien la musique qui marche au pas !

Partager cet article

Repost 0

A Grenoble avec les lapins……on grignote on grignote…..

Publié le par letang-moderne

3258980450_7002f621e2.jpgJe ne sais si c’est l’évocation amérindienne des voyages de Jean Luc Mélenchon, le fait est que ce matin me revient  à la mémoire l’histoire mythologique du lapin des indiens !

Ce héros culturel, rusé, malin, rapide et musculeux, capable de vaincre bien plus fort et féroce que lui tels les ours ou les buffles…..

Mi  Peter Pan, mi robin des bois, farceur et fripon à la fois, le lapin ressemble à mercure  dieu du bon voleur et des chenapans espiègles…. Tout comme l’enfant mercure se transforme en Hermès, le lièvre lunaire des indiens devient très vite le « grand lapin » celui qui intercède entre les aspirations des hommes et la loi de de Dieu l’immuable….on l’appelle le « Grand Manitou ! »

Alors quand Cécile Duflot, se prenant pour un renard, interpelle Jean Luc Mélenchon, laissant filer par un interstice de sa muselière : « Viens mon lapin ! Et assied toi de l’autre côté de la table du gouvernement » Le grand manitou appelle aux résistances de tous les espèces de hases ! Lapereaux bouquins et lièvres se redressent et font Front ! Prêts de nouveau à donner toute notre énergie au présent juste parce que  nous sommes véritablement généreux avec l’avenir !

Les lapins de Grenoble grignotent et grignotent encore, gagnant chaque jours non seulement de nouveau petits mammifères rongeurs, ils moissonnent les fruits des  semences présidentielles !  En creusant les terriers qui nous ont permis de sortir du zoo des grands fauves emprisonnés derrière les barrières des dogmes libéraux des traités passés et à venir nous pouvons maintenant leur livrer devant leurs yeux écarquillés d’envie l’incroyable danse de la liberté, le joyeux tango de l’émancipation, la réjouissante démonstration de la révolte……

Oui nous sommes ceux qui refusent  la facilité du repas quotidien, infâme bouillie livrée par les soigneurs du zoo, vrais-faux amis  du genre, qui servent la soupe de la rigueur juste et partagée, le bouillon clair d’une recette qui manque de tout !2178097109_163f2456dd.jpg

Et de courage en premier lieu, car oui pour gouverner  face à la folie destructrice des capitalistes, il faut en premier lieu se saisir des outils nécessaires à la création du rapport de force seul capable d’inverser le cours de leur projet néfaste, ce n’est pas d’une muselière dont les élus du peuple ont besoin mais d’un portevoix, et le plus puissant des mégaphone susceptible de crever leurs tympans atrophiés s’appelle le referendum !

Osez le courage !

« Parce que c’est une exigence démocratique, parce que c’est le droit des Français, parce qu’il faut rendre la parole à notre peuple, que vous soyez pour ou contre, ne privez pas les Français d’un referendum auquel ils ont droit. » voilà le premier message des lapins !

Il n’existe aucune limite à la révolte des lapins fous que nous sommes, pire avec Camus, nous lui donnons même la vertu d’un droit ! Ayant perdu toute patience, à peine au bout de 100 jours, nous voilà donc obligés d’agir de nouveau !

Nous revendiquons le droit intangible du respect de la parole donnée,  nous refusons la petite musique orchestrée par les flutistes du lollandisme, on se laissera ne pas assigner dans le jus de cuisson de cette soupe fade, baignant entre la haine et le mépris dans laquelle il serait de bon ton de nous faire mijoter.

Avec nos quatre millions tout rond de lapins  qui ont permis la défaite de Sarkozy, nous refusons de distribuer la soupe à la grimace pour les salariés, les immigrés, les femmes, les jeunes, les enfants, les vieux, nous refusons les licenciements boursiers et les expulsions manu-militari toutes aussi inutiles qu’inhumaines……

« Nous sommes les ayant droit du changement »

7655161476_453a8c023b.jpgLa poule domestique, la poule de basse-cour et son cerveau atrophié, bien que dotée d’une réelle empathie, même affublée d’une muselière  dérisoire, rangée  sur son perchoir par ordre de priorité pour la nourriture qu’on lui livre, protégée du vent et de la pluie, des éclairs et des tornades, dans son poulailler qu’elle imagine comme le palais de son aboutissement peut bien nous interpeller !

Les lapins sont unanimes !

« Non  ma poule ! De ton gouvernement on n’en veut pas ! »

Partager cet article

Repost 0

Normal mais immoral….

