Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sarkosy est courageux tout comme Kojak est chevelu….

Publié le par letang-moderne

Les éléments de langages sont de retour, la cellule riposte est à l’œuvre, Sarkozy est donc courageux !

C’est ca ! Lenglet sait faire des graphiques, et Claire Chazal est d’une insolence révolutionnaire lorsqu’elle  interroge le Président de la République….

Sarkosy kojak.jpgest courageux, comme Papon est un résistant…… Le courage chez Sarkozy serait donc de faire payer aux pauvres la note des riches, celui qui a commencé son mandat en promettant de gagner plus, annonce l’augmentation de la TVA de 1.6, après avoir dé remboursé le prix des médicaments les plus usités, après avoir augmenté les prix du gaz, de l’eau, de l’électricité, des transports, et de tout ce qui constitue le nécessaire à la vie !

Sarkosy n’est pas courageux, il est odieux !

Sarkosy est courageux comme Le Pen est  une humaniste au service des travailleurs…. Sarkosy est un menteur de la plus vulgaire espèce, il tord la réalité, présente le modèle allemand comme une panacée, ce grand pays ou la pauvreté a gagnée 10 point en 10 ans sous le joug des politiques stupides de baisse des salaires, son programme est une véritable ponction dans le pouvoir d’achat des ménages qui supporteront 85% de l’effort demandé à la nation !

Sarkosy n’est pas courageux, il est injuste !

Sarkosy est courageux comme Bigard est hilarant…. Sarkosy est bête et méchant, en voulant entraîner les enfants le plus tôt possible dans le rythme infernal  du travail, en feignant de soutenir l’apprentissage il ne rêve que de baisser l’âge de la scolarité obligatoire ! L’entreprise n’est pas une école elle est un lieu de production ! En organisant la casse des lycées professionnels pour favoriser l’apprentissage,  il poursuit deux objectifs : abaisser et abaisser toujours  le coût du travail, disposer d’une main-d’œuvre soumise et inculte et briser le rêve républicain de l’école de l’émancipation de la connaissance et du savoir !

Sarkosy n’esG_loichiensdangereux.jpgt pas courageux il est buté !

Sarkosy est courageux comme DSK est d’une charmante compagnie…. Sarkosy  n’aime pas la République. En faisant la proposition de son pacte de compétitivité (éléments de langage quand vous nous tenez…) il s’attaque au fondement même du droit républicain, en soutenant l’idée que les travailleurs sous la pression du chômage, des fins de mois impossibles peuvent négocier et contractualiser avec leur patron, il abolit tout ce qui reste du droit du travail !

Le contrat contre la loi c’est sans doute l’avancée la plus rétrograde qu’il soit possible d’énoncer.

Sarkosy n’est pas courageux, il est réactionnaire !

Sarkosy est courageux, tout comme Valls est de gauche… Sarkozy n’a qu’un but terminer son travail au service de la finance et des banksters, la seule annonce qu'il donne dans son troisième plan d’austérité c’est de ponctionner 13 milliards d’euros de cotisations sociales des  salariés pour les livrer empaquetés et enrubannés aux poches déjà pleines des patrons goinfreurs avec leur gros  quatre-quatre noirs et leur tronche maquillée de marquis de l’ignoble !

Sarkosy n’est pas courageux, il est servile !

Servile et dévoué comme Papon, auxiliaire doué de la déportation, Servile comme le Pen et toute l’extrême droite d’Europe qui monte la garde en montrant les crocs pour tenter d’empêcher le peuple de renverser la table, Servile! Comme Bigard baisant la main du pape, non pas pour rire mais pour montrer le droit chemin du faussement populaire, Servile comme les DSK et autres bouffons qui ont fait le serment de renonciation pour parader dans le monde des poudrés !Si Sarkozy est courageux, tiens, moi c’est les Beatles et je crie à tue-tête  Révolution ( number 9) comme le nombre de timages--1-.jpgélés courageuses qui ont retransmis  son heure et 10 minutes de provocations.

Partager cet article

Repost 0

Les mouettes et la poubelle…. les vents mauvais du lepénisme !

Publié le par letang-moderne

Souvent la mouette rieuse se laisse porter par les vents épais, souvent la mouette  s’éloigne plus qu’elle ne devrait de la mer…1310109

Le vent la pousse hors de ses limites au bord des poubelles des grandes villes, réduite à percer les sacs plastiques, pour manger des sardines à l’huile que les Hommes lui ont volées. 

Ce n’est pas le destin des mouettes de glaner dans les détritus de l’hyperconsommation urbaine, ce n’est pas l’aspiration du goéland de voisiner avec les pigeons !

Le vent dominant, la facilité et l’habitude… la faim  ont vite fait de transformer le plus élégant oiseau des mers en clochard des villes !

