La valls militaire.... un requiem pour notre morale.

Publié le par letang-moderne

4151388080_e40ac37a8d.jpgIls aiment tellement la justice ce gens-là….. Qu’ils en appliquent  même les décisions avant qu’elles ne soient rendues !

C’est indéniablement cette sagacité prospective qui permit à Valls  de démolir le campement de ces pauvres gens à l’aube, alors qu’ils  étaient convoqués par le tribunal demain !

Il y a bien dans cet acharnement méthodique  une application tout à fait inutile à semer la peur à rependre l’insécurité que transporte la condition précaire de ces malheureux ! Pourquoi le ministre de l’intérieur de la « gauche » frappe si fort ? Pourquoi communique-t-il tant ? Quel est le projet, quel est le plan ! Pourquoi ?

Je crains vraiment que son admirable projet soit d’occuper le terrain de ce qui croit être le message de fermeté que le peuple est censé attendre !

Cette politique de gribouille qui flatte l’ignorance et la bêtise, qui plonge notre police dans la honte de devoir  arracher l’enfant à sa timbale de misère, l’obligeant à détruire les 4 planches qui font l’abri de fortune ne mène non seulement à rien mais elle légitime en plus le terreau raciste qui pèse tous les jours davantage sur le dos pouilleux  de ces indigents.

Ces familles qui n’ont rien se voient sommée à six heures du matin d’abandonner l’essentiel. Tout ce qu’ils ont collectés est dévasté jusqu’à la poêle trouée que le bulldozer n’épargnera pas ! De bien belles images que l’on nous donne à voir comme autant de preuve que la gauche lollandiste n’a rien d’angélique, n’est pas laxiste !

Où nous mène la stratégie de malade de Valls !

Je dis malade car je ne sais pas  si vous avez remarqué, mais il est atteint de la même maladie que Michelle Alliot-Marie, il marche désormais au pas ! Étonnant trouble de la personnalité dont sont parfois atteints les ministres de l’intérieur ou des armées qui se prenant pour un escadron à eux tout seul se mettent à marcher comme s’ils étaient en tête d’un escadron de béret rouge joyeusement bercé par la douce musique de la Madelon !3528246632_fb6a48e9c6.jpg

Avec tambours et trompette  cette équipée sauvage qui le conduit à se comporter de la même manière qu’un vulgaire Sarkozy  nous réserve de tristes réveils…. Ces gens chassés comme des nuisibles vont s’en aller et  ils vont revenir alors il faudra de nouveau les poursuivre, de nouveau les expulser…. Et ils reviendront, et de nouveau on refera le cirque, plus violemment encore, le menton toujours plus redressé, les rodomontades encore plus crâneuses.

Fanfaronnade stupide, forfanterie coupable, vantardise haineuse et désespérante cette politique est vouée à tous les échecs…..

Le premier d’entre eux  est constitutif d’une véritable bérézina morale, déconfiture totale des valeurs qui forment  le corpus minimum de ceux qui portent une politique d’émancipation de l’Homme ! En ne se donnant pas les moyens d’explorer les conditions de solutions durables pour ces populations à la dérive le gouvernement  « socialiste » de la France se comporte comme un régime brutal, ne respectant même pas les lois qu’il s’est donné, bafouant sa propre parole. La manière dont on traite les minorités ethniques est un indicateur efficace du niveau de démocratie, c’est un échec lourd de voir la France mise à nouveau sous l’observation de la commission européenne  des droits de l’homme vis à vis de son traitement des Roms !

La deuxième faillite de cette politique c’est qu’elle valide les méthodes du Sarkozisme, on n’attendait pas grand-chose de cette gauche, mais je fais partie de ceux qui croyaient tout de même, que le fond de l’air resterait léger au moins quelques mois ! La fange ignominieuse est déjà retombée, l’été n’est  même pas fini !

1204202153_06acdf7f4e.jpgLe troisième naufrage de cette politique est sans doute le plus grave, il accrédite la thèse d’une Europe impossible, qui se renvoi  ses pauvres  comme autant de preuves  de son incapacité à gouverner pour les peuples…  La truie qui chante est là, elle a déjà enfilé son treillis, elle peut pousser le bouchon encore plus loin, puisque c’est l’autre malade  qui lui ouvre la marche !

Elle aussi elle aime bien la musique qui marche au pas !

Commenter cet article