Publié le par letang-moderne

dieu.jpgYoupee ! Le plafond du livret A est augmenté de 25 % ! Si tu as 20 00 euros à exonérer d’impôts c’est une bonne nouvelle, si comme nous tous, tu es a découvert depuis déjà 10 jours,  alors ca ne te concerne pas, mais comme tu sais que cet argent sera entièrement fléché sur les programmes de logement sociaux, tu te dis que c’est quand même une bonne nouvelle …. Peut-être… surement… heu… Pourquoi pas ?

Une autre bonne nouvelle ! C’est   la capitalisation boursière d’Apple qui  atteint un niveau historique, 600 milliard d’euros ! Super ! Un tiers de la dette de la France, investit par des actionnaires heureux qui font travailler plein de petits chinois, et qui viennent d’inventer le capitalisme sans personnel ! La plus belles des utopies libérales les souffrances, les salaires de misères, les privations de liberté, loin, loin, loin,  150 000 i-phones jours, pas un souci, pas un syndicaliste à l’horizon et des bénéfices à profusion…  Juste un bureau de recherche et un bureau de marketing et le tour est joué. Il ne reste plus qu’ a rendre indispensable le désir de se procurer l’application « plus conne la vie », téléchargeable gratuitement et en seul coup de doigt sur votre i-phone !

C’est comme çà qu’il marche le monde, normal…. Normal comme un ministre des relations extérieure  de la France  qui  affirme en parlant de Bachar el Assad qui ne « mériterait pas d’être sur terre » et que le « régime syrien doit être abattu ».

Abattu sans doute mais par qui ? Par la révolte citoyenne d’un peuple épris de démocratie et de justice sociale ! Par la tyrannie stupide des affrontements religieux et des querelles théologiques qui secouent l’islam entre chiites et sunnites et dont la cohorte de morts irakiens, libyens, maliens et syriens  n’est que la triste conséquence. Par qui doit être abattu ce régime assassin, par une prise de conscience  des nations, par des bombardements de l’Otan… par qui ? Pas  de réponse, il doit être abattu parce que c’est normal !iphone-5-release-date.png

Pire parce qu’il ne mérite pas d’être sur terre ! Fabius ou le dernier guichet avant le jugement dernier, l’essence de la morale créatrice ! Ce n’est pas un ministre de relations extérieure dont la France  s’est doté, c’est l’évangile avant la parole de Dieu,  c’est la foi et la morale à la portée des caniches, c’est le boson des chics !

Cette  doctrine de la « normalitude » établie en mode de communication universelle du « lollandisme »  est un péril alarmant qui pèse  sur la raison et l’intelligence  de même ceux qui sont le mieux équipés !

A vouloir flatter le sens commun nourrit des diatribes  « henrylevesques », celui dont Mitterrand disait qu’il était le plus jeune et le plus brillant des socialistes fini par devenir le plus vieux responsable social-démocrate coupable  de tous les reniements, indigne de tous ses grands prédécesseurs. La diplomatie française n’a de grandeur que dans  la diffusion d’un message raisonné, trait de lumière porté au milieu des chaos de l’obscurantisme, de l’avidité et des délires des tyrans !

mais.jpgEmbourbée dans la pensée sans fondement, du juste, du bien et du mal, de l’imbécile droit d’ingérence qui apporte toujours la guerre à la guerre, voilà la parole de la République ,qui tente de justifier son incompréhension totale de la partie qui se joue dans le monde, par l’octroi ante-divin du droit à l’existence !

Misère que de subir à ce point l’idéologie dominante qui depuis des décennies jette l’humanité dans cette fable du choc des civilisations, au moment ou l’enjeu de la planète ce joue tout au temps  dans sa « dépétrolisation » que dans sa laïcisation !

Parler du droit à l’existence, fut-ce celle d’un tyran, au milieu d’une mitraille ponctuée d’Allah Akbar est la signature  d’un irresponsable normal, coupable et immoral !

Partager cet article

Repost 0

Debout les Médiacrates….. C’est l’heure !

Publié le par letang-moderne

chimulusOn ne va pas pouvoir finir le mois d’Aout avec la canicule. Ginou  92 ans  ancienne garde-barrière à Clignac en Corrèze est bon pied bon œil,  personne ne meurt, aucune victime, c’est à désespérer, elle vient de s’acheter le dernier livre d’Amélie Nothomb et découvre  tranquille un barbe bleu devenu grand d’Espagne et défenseur acharné de l’inquisition !

12 verres d’Ogeu par jour, un verre de pschitt orange le soir ! Et la vie s’écoule tranquille, normale, j’ouvre les fenêtres et je ferme les volets….

