Les moutons sont tondus ! Il nous faut reprendre du poil de la bête.

Publié le par letang-moderne

brebis-tondue.jpgSi vous faites les moutons vous serez tondus avait  prévenu  Jean Luc Mélenchon lors d’une réunion publique à Bordeaux en Décembre  de l’année passée !

Bêêêêêêê ! C’est l’heure !

 La tonte a  commencé, toutes races confondues, les moutons sont priés de se présenter  bien rangés, bien mignons, la toison offerte, au mois d’Avril nous n’aurons plus un fil.

Il y a d’abord tous ceux chez qui il n’y a plus rien à tondre, du moins on pourrait le croire.

L’allocation chômage  a disparu avant que n’arrive le 12 du mois, cela fait déjà bien longtemps que l’on ne s’offre plus le luxe d’une mutuelle, la folie d’une dent, l’indécence d’une paire de lunette. Chez ceux-là on prendra à la source en augmentant le prix de l’électricité de 30% en cinq ans. Ils devront choisir ou manger, un peu. .  Ou s’éclairer, se chauffer… la peau à vif !

Les velus vont aussi y laisser tous leurs poils, le mouton noir de la fonction publique est appelé à cesser de se goinfrer !

Il faut le savoir 25 % des agents de la fonction publique gagne le SMIC, gavés !

850 000 d’entre eux ont des contrats précaires, Nantis !

 Ils arrivent à la tonte étouffés par la compétitivité et la rentabilité qui désormais président à la saine gestion du DRH. Le gouvernement Ayrault qui prolonge la RGPP qui a  déjà couté plus de 150000 postes en 5ans de Sarkozy vient d’inventer la MAP (modernisation de l’action publique) qui signifie en réalité : la coupe, la taille la segmentation. 10 milliards de coupes budgétaires dans les dépenses publiques pour financer le crédit d’impôt au profit des entreprises. 

Les débonnaires ovins, paisibles, passifs, agnelets de nos communes et de nos cantons, glorieux astrakan de nos régions ne sont pas plus à l’abri. 3 milliards de dotations en moins pour les collectivités territoriales  c’est autant de laine qui cachera le véritable objectif de l’acte 3 de la décentralisation qui représente sans doute l’attaque la plus aboutie contre le service public.

Prenez le temps de lire la dernière version du projet de loi de décentralisation et de modernisation de l’action publique !

 

Un Bijou, une merveille, une perfection… Vous êtes désormais prévenus :   La région pilotera  le service public de l’orientation tout au long de la vie, les personnels d’orientation relevant du Ministère de l’EN seront placés sous l’autorité de la région ainsi  que la charge des biens meubles et immeubles.  

L’expérience que je connais bien des ouvriers TOS des lycées d’Aquitaine qui  misèrent depuis deux ans pour voir leur traitement augmenter  de 150 euros brut, réclamant ainsi une simple mesure d’équité qui mettrait leur salaire au même niveau que leurs collègues du siège augure assez bien du sort qui sera réservé aux personnel d’orientation.ia-enseignants-lycee-pro-jean-rostand-manif_593620.jpeg

Ce qui était en cours pour l’enseignement supérieur et la recherche est confirmé : la région définit un schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation quand bien même il est fait référence au cadre des orientations du plan national.

En matière de développement économique, le schéma régional de développement économique et de l’innovation ne se pose ni la question de la réorientation écologique de notre société ni la question du coût exorbitant  du capital qui ruine nos entreprises et maintient les salaires au plus bas niveau. Non ! Il se donne  comme priorité les actions de soutien à l’internationalisation et à l’innovation des PME, l’amélioration de la compétitivité des entreprises ! Entendez la baisse des salaires !

Un chef d’œuvre, pour imposer l’austérité dans la  moindre des petites communes de notre territoire, les schémas régionaux de développement économique indiqueront les priorités régionales et il s’en suivra que les moyens de pression sur les communes et les groupements de communes seront renforcés par les conditions ainsi imposées. Pas de subvention de la région pour un projet qui n’entrerait pas dans les orientations fixées par le schéma régional (symétriquement, pas de subvention du département pour un projet non conforme au schéma départemental). La liberté communale est singulièrement mise à mal. Et les élus qui entendent administrer librement leur commune devront bien sur passer par les ciseaux  d’argent du Président de Région ou de Département !

Les élections municipales qui s’avancent sont les lieux de ce débat, les listes du Front de Gauche devront  tout mettre en œuvre pour expliquer cette logique et la faire capoter !

Mairiepermanence.jpgEn disant cela j’ouvre grand  l’alliance politique qui doit se nouer lors de ces élections municipales, il est de notre devoir de rassembler  les démocrates et les républicains  attachés à l’égalité devant la loi, attachés à la libre administration de nos communes !

La décentralisation que nous portons se nourrit de micro expériences, de réappropriation de la gestion de l’eau, des PLU, des transports… elle porte les germes d’un bouleversement écosocialiste parce que c’est au plus près de la vie de nos concitoyens que nous pourrons démontrer que la survie de l’humanité passe d’abord par nos choix du quotidien !

Les élections municipales sont le bon moment pour recomposer les majorités de Gauche, elles sont le moment où nous pourrons reprendre du poil de la bête !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

micmousse 19/02/2013 21:59


"Cet évident contretemps ici sur les 3% et les pataquès qu'il induit dans la communication gouvernementale, n'est pas un accident de « trajectoire ». C'est la mise à jour des conséquences des
choix économiques d'austérité.
La question n'est pas de savoir si nous sommes dans l'opposition, si nous sommes une autre Gauche... La question est de faire apparaître la Gauche de transformation sociale, en riposte aux
attaques libérales et ses nouveaux soutiens. C'est au cœur de la Gauche toute entière, au cœur du mouvement social, que se trouve ces forces d'alternative."
http://danielfleury.overblog.com/la-feta-lollande

micmousse 19/02/2013 20:54


J' ai déjà entendu l' aile gauche de ce parti de droite qu'est le Parti Sournois ainsi que le chef des vers qu' ils resteraient dans leurs partis donc il faudra jouer serré si tu " ouvre grand
l’alliance politique qui doit se nouer lors de ces élections municipales," car les merdias comme la droite et même ces ' sympathiques traitres ' de gauche ferrons vite à nous mettre dans le même
sac libéral et cela compromettra fortement le crédit du FDG.
A moins que ces alliances lors des élections communales soient le prexte de montrer Hollndémou plus à gauche donc plus près de nos préocupations et dans le même temps décrire le FDG , surtout le
PCF , comme un groupe plus sérieux donc enclin à abandonner tout ou partie de son programme l' humain d'abord
Nous avons déjà vécu 10 mois dans la même logique libérale qu' avant , ce gouvernement a abandonné toutes ses promesses , nous a abandonné , a signé le TSCG, a augmenté la TVA , si peu
le SMIC , est aussi rétrograde que le précédent sur toutes les religions , met le musulman à l' index come le fait un vil FHaine , va renir sur la retraite ( il a déjà commencé ), détruit notre
systeme de santé , abandonne les plus démunis .... j' arrete car je deviendrais grossier avec la rage qui m' envahit ..... alors NON , IL N'EST PAS QUESTION D'ALLIANCES avec ces partis de droite
de la majorité parlementaire libérale 
Je ne voterai que pour le programme du Front de Gauche au 1er comme au 2eme tour , même et surtout dans les communes