Depuis trop longtemps,  les chaudronniers ne chaudronnent plus, les mineurs ne minent plus, les marins restent sur le quai, les sidérurgistes ont froid, les enseignants ont été humiliés, les cadres et les techniciens ont vu leur intelligence mise au service de la finance  alors qu’elle était profilée pour l’invention et le progrès !

Les vents  de la pensée dominante nous ont conduits dans cette situation, c’est à nous que l’on demande ne pas se soigner, c’est nous qui coûtons trop cher à la sécurité sociale, c’est nous qui devons travailler plus … pour gagner quoi ?

Les vents du libéralisme, les énergies libérées, les pôles d’excellence, les clusters de « mesdeux, » l’indépendance des cabinets qui se gavent, l’indépendance de la banque centrale  européenne, nous ont mis à genou ! Indépendant de qui ?

 Les vents mauvais du prêt –a- penser, s’incarnent dans des concepts creux inventés par des pauvres types qui se croient politologues alors qu’ils sont marchands de bouillie !

 

cretin

Perinneau,  pascal de son prénom,   a inventé  ce fumeux «gaucho-lepénisme » et depuis ils sont tous là a répéter sans cesse que les ouvriers votent le Pen !

Qu'une proportion importante d'ouvriers vote FN ne signifie pas qu'une proportion importante des votes FN provient des ouvriers. 

Dans le dernier recensement, on a compté 24% d'ouvriers dans la population active, soit environ 6,6 millions. 

La population âgée de 18 ans et plus s'élevant à 50 millions environ, les ouvriers n'en constituent donc que 13%. 

Comme cette catégorie sociale s'abstient un peu plus que la moyenne et comporte plus d'étrangers, l'électorat ouvrier se monte au plus à 13% de l'électorat total.

Que 25% ou 35% des ouvriers votent FN signifie en terme de suffrages 3% et 4% du total.

Marine Le Pen étant créditée de 17 à 21% des voix selon les instituts de sondage, les ouvriers représentent donc entre un quart et un cinquième des électeurs du FN. 

Il serait instructif de se pencher sur les trois quarts ou les quatre cinquièmes restants……

 Ces non-ouvriers qui forment le gros de la troupe lepéniste.

Fainéants !

Pourquoi vous n’ analysez pas ?  Pourquoi vous ne nous dites pas qui sont les autres  quatre cinquièmes qui votent pour le Pen !

Pourquoi ?

Parce que ca vous plaît de mettre la classe ouvrière à coté d’une poubelle !

Marine le Pen avec son programme absurde de sortie de l’euro, Marine le Pen  avec son obsession phobique de la chasse des étrangers ! 

Marine le Pen et son « bolleto » de 200 euros !  

Plus c’est crasse, plus c’est minable et plus ca correspond à l’image que vous voulez donner de la classe ouvrière !

Vous avez peur ! 

Peur de la classe ouvrière tant au fond vous savez combien vos crimes sont odieux ! 

Quand la réalité ne correspond pas  à vos désirs, vous soufflez le vent du mensonge, de la manipulation, politologues d’opérette mais ténors de la grande escroquerie vous caressez votre ventre de sybarites en nous imaginant là, agglutinés, picorant des idées dans la poubelle de Le PEN !

Salopards ! Menteurs ! 

C’est vers la mer que nous allons ! Le grand large! Fidèles comme le fleuve à la source de notre combat, c’est épris de justice, de liberté et de fraternité, que nous allons tranquillement avec notre Front de Gauche construire le changement qui vous fait tant peur !


la-mer.jpg

Partager cet article

Repost 0

Stéphane Hessel devrait lire « indignez-vous ! »… Il voterait Mélenchon

Publié le par letang-moderne

 

 

index.jpg

 

 

Cause toujours … petit père… communique, vend, fait pleurer dans les chaumières….. Star du petit journal et coqueluche des étudiants MJS de Bordeaux Ecole Management, 4.5 millions d’exemplaires vendus…. Quel talent !
Dans Papy fait de la résistance le super héros est une folle grotesque !Le ministre de la résistance est un couard, vantard et inconséquent !
J’ai toujours aimé ce film et même ses ambiguïtés……
Hier matin Lucien est mort…. Il avait 63 ans et un putain de cancer de la plèvre, un mésothéliome, il n’aura pas couté cher aux caisses de retraites, il devait la prendre au mois de Mars !
40 ans pile qu’il travaillait pour ce sous-traitant d’un grand groupe du BTP spécialisé dans démolition (ça ne s’invente pas)….. il est mort…. Ca m’indigne… deux-propositions-resoudre-probleme-retraites-L-1ça me révolte… Et je n’ai rien, absolument rien d’autre à faire ce matin que d’aller sur le marché distribuer des tracts du front de gauche pour rétablir illico-presto la retraite à 60 ans !
Sur le blog de « Fukushima » je peux lire cela :
 « On n’aura jamais fini de parler de la catastrophe de Fukushima, car la diffusion des radionucléides dans l’environnement est permanente, leur fixation dans les cellules vivantes est durable et la liste des victimes potentielles est longue. Bien sûr, les informations ponctuelles des médias traitent de préférence le premier point : eaux radioactives, terres contaminées, air pollué, alimentation contrôlée, mesures de taux de plutonium, de strontium, de césium, d’iode… Tout cela est visible, les sujets ne manquent pas.
 
