Des Milliards et des sanglots…..

Publié le par letang-moderne

6912257008_acd54f4ee5.jpgParfois les camarades vous agacent, il peut même leur arriver de friser l’insupportable, mais le plus  souvent les liens de fraternité créés vous transportent et vous projettent dans des combats impossibles, souvent ils raniment, ils réchauffent, ils réconfortent, ils compensent, ils consolent…..

La camaraderie militante est une drôle d’aventure, elle métisse nos rêves et notre intimité, elle amalgame nos prises de positions publiques dans le salmigondis de chacune de nos trajectoires profondes domestiques et secrètes….

Hier, c’est avec une perle à l’œil que j’ai croisé les lignes froides, précises et minérales, de la camarade, la sœur, l’amie, qui en vrac et au cordeau, sans contour et sans fard, pose ses souffrances si particulières, si ordinaires ….. « Je crève de douleur en serrant les dents »

Le chômage est une blessure profonde plantée au cœur de la classe ouvrière, enveloppant à la manière de la mort l’ensemble du comportement social, pesant sur le quotidien tout en hypothéquant l’avenir avec la même courtoisie qu’un huissier qui exhibe sa gueule de carême à l’angle du carreau de la cuisine !

Hier, une commission d’enquête du Sénat  estimait l’évasion fiscale dans notre belle France à presque 50 milliards d’euros, presque 2.5 point de notre PIB…. Edifiant comme le sang qui coule, cet argent sale qui nourrit les banquiers suisses et luxembourgeois, est la saignée, le prélèvement opéré sur notre corps social, chaque Euro de ces milliards est l’arme quotidienne du crime, il n’y a pas d’éponges assez grandes pour effacer chacune des marques d’hémoglobine qui dégouline le long des parois de leur coffre-fort. Bien cachées dans les caves voutées de Zurich, chaque larme, chaque privation, chaque humiliation se transforme en cash ! Nous n’entendions rien de la droite au pouvoir pour mettre fin à cette accumulation coupable, les propositions du Front de Gauche indiquent des pistes claires comme l’adoption de mesures connues notamment par le FISC américain ou italien pour récupérer l’intégralité de ses sommes soustraites au bien national, à la richesse publique… à la survie de  ceux et celles qui n’en peuvent plus de serrer les dents !

Hier, ils étaient 8 178 000  à serrer les dents en s’en faire mal aux mâchoires,  4 600 000 chômeurs toutes catégories confondues, 598 000 stagiaires sous-payés et déconsidérés, 1 700 000 bénéficiaires du RSA, et 1 700 000 que la poésie de l’administration statistique nomme les abstenus de recherche ! Cette macabre litanie ne serait pas complète si je ne mentionnais pas le million neuf cent mille de personnes  salariées  vivant dans des conditions de précarité telles que le mieux serait de même pas les nommer.148211772_16d5b48950.jpg

Presque 10 millions de personnes, de filles, de frères, de pères et de mères qui  s’escriment tous les jours avec la vie, qui ferraillent chez le médecin, recompte leur monnaie devant la caissière du Lidl  qui baisse les yeux…. C’est fait de petites attentions la solidarité ouvrière….

Il y a dans ce pays 26 millions d’actifs, plus de 10 millions de pauvres, et au moins 50 milliards volés qui dorment dans les coffres de receleurs helvètes.

« Ma mère est morte il y un mois et je ne m’en remets pas…… »

C’était il y a un jour, un mois, un siècle, je ne me souviens pas… ma mère est morte et je me souviens de sa révolte, le jour de cet été 76 ou sa boite a fermé…. Elle ne voulait pas dépendre, elle ne voulait pas rester à la maison, attendre, faire taxi, faire le repas, le ménage, et attendre de nouveau….

Je me souviens qu’elle fut malade……  elle a lu Paul Lafargue  et son droit à la paresse, elle a fermé le livre en disant quel con !

5232576135_00503f50da.jpgLe travail est cette aliénation qui se fond dans les gènes de la vie, mélange complexe de l’expression d’une intelligence créatrice  et de la nécessité contingente…

Tu as raison ma Camarade, toutes les injustices se valent, les crier c’est les combattre, et le combat c’est déjà la promesse d’un autre possible….

Commenter cet article