Cohn-Bendit est un crotteur, un abîmeur, un barbouilleur

Publié le par letang-moderne

coquerel.jpgIl faut être courageux pour entrer dans le cirque de l’information spectacle et dans le temps de la modernité mercantile. C’était l’exercice qui était proposé hier soir à Eric Coquerel qui devait faire face à ce zouave farceur de Cohn-Bendit.

Le golo guignolesque est en pleine forme européenne, fier des résultats de sa politique, et du chômage en Europe qui atteint des sommets historiques : 26 millions de personnes en Europe et 18,7 millions en zone euro. En Italie, au Portugal, en Grèce ou en Espagne, le taux de chômage des moins de 25 ans grimpe de 36% à 57%. La France est passée à 5,2 millions de chômeurs.

Face à un tel bilan, il n’y a guère que les pantins indignes pour oser flétrir l’œuvre de ceux qui concrètement changent la vie.  N’attendez pas de lui, n’attendez pas d’eux une minute de sérieux, une seconde d’argumentation. Cela obligerait  à s’interroger sur l’Union européenne  qui n’en fini pas avec la pauvreté. En 2013,  on atteindra 22,4 % de la population, soit 88 millions de personnes, qui  vivront sous le seuil de pauvreté.

Non ils préfèrent, mais ont-ils le choix d’une autre posture,  ils préferent confondre, mélanger, confusionner.

Ainsi on compare Chavez, à le Pen, à Berlusconi, à Hitler !  C’est incroyable de laisser dire à longueur de prime-time de telles  bêtises au point qu’elles deviennent insanités, injures et vilénies.

Eux qui ne respectent pas le vote des peuples d’Europe lorsqu’ils refusent le traité constitutionnel  arrivent à faire passer pour un dictateur celui que le peuple vénézuélien a confirmé par les urnes plus d’une dizaine de fois !

Au fond il n’y a pas d’autres moyens pour imposer leurs politiques au service des nantis que  de désinformer, de tromper, d’embrouiller. Il n’ ya pas de personnelcuba.jpgpolitique plus vil que le félon verdâtre auréolé de son passé de révolté  pour tordre le cou à toutes velléités révolutionnaires ;

Rien de nouveau donc sur Canal plus hier, et le commis de l’ordre établi, la valetaille du marché enchaine avec la complicité de l’équipe du grand journal les arguties, les paralogismes et les gros mensonges !

Ainsi dans ce pays ou le taux de pauvreté est comparable à celui  de l’Europe si chère à Cohn-Bendit, il ne sera jamais expliqué qu’il a baissé de moitié au Venezuela quand il a doublé en Europe dans la même période.

L’enjeu est uniquement de flétrir de discréditer, de salir !

C’est une véritable martingale, un calcul de toujours, la combinaison secrète qui permet d’éviter le débat argumenté.

Daniel Cohn-Bendit entre dans la grande lignée des abîmeurs, des barbouilleurs, des crotteurs. Les faits étant têtus, il ne lui remmmm.jpgste  qu’a éclabousser, encrasser, poisser la réalité.

Il moisit donc la mémoire du corps encore chaud   de Chavez en attendant de calomnier Castro, comme ils ont faisandé l’histoire de la Révolution française, comme ils ont corrompu l’image de Robespierre, comme ils représentaient Jaurès une bouteille de vin rouge  dépassant de la poche d’un costume guenilleux !

Oui ces gens là n’ont que de la haine pour nos aspirations, mais ils nous sommes de les aimer !

Eric à tenu la tranchée, en brave pioupiou face à un mercenaire confit de suffisance et de morgue. A quelque centaine de mètres de là, une fois de plus, le Parti de Gauche a trouvé la force de résister. Face à l’incongruité obscène de leur dysenterie, Jean-Luc Mélenchon a  exprimé avec cran  dans la rue tous les mots qu’ils ont tenté de nous faire taire !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jn 09/03/2013 11:08


Le danycohndendit, végétal d'un rouge vif à son apparition, qui à maturité vire au vert de gris


 

morvandiaux 09/03/2013 08:14


 


Entretien avec Rafael Correa - sous titres français- 9'


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gC2YYq4kw04#!


Pour activer les sous-titres français cliquez sur l'étiquette "sous-titres" au bas du lecteur, et choisissez "français - fr1".


Quand Rafael Correa parle de "ceux d'hier" je reconnais notre gouvernement d'aujourd'hui...? et vous ?

Nouvel Hermes 08/03/2013 20:50


Calomnier Castro? Mais il se calomnie lui-même. Tout comme ces nostalgiques staliniens qui veulent immortaliser la dépouille de Chavez! Au secours, la gauche, reviens... contre ces clowns qui
tuent (Khmers rouges etc. Et Melenchon?) La gauche ce n'est pas la haine, ce n'est pas la guerre...

achilleParmentier 07/03/2013 17:23


...je soupçonne d'ailleurs cette enflure de DCB d'etre un cheval de Troie de l'Allemagne...