Les yeux vers Athènes, la tête à Bordeaux !

Publié le par letang-moderne

659px-Vierge de Pitié- Bayel[1]C’est une véritable catastrophe humanitaire qui est en cours en Grèce. Ce pays de 11 millions d’habitants a engendré en cinq ans 4 millions de pauvres ! C’est le résultat patent de l’expérimentation austéritaire  décidé par la troika !  Un pouvoir d’achat moyen de la population qui a baissé de 45% en moins de trois ans ! 27% de chômeurs dans le pays dont 80% ne touchent aucune allocation sociale !

Arrêtons là, les méchants chiffres qui démontrent à quel point les semeurs de misère ont humilié ce peuple ! L’abattement général qui gagne la population est à la hauteur de la maltraitance qui lui est infligé.

Le Président Hollande qui était hier à Athènes,  a pour sa part félicité chaleureusement Samaras, qualifiant sa politique de réel « succès », n’hésitant pas un instant a saluer « l ‘exemple pour l Europe ».

Les bras m’en tombent !

Mais  il y a pire, nous connaissions la duplicité du personnage, son excellence de la maitrise du double discours, ce que nous avons découvert hier en  est le pinacle, l’apogée, le zénith du cynisme !

Cynisme est un petit mot, je crois qu’il est préférable de parler de d’immoralité, d’impudence, d’obscénité !

Au beau milieu  du traitement maudit et turpide que les banquiers imposent à l’ensemble d’une population moins bien traitée qu’elle ne le serait par une armée d’occupation, le Président de la « gauche » ose ce twitt, relayé par le compte officiel de l’Elysée, lui donnant ainsi un caractère solennel : « la Grèce a décidé un programme de privatisation. Les entreprises françaises seront présentes, car elles ont l’expérience du service public »

Il faut qu’il dégage !hollande-le-fourbe.jpg

Nous voilà bien prévenu, la politique que le Président et le gouvernement Ayrault entendent imprimer à la France à un modèle : c’est celui de la troïka, au service unique de la rente et des banquiers !

Notre pays est tranquillement en train de s’enfoncer  dans le gouffre des politiques aveugles de restrictions conduites sans aucune  considération pour les conditions de vie de la population !

Le dogme du zéro déficit et de l’euro fort, l’adoration aveugle de la financiarisation de l’économie éloigne tous les jours davantage l’acteur politique de l’objet politique !

Techniciens zélés d’une chimère faite loi, le bien être des peuples n’est pas le sujet des commis de la gouvernance, leurs yeux sont rivés sur les diagrammes et autres courbes d’un économiste chauve !

Il faut qu’il dégage ! Car la désespérance qu’ils sèment rend de plus en plus difficile notre résistance.

Partout en Europe, dans toutes les couches de la société, l’existence est devenue une pénible lutte pour la survie !

Le congrès du Parti de Gauche, qui va s’ouvrir dans cette période doit absolument donner les  moyens, les outils, pour abréger le supplice annoncé !

Je ne crois pas à la vague qui emporterait tout sur son passage et rendrait à la gauche un cours progressiste en un seul clin d’œil !famine.jpg

Le pitre qui nous sert de Président annonçait il y encore quelques semaines qu’il inverserait la courbe du chômage dans notre pays avant la fin de l’année 2013 ! Canular tout autant consternant que douloureux, c’est au bas mot 500 000 chômeurs en plus que sa politique va engendrer !

Entre chaque point des courbes de François Lenglet, il y a un infini qui ne se voit pas à l’image. Un illimité incalculable et indéfini qui est la sourde clameur des douleurs imprimées  aux gens !

Ce mal enferme et fait baisser les yeux, ce mal désespère autant qu’il désoriente désunit au moment même où il est vital de se serrer les coudes !

Le Parti de Gauche qui va ouvrir son congrès dans cette période doit bien faire attention a ne pas se contenter d’un slogan ! 

Prendre le pouvoir c’est se donner les moyens de le conquérir !

Si nous devons militer pour mettre le peuple au pouvoir, nous avons besoin d’une nouvelle étape faite  d’alliances renouvelées et de consignes claires !

C’est exactement parce que la direction européenne de la social-démocratie imprime un tour immoral, impudentarton1798-ff2ad et obscène aux politiques en œuvre que nous devons d’abord nous adressé à tous ceux qui sont encore sous l’emprise du Parti Sournois !

Nous devons lancer une adresse précise, programmatique, efficiente, immédiate à l’attention des écologistes qui n’acceptent pas d’être utilisés par ceux qui exportent des centrales nucléaires, nourrissent les actionnaires de Vinci dans de grands travaux inutiles, espèrent des gaz de houille, forent le gaz de schiste en Algérie, protège l’extraction d’uranium en faisant la guerre au Mali !

Nous devons lancer une adresse précise, programmatique, efficiente, immédiate à l’attention des milliers d’élus socialistes qui prennent conscience de l’impasse à laquelle les conduit l’acceptation des dogmes libéraux. L’asphyxie programmée des communes et l’extinction contraintes des politiques sociales des conseils généraux doit nous fournir l’occasion de démontrer l’urgence d’une autre politique.

Ouvrir en grand notre Parti de Gauche, en faire le lieu de la convergence  des résistances sociales et écologistes, faire de notre Front de Gauche  le centre sur lequel doit s’opérer la reconstruction d’une gauche de rupture morale, éthique et sincère !

Une Gauche de rupture capable d’agir de suite !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathanael Uhl 20/02/2013 11:32


Je suis tout à fait d'accord avec toi. Quelle surprise n'est-ce pas ?


Mais j'aurais peut être titré "Les Yeux vers Athènes, la tête à Bordeaux, le coeur au bord des lèvres", tant le tweet charognard de l'Elysée est écoeurant.