Valls et Tango roumain, le désespoir des illusionnistes……

Publié le par letang-moderne

4001389539_89eece4846.jpgIl y a 100 jours et pourtant….

 Le fumet qui emplissait  l’air devenu subitement plus léger le soir de la défaite de Sarkozy, ce parfum  renouvelé, cette senteur du changement, n’est déjà plus que  l’odeur âcre d’une vapeur ancienne….

Que font les cœurs des femmes et des hommes de gauche quand le soupir ambigu des blessures faites à leurs semblables transperce leur poitrine halée de leur corps vautrés sur les plages du monde entier ?

La colère et l’écœurement qui étaient pourtant de mise lorsqu’ au milieu des chaleurs estivales de l’an passé, Guéant faisait valser  les Roms d’une frontière à l’autre ont disparu !

Silencieuse comme une passion secrète, la gauche des  consciences, de l’éthique et du devoir, la gauche du Cap Ferret, du Gers et de la Drôme, la gauche de l’ile de Ré est restée là, les pieds dans l’eau, préférant remuer les bigorneaux dans un lit de vase, s’émerveillant d’une belle race de limousine broutant les lavandes de la Drôme !

C’est beau l’été…. On n’est pas bien là…..

Sous les lampions des fêtes de villages, la Valls que nous joue la  banda Lollande est bien une valse à droite, car il y a bien deux sorte de valses, une à droite, qui se danse dans le sens des aiguilles d’une montre et une autre à gauche bien plus difficile car la majorité des personnes étant droitière le pas à gauche demande aux danseurs un mouvement enroulé qui les obligent à surmonter l’obstacle de leur propre corps ! La valse à droite, est plus naturelle, plus facile, aisée et glissante la danseuse enlacée du bras droit de son cavalier peut se laisser conduire dans une cavalcade infinie et répétée….elle tourne la vie…. Elle tourne, illusion du pas, et circonférence sur soi- même, elle tourne la terre, elle tourne !

Le silence est total, un silence millénaire et brutal, désespérant et capable de réjouir les os froids et éparpillés d’Emil Cioran, roumain contrarié, qui écrivait : «  la douceur de vivre a disparu avec l’avènement du bruit, le monde aurait dû disparaitre il y a cinquante ans ou mieux, il y cinquante siècles »5211198891_3901744f0a.jpg

La parole est la seule chose qui élève l’Homme au-dessus de l’animal, sans elle, il finit souvent en dessous !

 Le scepticisme pessimiste  vaguement poseur, la jeunesse  confusément raciste de Cioran finissent une nouvelle fois par redevenir à la mode. Celui qui était un compagnon de route de la « garde de fer » fasciste (même s’il n’est pas juste de le réduire ainsi) est de nouveau posé à l’heure de la sieste sur les tables en tadelakt  des riads  si charmants de ceux qui fêtent leur désespoir autour des amis de DSK…..

Le silence total qui envahit les grands lucides de la gauche n’est pas un hasard, il est le désespoir de leur illusion. Les mirages qu’ils ont semé et auxquels ils ont fini par croire, leur tombent  dessus au fur et à mesure que   le soleil crame leur peau avide….

L’austérité qu’ils ont déjà commencée  à mettre en œuvre n’est pas qu’un non-sens économique, elle est surtout et avant tout, une morale. Un éthique de l’ascétisme, un catéchisme de la souffrance….elle ne correspond à aucun outil efficace d’un  point de vue économique mais elle enseigne la douleur  et la privation, le respect des immuables lois de la rigueur et de la bienséance… Si les retraités n’ont plus de retraite, les malades d’hôpitaux, les enfants d’écoles, si les affamés n’ont plus le droit de manger, le reniement permanent devient la forme la plus avancée de la lucidité….

Et les Roms doivent dégager car on ne peut pas supporter les conditions insalubres de leur campement, les décisions de justice doivent être respectées….

Peu importe où ils iront et ce qu’ils deviendront ce n’est qu’une question de morale !

En cédant à l’austérité, les sociaux-démocrates français ont accepté une morale, la droite le patronat, la réaction n’ont d’ailleurs toujours eues que des leçons de bienséance à nous opposer. Leur « pensée » se réduit qu’à la juxtaposition de règles. Le droit, pire ! les droits, ne sont qu’une somme de nuages menaçants susceptibles de foudroyer en un éclair leur univers de prostration si bien ordonné….

4345161183_4cf633fd9b.jpgIl n’y rien à dire à l’expulsion des Roms, parce que c’est ainsi…

Cioran renonçait à la tentation d’exister, à la tentation d’être roumain, à la tentation d’être juif…. Les socialistes français, rassemblés dans la bande à Lollande devraient renoncer à la Valls, lui préférer le tango  en laissant danser la République, belle et rebelle, avec les mauvais garçons du peuple ! Nous ne partageons pas l’inconvénient d’être né !

Il y a 100 jours et pourtant……

Commenter cet article

Un partageux 14/08/2012 17:47


Il faut bien tout ça pour approcher les résultats électoraux du Pasok, le parti-frère grec, lors des prochains scrutins... Rions-en de peur d'en pleurer.


Ces derniers jours je voyais des images d'archives du samudaripen, le génocide des tziganes, et j'étais songeur. Si l'on virait aujourd'hui un camp juif comme on le fait d'un camp rrom, beaucoup
n'hésiteraient pas à rappeler la shoah. Eh bien je n'hésite pas à rappeler le samudaripen. C'st une honte dont se couvre ce gouvernement. Je n'en attendais pas grand chose mais je ne m'attendais
pas à voir la poursuite des déportations.