Le deuxième point n’est quasiment jamais traité car c’est un mauvais sujet de médiatisation : ce processus de contamination interne est bel et bien invisible et n’intéresse personne. Il n’en est pas moins réel et concerne des millions de personnes en ce moment même, que ce soit autour de Tchernobyl ou au Japon. Et il est la cause du troisième point, le plus dramatique. Mais le sujet de la maladie est difficile, et c’est ce qui fait la force des promoteurs de l’énergie nucléaire car le mal survient rarement au moment de l’accident, mais plutôt plusieurs années après.
 
Les radionucléides s’installent insidieusement dans les organes : muscles, cœur, foie, reins, ovaires, glande thyroïde, peau, poumon, rate... Ceci s’explique par le fait que l’organisme remplace les éléments nécessaires à sa physiologie par les produits radioactifs. Tout ceci pourrait être rendu visible par des spectrométries gamma régulières, associées à des études statistiques. Mais une société nucléarisée est-elle intéressée par ce genre de recherches coûteuses ? Pas vraiment. Pourtant, dans un pays démocratique, il ne serait pas anormal que la population exige de ses élus de telles enquêtes, afin de mesurer le risque qu’elle est censée accepter. »


Le petit père de l’indignation à 1 euro, peut conseiller à Jean Luc Mélenchon de retirer sa candidature pour soutenir je ne sais qui ! Mon indignation m’oblige  à militer pour la bifurcation écologique et énergétique que propose le front de gauche !


Areva ne nous siffle pas à Nous ! Nous ne sommes des indignés marqués au cou  par la trace du collier…..


La semaine dernière, Emmanuel Valls, porte-parole du candidat pour lequel Stéphane Hessel souhaite que  nous disparaissions est à l’origine d’un arrêté d’expulsion…..
Au petit matin à Evry une centaine de gendarmes mobiles ont expulsé après avoir détruit méthodiquement les baraquements provisoires installés.


Une centaine de Roms dont une trentaine d’enfants de bas âge  se sont donc retrouvés jetés à la rue… en plein hiver…. INDIGNATION !!!


Parce que notre combat, Papy, s’appelle l’humain d’abord, nous le  menons aussi  pour les familles Roms, mais également pour toutes les familles qui souffrent de la misère, du racisme, de l’exclusion engendrée aujourd’hui par l’Europe libérale et le gouvernement Sarkozyste.


Page 16 de ce petit livre qui s’appelle indignez vous, que vous n’avez pas écris, ou que vous avez oublié, il est marqué : « je dis, regardez autour de vous, vous y trouverez les thèmes qui justifient votre indignation- le traitement fait aux immigrés, aux sans-papiers, aux Roms. »
Mr  Hessel, voyez-vous, je suis ému aux larmes, lorsque un journaliste, demande à Jean Luc Mélenchon quel serait son premier geste de Président de la République et qu’il répond qu’ il demandera l’autorisation d’aller parler à nos frères et sœurs qui naissent de l’autre côté de la méditerranée… c’est bien le signe qu’il faut donner au monde, sortir de l’amnésie, du mépris, de la dérision, de la consommation et de la communication, de la compétition à outrance…..

 
Avec le Front de gauche et Jean Luc Mélenchon,  nous continuerons à porter vos dernier mots : « Créer c’est résister, résister, c’est créer ! »


RESISTANCE ! RESISTANCE ! RESISTANCE !

JLM.jpg

Partager cet article

Repost 0

Le Front de Gauche & Jean Luc Mélenchon sont le passage nécessaire pour le changement !

Publié le par letang-moderne

 

 

realisation1J’ai toujours eu une passion immodérée pour les verrières… ce trait de lumière qui accroché d’une pierre à l’autre, relaie deux bâtisses, deux  histoires, et souvent deux mondes….

En plus je crois que j’ai souvent fantasmé l’idée qu’au détour de la porte « vert bouteille » pouvait surgir à tout instant, insolente d’élégance, la sombre beauté de Fanny Ardant.

Ca n’intéresse personne, mais si ce matin  c’est l’image de ces verrières qui me vient, c’est que tout à coup  le discours de jean Luc Mélenchon, hier soir à Metz, nous met, nous,  le Front de gauche dans le rôle d’une verrière !

Oui nous sommes un trait !

Un trait d’union, entre les aspirations réelles du peuple de gauche et le débouché politique que nous sommes en train de construire !