L’austérité est une discipline, elle finit toujours par étouffer celui qui  s’y astreint. La récession est là, avec son lot de capitulations et de renoncements.  La politique austéritaire imposée par les rentiers allemands augmente quotidiennement le thermomètre de notre impatience….

De l’air, de l’air ! Il nous faut de l’air… voilà la chose que Jean-Luc Mélenchon a osé dire dans le journal du dimanche d’hier !

Rien d’autre…  voter la loi sur les licenciements boursiers  déjà acceptée par le Sénat, commencer par lever l’interdiction de travail qui pèse sur ces malheureux roms, voter la loi bancaire promise qui permettrait de rééquilibrer le rapport de force avec la finance, bref, donner du contenu à l’attente citoyenne qui a permit la défaite de Sarkozy, ne pas réduire le changement à la tranquillité  des TGV face à la fulgurance du Sarko one….

Jean- Luc Mélenchon ne dit rien d’autre dans cet entretien et pourtant force est de constater que ce faisant il a  fait sonner le réveil des chiens de gardes, redevenus tout à coup sensibles à la parole politique et oublieux du sort de Ginou !

Quelques exemples de l’indignation dominicale, C’est Benoit Lasserre de Sud-Ouest qui frappe le premier, mi-vénal mi-vachard, il fait mine de s’indigner du choix du JDD pour effectuer sa rentrée politique :

« ca ne le turlupine pas trop, Mélenchon, d’effectuer sa rentrée médiatique dans le JDD, un journal qu’il doit classer surement à droite.. ».

Plus tard dans la matinée c’est un aigle d’Europe 1 qui réduit le contenu de l’entretien à cette extraordinaire spiritualité :

« Mélenchon au JDD, Chavez pas tout compris ».

pp.jpgLe dessein est clair, réduire son propos à une supposée fascination pour les sympathies de Chavez envers Kadhafi ou  Mahmoud Ahmadijenad. Pile l’inverse de ce qui est expliqué dans l’interview : « Je n’ai pas du tout la même évaluation que lui du gouvernement religieux de l’Iran, que je considère comme très dangereux. »  Voilà ce que dit Jean Luc-Mélenchon dans le JDD en conclusion d’une réponse à ces liens avec les révolutions d’Amérique latine.

Mais peu importe le mot d’ordre est donné, et Anne  Sinclair, figure du commandeur de l’éthique du journaliste indépendant, se croit obligée d’apporter son twitt à l’élégante méthode :

 « Un #Mélenchon au vitriol dans #JDD : Plus sévère sur les 100 jours d'Hollande que sur les 4926 jours de Chavez au pouvoir. Etrange, non? »  

Je passe, sur le traitement des journaux télévisés qui répètent en boucle leur trouvaille du jour : « Mélenchon est le premier opposant d’Hollande ».

 La palme de la contre vérité revient tout de même à BFM télé qui présente l’interview en faisant paraître sur nos écrans cette phrase :

« Après dix ans, la gauche revient au pouvoir et tout ce qu’il y aurait d’urgent à faire, ce serait un collectif budgétaire et une loi sur le harcèlement sexuel ».

 Cette présentation laisse à penser que Jean-Luc Mélenchon minimiserait la nécessité de  l’urgence et l’efficience de cette loi que pourtant  notre groupe a votée. Elle omet surtout la fin de la phrase qui est sans ambiguïté : « s’il y avait urgence sur le harcèlement sexuel, est ce qu’il n’y a pas aussi urgences sur les licenciements par exemple? »

On le voit, les chiens de garde sont de retour, arrivé  à Paris par le train du matin, c’est Claude Posternak, conseiller en image de Martine Aubry, chroniqueur de France-Inter, publiciste sans Rolex qui achève  ce concours de la mauvaise foi en commentant cette phrase : « je suis à la disposition du Front de  Gauche mais pas en qualité de potiche » par le très argumenté et puissant :

«  Melonchon de cavaillon »

La question qui se pose après ce florilège de la pensée argumentée de nos éditorialistes les plus talentueux est de comprendre la raison pour laquelle ils sont si prompts à la déqualification, à la dérision, à la dénaturation des propos  d’un des  porte-parole du Front de Gauche.

hh.jpgHé bien c’est tout simplement, qu’ils savent, que le Front de Gauche est devenu la seule alternative crédible aux politiques mises en œuvre en Europe.

