Ce Fou de Mélenchon !

Publié le par letang-moderne

 le vieuxVoilà  la grande analyse de l’éditorialiste de France inter, le très inconnu Benjamin Sportouch ! 

Mélenchon tirerait sur tout ce qui bouge, à la sulfateuse, comme un tireur fou sorti d’un drame psychiatrique de la côte ouest des Etats unis !

 D’ailleurs, suivant son scenario de misère, il conclue son papier en lui conseillant le suicide.  Histoire de bien coller au roman du dingue dangereux pour les autres et pour lui-même !

« Mélenchon n’aura alors plus qu’à s’en prendre à Jean-Luc. La seule cible qu’il n’ait pas encore visée. »

Comme  tout cela est convenable et pas excessif!!

Lisez-vous même ce papier pourri et essayons donc de décortiquer l’histoire que l’on veut nous faire gober.

Premièrement Mélenchon est fou, preuve sonore à l’appui, car il nous dit que le soutien d’Harlem Désir dans la cantonales de Brignoles n’aurait pas aidé le candidat du PCF !

Pauvre Dingo que tu es !!

Il y  à peine un an le candidat du même PCF dans la même élection faisait presque 40% des voix, la vérité équilibrée et objective d’un esprit bien fait oblige donc à dire que sans le soutien d’Harlem, le pauvre bougre aurait fait un score négatif et que le scoop du Week-end eut été les -26% réalisé par le Front de Gauche !

Ouf heureusement le PCF qui en a, de la jugeote, ne t’a pas écouté… on l’a échappé belle !

Deuxièmement Mélenchon est fou, preuve à l’appui, il tente d’élargir le Front de Gauche à des responsables politiques verts ou socialistes qui s’émanciperaient des dogmes austéritaires du néolibéralisme ! brignolles.jpg

Ca ne va pas la tête ?

Mais tu sais que ce n’est pas bien de tordre le bras aux petits n’enfants ! Les communistes ils ne veulent pas !! Parce qu’eux, ils  savent que l’alliance, le  « rapprochement de deux partis faibles ne débouche pas sur un rassemblement fort. C'est même plutôt le contraire. » Ils le savent, eux,  qui sont rentrés dans le Front de Gauche gonflés des mirifiques scores de Robert Hue et de Marie Georges Buffet et qui se sont acoquinés à avec un dingue qui n’était que 2 !

Troisièmement Mélenchon est fou, son parti  se marginalise et lui avec !

Preuve à l’appui les enquêtes d’opinion !

Ca tombe, bien dans celle que sort le nouvel Obs de ce jour, le Front de gauche est le seul parti de gauche à progresser dans les intentions de vote, certes que d’un point, certes partant de bas, ce qui  le met peu ou prou  au niveau de la présidentielle… mais tout de même  le seul parti a progresser. Il faut donc être foldingo pour ne pas voir que cette progression très « sondagérement »  contenue est en réalité la preuve d’une faillite stratégique sans équivoque ! Personne ne rappellera qu’au début de la dernière campagne européenne les mêmes sondeurs nous promettaient 3 points tout bien pesé !

sondages.jpgAvec 10 points ce coup-ci au départ, ce dingo de Mélenchon ne se rend pas compte combien il favorise tous ces milliers de gens qui passent directement du vote de gauche à celui de le Pen ! Ne me demandez pas de vous expliquer par quel raisonnement… je suis définitivement du coté des fous et donc totalement hermétique à la rationalité de leur petite musique.

Quatrièmement Mélenchon est fou,  c’est son talent qui le rend inaudible !

Preuve à l’appui, lui qui dit exactement l’inverse de le Pen sur tous les sujets serait  « à cause de ses excès » la principale raison du succès lepéniste !

Si ! Si ! C’est marqué là : « contrairement à ce que l'on pourrait croire, Mélenchon n’est pas pour un abandon automatique de la monnaie unique, à l'image du FN. Mais ses excès cachent ses idées, voire les gâchent et nourrissent l'extrême droite »

Alors là … les gens… convenez avec moi, que le raisonnement des normaux, des biens polis, « des tous conformes » est tout de même un peu compliqué à comprendre pour nous les dingues !

Reprenons l’ensemble :

La gauche au pouvoir mène une politique de droite et désespère l’ensemble du salariat et c’est justement pour ca qu’il est temps de la soutenir !! Admettons…

Les femmes et les hommes de gauche qui appellent à faire front contre l’austérité doivent être  tenus à l’écart de notre rassemblement justement parce qu’ils sont d’accord avec nous !! Admettons

Le Front de gauche est le seul parti de gauche a progresser parce que justement il se marginalise et que tous les ouvriers votent Le Pen !! Admettons !!

Si Mélenchon n’avait pas de talent et s’il disait la même chose que Le Pen et bien il gagnerait les élections !… Admettons ! Admettons !

Donc si je comprends tout bien, une gauche qui n’est pas de gauche, une gauche qui soutient l’austérité, une gauche affranchie de toutes ses valeurs et sans talent est une gauche intelligente raisonnable et pas folle !

Ca y est : eurêka !!  J’ai  tout compris, Benjamin Sportouch est le directeur de campagne de Manuel Valls ! 

Il n’est pas fou lui ! Il est d’extrême droite !

Vive la normalité !

Commenter cet article

Raynald De Leo 11/10/2013 15:40


Benjamin Sportouch est un con diplômé certifié.Y cause pas dans le poste, il y vomit et nous salit de ses vomissures faschos. Marche à l'ombre, connard!

Michel GUENOT 10/10/2013 19:15


Eh bien on est pas mal de fous alors ? j'en connais pleins, ils se reconnaitront, dommage 51% de fous en France j'aimerai ...


Le diable en rit encore, les médias une bonne crasse de classe...


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

babelouest 09/10/2013 17:53


Je pense que c'est assez clair.


 


£€ $¥$T€M€ peut développer une propaganda si efficace, avec le concours de tous les médias, des instituts de sondage (sic) et des philosophes de Cour, que sans Jean-Luc Mélenchon tout simplement
aujourd'hui la Gauche n'existerait plus.


 


N'en subsisteraient que des inconditionnels isolés sur Internet, et une vague nostalgie chez certains travailleurs pas dupes, mais plus aucune opposition organisée. Car bien entendu l'opposition,
ce n'est que la Gauche, et rien qu'elle. Ils nous font rire, ces "journalistes" qui parlent d'opposition uniquement à propos du FN : exactement comme PSUMPUDI, le FN participe à la grande curée
capitaliste, bien qu'il s'en défende comme un (beau ?) diable.


 

BREGEON PHILIPPE 09/10/2013 17:17


Mélenchon de son prénom Jean luc ne tire pas sur tout ce qui bouge il se trompe simplement de cible...

babelouest 09/10/2013 16:01


Pauvre Jean-Luc ! Il lui faut les reins solides et les oreilles en acier doublé de plomb, pour supporter de pareilles invectives. Plus que jamais, il incarne la gauche, ce que P. Laurent faisait
de moins en moins ces temps-ci.


 


En fait le seul petit reproche que j'aurai à lui faire, c'est de n'être pas un peu plus radical. Un peu plus explicite contre "cette Europe-là". Un peu plus enragé contre les sangsues
financières.