Un trait –d’union entre la sociale démocratie écroulée par ses renoncements successifs, affaiblie par sa dégénérescence cervicale  logée au cœur du cervelet  (zone terra-nova) et la cause des ouvriers des sans grades qui veulent rentrer dans le nouveau monde !

Un trait d’union enfin  pour tous ceux que le système veut assigner dans le vieux monde, nous sommes le chemin qui sortira  les trompés, les humiliés, les manipulés du vote pour  Marine Le Pen dans lequel toute les oligarchies veulent les assigner !

Parqués dans le vote inutile lepéniste, l’expression confuse de la souffrance ordinaire maintient le système, garantit l’alternance à  la papa, stérilise l’aspiration banale de vivre !

De jours en jours, depuis le lancement de la campagne du Front de Gauche à la fête de l’humanité, une vérité se fait éclatante, il n’y a pas  d’autre alternative  que notre programme de l’humain d’abord à la soumission aux financiers, au laisser faire, aux marchés tous puissants !

Il n’y a pas d’autre discour que celui du Front de Gauche  qui propose de sortir de la crise par une relance généralisée de notre économie, il n’y a pas d’autre programme qui organise, pense, planifie, l’indispensable bouleversement écologiste  de notre  monde !

Clairement Jean Luc Mélenchon apparaît pour ce que nous sommes, l’antidote  au lepénisme fut-il  en jupe ou en treillis. Méthodiquement, arguments après arguments, nous démontrons le visage conforme de le Pen  aux attentes du système, en vrac,  et de manière non exhaustive :

Baisse des charges patronales, pas d’augmentation du smic, augmentation de la tva, l’abaissement massif des salaires bruts, en transférant les cotisations sociales payées par les patrons en dépenses privées payées par les salariés aux assurances (pour mémoire le frère de « Sarkosy le pourri » est le patron du groupe Malakoff), réduction du droit de grève dans les transports, les écoles et la fonction publique, chasse accentuée aux familles en difficultés, colorées ou non !

Oui Jean Luc Mélenchon à deux fois raison de nous comparer à des  « gaulois de toutes les couleurs qui allons chasser » cette « semi-démente » de Le Pen.

C’est une évidence de plus en plus visible, si nous voulons  battre Sarkozy, c’est une exigence absolue, et en même temps, donner du sens aux aspirations de la gauche, battre la droite et changer la gauche, il n’y a qu’une seule voie celle du Front de Gauche !

Gérard, Henri, Marie Noëlle, Benoit et le les autres, entrez dans la verrière, sortez de la vielle maison, osez vous battre pour vos idées elles n’en seront que plus renforcées !

Sortez de vos rafistolages, de vos calculs de boutiques, le peuple qui misère à besoin de vous !

La porte est là qui vous attend ! Et si ce n’est pas Fanny Ardant qui surgit, ce sera Marianne, retrouvée, ragaillardie, triomphante du nouveau contrat social de la sixième République que nous souhaitons !

Entrez dans la verrière !enfant-et-manif.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

Nous ne laisserons pas le bateau couler !