Ils ont lu les contributions, les textes de la gauche du parti socialiste, ils ont compris que le leadership idéologique à gauche venait de basculer en faveur du Front de gauche, ils ont décelé la fragilité de la tactique qui consiste à occuper le terrain en prenant le train de là à là pour arriver toujours au même endroit. De sommets en sommets, de rencontres de la dernière chance en tête a tête berlinois, tout le monde a bien compris désormais, qu’il existe qu’une seule façon de ne pas jeter l’Europe plus en avant dans la misère et l’étranglement. C’est de rompre avec les dogmes de la troïka et de mettre en ouvre une politique au service de l’économie réelle, celle qui s’occupe des Humains et de la Terre.

Hollande devra bientôt choisir, ou il change de politique, ou le Front de Gauche deviendra la gauche tout court !

Debout les médiocrates la température monte !

Partager cet article

Repost 0

Intoxication élémentaires.

Publié le par letang-moderne

5304690445_dfe41e152c.jpgLes intoxications élémentaires découlent toujours ou presque de l’absorption répétées d’informations infectées  par une intention  nocive, ou un récit pathogène. Ces microbes capables des plus dures et douloureuses intoxications sont de trois ordres :

informatica  répitita, dont la forme la plus connue est la célèbre « crise de la dette ».  –

Elementinum Cretinum de Linguaggi, virus tout aussi fulgurant que sa construction est lente, réfléchie et ordonnée, cette amibe crée des confusions susceptibles de bouleverser l’équilibre du cerveau citoyen, ainsi la dernière épidémie connue est née de la diffusion massive de l’idée que Front de Gauche et Front National se valait (même populisme, antisémitisme, violence, refus du système….) ce virus est colporté par de vielles cellules usées  comme le Juppé, le NKM, le Copé (busae dé maux) et parfois plus sournoisement par le Aubry (pitbullasocialae-democratista)

Journalisticus domesticus  est la bactérie la plus connue agissant sous les stimuli des  grands patrons de presse et des finances, elle pullule au nouvel observateur, au monde, à libé et se repend  à une vitesse fulgurante dans tous les grands medias.

L’épidémie du moment provoque une confusion immense provoquant un bouleversement inouï  dans l’échelle de l’importance des informations……

Ainsi la canicule passagère qui ravie  les marchands de glaces, appelle à la sieste  et incite à la baignade est présenté comme une information de la plus haute importance, elle mobilise ministres et envoyés spéciaux  qui nous livrent des informations de la plus haute importance du type « n’hésitez pas à fermer  vos volets » ou mieux « faite du courant d’air »…. Je n’insiste pas sur l’aspect contradictoire du conseil car les volets fermés, vous l’aurez compris, sont le désespoir du moindre filet d’air…..

Peu importe, car le but de l’enquête, du reportage, du conseil n’est pas d’empêcher votre vielle voisine de mourir, de toute façon ses jours étaient comptés, mais d’éclipser les sales nouvelles qui se multiplient dans le monde  sous la torpeur momentanée d’un soleil enfin estival.

Véritable guerre sociale en Afrique du sud contre les mineurs en lutte…… 17 secondes sur le journal télévisé de la 2 ….

3 chanteuses russes condamnées à la déportation en camp  pour avoir protesté contre Poutine dans une église…….24 secondes dans le même journal…..

Bruit de bottes en Israël et menace de guerre dans tout le Moyen-Orient….  45 secondes en fin d’édition, propos hallucinant de Fabius compris.

Rien sur le monde qui crève à Tombouctou, rien sur la charia qui sévit en Lybie, rien sur les robins des bois espagnols qui organisent une véritable opération humanitaire pour venir en aide à leurs concitoyens incapables de s’acheter  ne serait-ce qu’une bouteille d’eau….

 Rien et pourtant on aurait pu faire un beau lien avec la canicule….

Rien l’intoxication est là qui enveloppe les esprits de la radio que l’on écoute sous la douche, au quotidien que l’on feuillette à l’heure du thé, en passant par les messes des journaux 7806841584_4c3dc0eeff.jpgtélévisés : Une seule information capitale vous est délivrée : il fait chaud !

Pour combattre cette grave intoxication élémentaire quelques conseils :

Eviter les tartes à la crème des journaux  du 13heures et du 20 heures, préférez l’apéritif argumenté avec vos amis…. Refusez les mayonnaises en tube du nouvel - Obs. du Point et de l’Express. Les staphylocoques y sont nombreux agressifs, sournois et aiguisés.

Respecter les dates de péremption : le Juppé, le Martine Aubry, le Copé comme la NKM ne sont plus comestibles.