Publié le par letang-moderne

pedalo

Avoir pitié n’est pas un sentiment tout à fait normal, pour tout vous dire ce sentiment me culpabilise !!! 
J’aime  ne pas avoir pitié et j’aime ne pas me sentir coupable !
Je sais bien parce que je suis socialiste, combien tout est rapport de force, combien tout est affaire d’explications et de pédagogie ;
Je sais bien, parce que je suis socialiste, que je  dois transcender cet instinct grégaire, qui s’incarne dans le vote utile, cet instinct grégaire qui se révèle chez les oies, chez le phoque ou même chez le hareng !
Je dois pouvoir faire mieux bordel !
Je dois justement, parce que je suis un socialiste, cette forme la plus avancée du stade humain,  m’extraire du  vent dominant, m’extirper de la lecture sondagiére du raz le bol sarcocystes ! (Apicomplexés, Coccidia. Protozoaires sporozoaires. Ils sont trouvés dans les muscles striés des animaux abattus : nodosités, pseudotumeurs. Ils forment des ookystes.)
Je dois pouvoir m’extirper de la pitié qu’engendre en moi  les sorties de Valls, les niaiseries de Sapin, les mouvements désespérés de bras de François Hollande qui croyant singer Mitterrand nous fait songer à Jacques Martin entonnant  son célèbre  refrain d’à la pêche aux moules  -non décidément je ne veux plus y aller maman !!!
La pitié bordel, lorsque je vois le candidat Hollande prendre acte des verdicts des agences de notations pour  aussitôt affirmer que son programme est de nature à  rassurer les marchés !
Mais c’est l’inverse qu’il faut faire ! Il ne faut pas les rassurer mais les effrayer, les chasser, ces voleurs, ces escrocs qui n’ont qu’un seul but faire augmenter le taux d’intérêts des banques  pour se gaver ! C’est quand même pas compliqué ça ! Tout le monde l’a compris ! Tout le monde….  Sauf Francois Hollande
Alors quoi ?
La jeunesse humiliée, les travailleurs sans papiers, les familles mal logés, les salariés sous payés, les retraités égorgés, les enseignants torturés, les fonctionnaires étranglés, les paysans mutilés, on devrait sous prétexte de sommation sondagière voter en masse pour celui qui veut mettre en place une austérité plus sensé !
Mais ca ne peut pas marcher ! Quand bien même  que pris d’une frayeur culpabilisatrice nous cédions aux sirènes du vote utile, que la grande majorité des Français ne suivraient pas nos consignes !
Têtes molles de terra nova ne voyez vous donc pas la souffrance de ce pays !
Ne voyez-vous donc pas qu’avec moins de 1700 euros net par mois il est impossible de se loger, de se nourrir, d’éduquer ses enfants, de se soigner, de se reposer !
Imbéciles  qui dans une note de ce jour, http://www.tnova.fr/note/perte-du-triple-la-france-sanctionn-e ne trouvez à commenter que c’est une mauvaise nouvelle ! et de conclure, Résidus de fond de couche, : « Le prochain Président de la République, quel qu’il soit, devra faire du redressement budgétaire de la France une priorité . »
Il faut  relancer ! Remettre de l’argent dans les circuits. Gros nuls !
La proposition du Front de Gauche d’émettre un emprunt  forcé à 1% qui est le taux avec lequel les banques empruntent à la BCE  (580 milliards il y a quelque jours) est la seule de nature à briser le système mafieux des banquiers et des financiers qui nous prendront tout ! Si l’on ne sort pas de cette logique…..
N’attendez vous pas les Chatels qui lorgnent sur notre cinquième semaine de congés payés, ne voyez vous pas Morano, Guéant, Mariani, mettre la moustache de Pétain sur leur visage de raie… du sang, du sang,  de la sueur…des efforts… la famille… les valeurs… de la rigueur…
Ils nous saignent, nous compriment, ils nous étouffent, ils nous fliquent, nous amendent, nous verbalisent….
Et vous… ;Tranquilou, un petit programme à la main… vous arrivez là devant nous, avec l’objectif de 0 déficit en 2014 ! 500 milliards de ponctions supplémentaires, la main tendue à Bayrou le super austére…. Et pi c’est tout !
Et nous,  qui nous battons pour la 6eme République, la retraite à 60 ans, le smic à 1700 euros, la planification écologique, nous sommes sommés de ne rien dire de vos insultes…. Traités de populistes, assimilés aux cabinets noirs des factieux, pire que Le Pen….nous avons justes qu’a voté pour vous !
Et bien NON ! Deux fois non ! vous nous faites plus pitié les valls, sapin,mosco et autre DSK, nous sommes déterminés à vous mettre à votre place dans le camp des capitulards dans le camps des bessons, des Kouchners  et des Langs !
Il faut choisir ! La guerre, oui la guerre au peuple d’Europe est déclarée, cette guerre sociale, qui nous transforme en classe dangereuse…
-Ici chez nous en France dans les quartiers ou les bouffons veulent envoyer l’armée contre des enfants qui s’ennuient et subissent le diktat de quelques voyous trafiquants de drogue !
-En Hongrie ou l’extrême droite au pouvoir peut interdire les radios, poursuivre les opposants sans que cela fasse frémir un seul eurocrate !
- En Espagne , en Grèce, en Italie, les peuples ont été mis à genou !
Cela s’appelle la guerre ! La guerre  sociale, les ouvriers, les salariés, les paysans, les gens qui souffrent ne peuvent absolument pas subir ces attaques avec pour perspective de se laisser mener en bateau par un clown qui veut rassurer les marchés et qui a fait de Valls, celui qui trouve  que la TVA sociale (mon cul) est une bonne idée, son porte parole !
Ca tombe bien la relève est là qui s’avance !
Dans cet interview de métro : http://www.metrofrance.com Jean Luc Mélenchon se définit comme un chef de guerre, c’est bien d’un stratège déterminé et lucide dont nous avons besoin, pas d’un président de conseil général !
le mouton

Partager cet article

Repost 0

Ça serait vraiment bien que la gauche gagne les élections !

Publié le par letang-moderne

 

 

 

 

Jean-Jaures

 

 

 

A tous mes amis socialistes qui veulent le changement !

C’est vrai : ça c’est une chose acquise de toute part, c’est une affaire entendue, plus personne de sensé, enfin je veux dire qui vit de son travail, plus personne ne veut de Sarkosy !!!!

 

C’est donc de notre vote que dépend pour une large part notre emploi, notre bienêtre, l’avenir de nos aimés et des autres ! C’est sans doute cela le vote utile, celui qui nous sert !

Le vote utile c’est celui qui nous débarrassera de cette boule au ventre que l’on appelle le chômage, coupera la spirale de la hausse continue des prix (gaz, électricité, tva sociale  mon cul !)

Le vote utile c’est bien sur celui qui éloignera le bruit des bottes en Iran ou ailleurs ! En Afghanistan et en Syrie !

La politique extérieure de la France est sans cap, les bouffons kouchnerisés de la sarkozie courent les conflits,  croient y capturer les médailles de  la gloire et reviennent tachés du  sang des imposteurs, installant au passage des benêts incultes qui s’empressent d’installer la charia pour punir leur peuple. Les Femmes et les enfants d’abord !

Cinq années de Sarkozy c’était beaucoup trop long, dix ans ce serait vraiment trop !

Alors soyons utile à nos aspirations soyons utiles à notre volonté, pas de regrets, après il sera trop tard votons d’abord pour nos idées.

L’emploi

 

Votons pour la relance de notre économie, c’est d’abord et avant tout l’augmentation des salaires ! Les bas en premier, c’est le retour immédiat de la retraite à 60 ans, la généralisation des 35 heures.

C’est ensuite et en même temps l’abolition du précariat, la mise en place d’un contrat unique le CDI, la titularisation des 850 000 précaires de la fonction publique territoriale, la création d’une allocation autonomie pour tous les jeunes de 16 à 25 ans !

C’est un plan de grands travaux notamment avec la création d’un service public décentralisé du logement !  

C’est aussi une répartition plus juste des  cotisations sociales entre les petites entreprises et les fabriques à dividendes !

En agissant ainsi la gauche qui gagnera les élections gagnera la bataille de l’emploi !

La paix

La fermeté de nos positions et le respect de notre indépendance peuvent seuls l’assurer, notre République doit sans cesse  s’adresser à la conscience universelle des peuples pour que, par la seule règle qui compte : « un Homme une voix », ils puissent disposer d’eux même à Jérusalem-est comme à Budapest…..

La liberté

 

La laïcité est un pilier de notre République elles est la garantie des droits de chaque femme , de chaque homme qui vivent en France. Parce que les femmes d’abords sont les première victimes de toutes les oppressions nous créeront  un ministère des droits de femmes et de l’égalité. Egalité sociale mais aussi économique !

Nous appellerons à la constitution d’une sixième République, sa mission première sera de refonder le lien entre le peuple et la nation ! Une sixième République parlementaire  sociale et participative ! Une constitution dont nous voulons qu’elle affirme avec force  les droits sociaux : à l’emploi, à la santé, au logement, à l’éducation, à la protection sociale et à la différence !

Le pouvoir parlementaire sera conforté !   L’exécutif devra être repensé !

Voilà  ça serait vraiment chouette que la gauche gagne les élections, un homme comme Jaurès, des socialistes comme Blum, des femmes et des hommes passionnément  attachés à la réduction des inégalités, à la diffusion du savoir par l’école et par la culture, à la sauvegarde de notre écosystème, à la domestication de la science !

Ça serait chouette de voir se lever la nation pour  s’unir dans la résistance à la crise, ne la vivant plus comme une fatalité mais comme une conséquence des féroces appétits des banksters et des financiers, il nous faudrait alors ré- industrialiser notre pays, le libérer du poids des féodalités  financières qui tuent l’esprit d’initiative (notez la reprise des vocables de droite… J’adore !)

Ça serait vraiment bien que la gauche gagne  pour en finir avec l’inflation que seule l’INSEE ne voit pas !  Ce serait trop cool d’avoir une v

affiche mail

éritable réforme fiscale qui par la simple abrogation de l’amendement Copé (22 milliards en trois ans) nous aurait évité 3 plans de rigueur…

( c’est quand même pas la révolution ça !)

 

Ce serait trop bien de pouvoir considérer qu’avec  300 000 par an tu es riche et que pas plus, tu as droit à pas plus !

 

Enfin nous aimerions vraiment que la gauche gagne pour en finir avec ce pouvoir hautain, miné par les cadeaux aux riches et aux fraudeurs fiscaux, ce serait bien que la gauche s’engage à consulter le peuple et à ne pas le contredire si sa réponse ne plait pas aux oligarques aux banquiers ou aux barons de l’atome ! citoyen fait le!

Hé bien pour que cette gauche gagne, cette gauche déterminée, sérieuse, cette gauche décomplexée, cette gauche avec laquelle tu es d’accord le plus simple c’est de voter pour elle, cette gauche se détaille et s’incarne dans un projet : L’humain d’abord !

 

Car comme le dit Jean Luc Mélenchon et la formule est excellente ( livrée pour y réfléchir) : si tu abandonnes  tes idées dans l’isoloir alors ne t’étonnes pas de na pas les retrouver à la sortie des urnes !   

Partager cet article

Repost 0

La Morano c’est pire que la gastro !