Cuisinez vous-même votre information avec des produits frais, les blogs du front de gauche vous en donne les ingrédients nécessaires : les blogs du FDG

Conservez les informations  à distance les unes des autres, comparez les, les croisez, c’est éviter la propagation des bactéries par empilement…..

Prenez tous ces conseils au sérieux, les intoxications élémentaires sont la cause essentielle de la Sarkosyte  et de sa forme plus bénigne  mais très douloureuse le Lollandisme.

Partager cet article

Repost 0

Des Milliards et des sanglots…..

Publié le par letang-moderne

6912257008_acd54f4ee5.jpgParfois les camarades vous agacent, il peut même leur arriver de friser l’insupportable, mais le plus  souvent les liens de fraternité créés vous transportent et vous projettent dans des combats impossibles, souvent ils raniment, ils réchauffent, ils réconfortent, ils compensent, ils consolent…..

La camaraderie militante est une drôle d’aventure, elle métisse nos rêves et notre intimité, elle amalgame nos prises de positions publiques dans le salmigondis de chacune de nos trajectoires profondes domestiques et secrètes….

Hier, c’est avec une perle à l’œil que j’ai croisé les lignes froides, précises et minérales, de la camarade, la sœur, l’amie, qui en vrac et au cordeau, sans contour et sans fard, pose ses souffrances si particulières, si ordinaires ….. « Je crève de douleur en serrant les dents »

Le chômage est une blessure profonde plantée au cœur de la classe ouvrière, enveloppant à la manière de la mort l’ensemble du comportement social, pesant sur le quotidien tout en hypothéquant l’avenir avec la même courtoisie qu’un huissier qui exhibe sa gueule de carême à l’angle du carreau de la cuisine !

Hier, une commission d’enquête du Sénat  estimait l’évasion fiscale dans notre belle France à presque 50 milliards d’euros, presque 2.5 point de notre PIB…. Edifiant comme le sang qui coule, cet argent sale qui nourrit les banquiers suisses et luxembourgeois, est la saignée, le prélèvement opéré sur notre corps social, chaque Euro de ces milliards est l’arme quotidienne du crime, il n’y a pas d’éponges assez grandes pour effacer chacune des marques d’hémoglobine qui dégouline le long des parois de leur coffre-fort. Bien cachées dans les caves voutées de Zurich, chaque larme, chaque privation, chaque humiliation se transforme en cash ! Nous n’entendions rien de la droite au pouvoir pour mettre fin à cette accumulation coupable, les propositions du Front de Gauche indiquent des pistes claires comme l’adoption de mesures connues notamment par le FISC américain ou italien pour récupérer l’intégralité de ses sommes soustraites au bien national, à la richesse publique… à la survie de  ceux et celles qui n’en peuvent plus de serrer les dents !

Hier, ils étaient 8 178 000  à serrer les dents en s’en faire mal aux mâchoires,  4 600 000 chômeurs toutes catégories confondues, 598 000 stagiaires sous-payés et déconsidérés, 1 700 000 bénéficiaires du RSA, et 1 700 000 que la poésie de l’administration statistique nomme les abstenus de recherche ! Cette macabre litanie ne serait pas complète si je ne mentionnais pas le million neuf cent mille de personnes  salariées  vivant dans des conditions de précarité telles que le mieux serait de même pas les nommer.148211772_16d5b48950.jpg

Presque 10 millions de personnes, de filles, de frères, de pères et de mères qui  s’escriment tous les jours avec la vie, qui ferraillent chez le médecin, recompte leur monnaie devant la caissière du Lidl  qui baisse les yeux…. C’est fait de petites attentions la solidarité ouvrière….

Il y a dans ce pays 26 millions d’actifs, plus de 10 millions de pauvres, et au moins 50 milliards volés qui dorment dans les coffres de receleurs helvètes.

« Ma mère est morte il y un mois et je ne m’en remets pas…… »

C’était il y a un jour, un mois, un siècle, je ne me souviens pas… ma mère est morte et je me souviens de sa révolte, le jour de cet été 76 ou sa boite a fermé…. Elle ne voulait pas dépendre, elle ne voulait pas rester à la maison, attendre, faire taxi, faire le repas, le ménage, et attendre de nouveau….

Je me souviens qu’elle fut malade……  elle a lu Paul Lafargue  et son droit à la paresse, elle a fermé le livre en disant quel con !

5232576135_00503f50da.jpgLe travail est cette aliénation qui se fond dans les gènes de la vie, mélange complexe de l’expression d’une intelligence créatrice  et de la nécessité contingente…

Tu as raison ma Camarade, toutes les injustices se valent, les crier c’est les combattre, et le combat c’est déjà la promesse d’un autre possible….

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>