Publié le par letang-moderne

 

 

 

morano.jpg

 

 

 

 

C’est  comme ça ou presque tous les mois de janvier… le dernier chocolat avalé nous voilà pressé, chiffonné, barbouillé…. C’est l’épidémie qui fait le bonheur de votre généraliste et des actionnaires de Lotus……

Mais 20 12  c’est brutal Maya ! 

 C’est  une année pas comme les autres, la fin est incertaine et le début est plus que rude ! Elle est là,  elle est remontée comme jamais ! 

La Morano de combat est sur tous vos écrans, dans toutes vos radios …. Ça sent le vomit, ça pue la sueur.

Comme  vous Nadine m’insupporte…. Comme vous Nadine m’inquiète…. Comme vous sans doute Nadine m’interroge…..

Pourquoi la droite qui détruit avec application l’école de la République, qui offre  des milliards aux vieilles badernes du 16éme arrondissement, défiscalise les tiques du cap ferret… et s’enivre au Fouquet’s, se bronze   la couenne sur les terrasses du salon rouge de Marrakech ; Pourquoi cette  droite  que le visage de Nathalie Kosciusko-Morizet (surnommée NKM) incarne avec justesse comme le code barre sert de logo au site priceminister a choisi de faire porter sa campagne de début d’année par ce virus lorrain qui nous secoue tout autant qu’elle nous cloue de stupéfaction…. Pourquoi ?

Nadine Morano c’est de la dentelle de mauvaise qualité  au col, des bottes très chères et une jupe trop serrée, trop courte pour ses petites jamb es, trop.. trop.., 

Nadine Morano, c’est Michel Sardou à donf sur l’auto-radio de sa Renault 12,  femme des années 80 ♫♪♫, ♫♪♫  ….. C’est bonne année et surtout la santé !

Nadine Morano, c’est… Et d’où tu viens  toi ? Au détour d’un marché adressé avec une fausse candeur à un frère Malien ! Nadine Morano c’est le bruit et l’odeur sans même avoir besoin de boire 20 litres de corona !

C’est pour cela que  cette autre lorraine, (l’autre étant Jeanne D’arc) a été inventée pour raconter une légende, une histoire fausse un m ythe…. (Comme Jeanne). Le mythe que pour représenter la classe popula ire il faudrait avoir mauvais gout, il faudrait être le fils ou la fille du beauf de Cabu…  il faudrait être juste un peu xénophobe pas tout à fait raciste ….   

La vérité c’est que cette histoire n’existe pas…. Nos frères, nos cousins, nos voisins, nos amis  nos collègues de travail ne s’incarnent pas dans cette vision de la classe populaire, la droite qui supprime les cours d’hist oire en terminale dès l’anné e prochaine rêve de transformer toute rigueur scientifique, tout effort de connaissance en récits plus ou moins bancales à nous faire dormir debout….

Depuis des décennies les cadors de terra nova prophétisent l’abandon des classes populaires, les livrant aux démagogues, aux chiffonniers de la pensée sans se rendre compte que chaque fois que l’ignorance progresse la réaction prend de  l’embonpoint.. 

Mais au fond de lui, le peuple, le peuple de « ma France » celle qui : «  du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle dont monsieur Thiers a dit qu'on la fusille
Ma France »

Ce peuple-là ne se trompe pas ! Il voit bien quel est le véritable visage de Morano, le visage d’un virus, qui fait partie de toi, qui est en toi, mais que le corps gaillard combattif, vivant , combat, évacue, terrasse…. Le virus tout pourri qui chaque année revient pour te rappeler qu’il faut résister, s’extraire de son humus !

Ce peuple ne se trompe pas !  il a envie de vivre ! Simplement vivre une vie douce, sans détester le voisin, sans aller se faire briller les miches sur les pelouses de ceux qui nos volent nos vies !dyssenterie.jpg

Ce peuple qui sait ce qu’il doit a Sir Alexander Fleming, qui a mis au point l’antibiotique, qui terrasse les microbes les plus pervers, sait très bien combattre ce mal intime qu’est le détournement de nos justes aspirations, l’angine du ventre qui nous laisse assis dans le petit coin pendant que les vampires nous enferment dans les basses cages de l’ignorance pour nous voler le peu  que nous avons gagné !

Résistons, protégeons-nous ! l’humain d’abord, la relance, les 35 heures, la retraite à 60 ans, la bifurcation écologique, et l’éducation citoyenne sont nos seuls vaccins contre la dysenterie moranesque…..

Tenez bon…. C’est passager !citoyen-fait-le--copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0

Hollande: me fait penser à un sharpei: ce petit chien facétieux porte un costume trop grand pour lui

Publié le par letang-moderne

 

 

 

400068 10150514118534625 698414624 8465481 241789857 n

 

 

 

 

« E n ce moment, quand tant de marionnettes sans consistance sat urent l’espace médiatico politique, il est angoissant de voir partir un des manieurs d’idé es qui entretien nent le terreau commun de tous ceux qui essaient d’être fidèle à l’exigence d’une pensée construite. »

C’est par ces mots que Jean Luc Mélenchon rendait hommage au regretté Daniel Bensaid, il y a si peu de temps, il y a si longtemps…..

La lecture cet après-midi  de la tribune de François Hollande dans Libération  m’a laissé tout à plat… tout désolé, meurtri par la blessure d’une méchante nouvelle !

Le texte laisse l’impression d’une très grande vacuité, la même de celle qui tiraille l’estomac… il faut faire quelque chose…. Mais vite !

L’idée de hollande est de redresser la nation !

C’est une très bonne idée, c’est même une nécessité de refonder le pacte citoyen qui lie les femmes et les hommes qui vivent dans ce pays !

Dès lors que cette idée générale était avancée il suffisait de décliner les mesures autour de la liberté, de l’égalité, de la fraternité…..

C’eut été  alors simple et juste de décliner les mesures qui rétabliront la  République pour de vrai ! (laïcité, éliminer le patriarcat, donner des droits à celles et ceux qui quittent leurs pays pour fuir la misère ou la dictature )

Il eut été simple d’imaginer les grandes réformes qui pourraient préfigurer la sixième République (une nouvelle constitution, une nouvelle organisation du territoire pensée autour de l’implication citoyenne, proposer une  nouvelle assemblée après la disparition du sénat….)

Il eut été évident de décliner les axes qui construiront la nouvelle société avec l’émancipation comme cœur du dispositif du changement (la paix, l’école, la culture, le sport…. )

Il eut été évident de conclure son propos par la nécessaire sortie du traité de Lisbonne et s’affranchir des dogmes qui justement empêchent la liberté pour de vrai, la fraternité pour de vrai et l’égalité pour de bon !

Oui tout cela eut été facile  mais le facétieux Hollande  préfère  organi ser sa pensé autour de quatre concepts fumigènes……

La volonté…… La volonté, dit –il, pour réduire les déficits publics et contrôler la finance !

Pas mieux !  s’écrit Morin  qui s’y connait en austérité !

La vérité….La vérité, dit-il, ne rien promettre de détaillé afin que nul ne lui reproche de ne l’avoir tenu !

Pas mieux !  s’écrit Bayrou qui s’y connait  en phrases creuses …. 

La Justice….La justice dit-il c’est La justice, c’est de pouvoir vivre de son travail. La justice, c’est pouvoir profiter d’un vrai repos après des années de labeur. Pas de la retraite à 60 ans et pas des 35 heures !

Pas mieux ! s’écrient Woerth et Sarkozy en chœur  qui voient leur réforme acceptée.

L’espérance…..l’espérance dit-il, celle qui nous élève et nous rassemble qui nous permet de dépasser les intérêts d’âge et de classe !

Pas mieux ! S’écrient en cœur Boutin, Villepin, Bayrou et tous les papistes de la création. Entrons dans l’ère de l’espérance !!

 

C’est pourtant ainsi que s’articule l’article que le candidat hollande a comm is dans Libération, exactement comme cela et sans aucune caricature  (vous pouvez vérifier en suivant ce lien : (http://www.liberation.fr/politiques/01012381015-ces-cinq-annees-auront-ete-la-presidence-de-la-parole)

Pour articuler sa pensé autour de la République il eut fallu qu’il soit socialiste, car l’achèvement de l’une n’a de sens que dans la conquête de l’autre, alors ne sachant clairement ou aller, le ruisseau hollandais, infidèle à sa source se perd dans l’étang, dans le marais des marionnettes, loin de la mer ou les pédalos ne sont pas admis !

Mais la Fraise des bois, comme jadis l’appelait Laurent Fabius, n’a peur d’aucune prétention ainsi pour conclure son billet inutile, il se compare volontiers à François Mitterrand prophétisant : 

 « Comme il y a trente et un ans, avec François Mitterrand, si nous savons nous en montrer dignes c’est vers nous que les Français vont se tourner le printemps prochain »

Non Monsieur Hollande, les Français ne répondent pas à des stimuli  archaïques, comme il y a trente et un ans, les français voteront pour le changement, pour l’emploi et la relance, contre l’austérité et le chômage de masse !

Comme il  y a trente   et un ans les français voteront pour changer la vie, non pas pour espérer transcender les classes mais pour retrouver la juste place des classes populaires dans une société qui exclue, confisque, enferme.

Comme il y a trente et un an les français voteront pour de nouvelles conquêtes pour de nouveaux droits ! Pour la retraite a 60 ans par exemple !

Comme il y a trente et un an, si les français songent à François Mitterrand en allant voter, c’est à l’humain d’abord qu’ils songeront ! Et c’est pour Mélenchon qu’ils  voteront !!!!

Ce  costume est vraiment trop grand pour vous !!! l-evolution.jpg

Partager cet article

Repost 0