Si les boucs offraient du lait, Lutte Ouvrière serait utile au peuple….

Publié le par letang-moderne

lo.jpgDans un article mi- chèvre mi- bouc, le  blasonné Pierre  Val se croit utile à dénoncer ce qu’il appelle la stratégie Sans issue des dirigeants du PCF.

Le descendant de Robert Barcia se croit assez Hardy (vous êtes prié de sourire) pour nous livrer une analyse toute en finesse sur la traitrise congénitale dont serait atteint le Parti Communiste Français. S’appuyant sur une déclaration de Chassaigne qui disait ne pas être dans « l’opposition mais dans la construction » le porte-parole de la très discrète Union Communiste se lance dans une diatribe indiquant tout le mal qu'il  pense de tels propos, y voyant la preuve même, de l’inconsistance des dirigeants du PCF qui seraient assez niais pour penser pouvoir infléchir la politique des Moscovici, Valls et autre  Cahuzac !

Ce procès d’intention est indigne des tâches qui nous attendent… 

S’il est désormais évident, que la social-démocratie française n’est plus porteuse d’une quelconque  rupture avec l’ordre dominant, il est encore plus évident  que le temps de l’unité des socialistes et des écologistes est la seule voie de reconstruction d’une force autonome et conquérante.

Si le contemplateur des manifestations qui passent n’était pas resté bloqué à ce jour du 11 Juin 1944 ou le militant trotskyste Mathieu Buchloz fut assassiné par des agents staliniens, il se souviendrait des écrits de son  pauvre camarade qui une semaine avant ce lâche assassinat consignait parlant de Jaurès : « Il était le seul pour qui le socialisme fut autre chose que des phrases et qui n’entendait pas le trahir ; c’est pourquoi il fut assassiné ».

Il comprendrait peut -être que le temps du stalinisme est fini, tout comme celui de la social-démocratie. Que l’heure est à la construction d’un nouveau rapport de force, face aux formes nouvelles de la domination de classe. Il noterait avec attention que depuis 50 ans,au moins, seul le Front de Gauche à réussit  a mettre en place des manifestations de masse sur des mots d’ordres politiques !melenchon-prise-de-la-bastille.jpg

Ainsi  il comprendrait que les grandes manifestations de la Bastille, de Toulouse et du Prado n’étaient pas des meetings ordinaires, remarquables par leur ampleur ou le talent des orateurs, mais bel et bien des manifestations de masse porteuses de revendications politiques et transitoires.  

En essayant de comprendre le succès de la manifestation du 30 septembre, près de 100 000 citoyennes et citoyens réunis pour refuser les politiques libérales du capitalisme,  peut-être,  envisagerait-il l’action du Front de Gauche comme une perspective  de lutte planifiée et réfléchie, capable de convaincre les travailleurs de la crédibilité d’une alternative.

Il comprendrait peut -être, que chaque étape de la transcroissance de notre Front de Gauche sert à la préparation de la suivante,  au contraire des appels désespérés et récurrents que son organisation lance pour la grève générale.

La révolution citoyenne que nous construisons est concomitante à la réunification du mouvement ouvrier. Elle porte le mot d’ordre d’intérêt général, parce que les intérêts de la classe ouvrière sont les intérêts du plus grand nombre.

meeting-contre-austerite.jpgOui bien sûr André Chassaigne a raison de situer notre action dans la construction. La construction d’une force autonome et conquérante, au service de l’émancipation humaine et du bien vivre universel, déployant ses propres mots d’ordres et ses propres appels à la manifestation, soutenant chaque fois que cela se présente les travailleurs et leur syndicat dès lors que ceux -ci appellent à la mobilisation ou à la grève !

Elle s’efforce même de mettre de l’ordre dans ses idées en forgeant la doctrine du 21ème siècle que l’on appelle désormais l’écosocialisme !

Il est temps pour Pierre Val de comprendre qu’il est maintenant acquis pour tout le monde que le stalinisme est une plaie largement refermée ; il est temps pour André Chassaigne de noter que je suis un vraiment un bon camarade ;-)

Commenter cet article

BOUTHILLON 18/11/2012 19:17


Erratum je suppose ? "Il noterait avec attention que depuis 50 ans,au moins, seul le PCF, et non le Front de Gauche, à réussit  a mettre en place des
manifestations de masse sur des mots d’ordres politiques !" Si on existait depuis 50 ans, le FdG, gageons qu'on serait déjà au pouvoir depuis longtemps, au lieu, comme le PCF le fût, d'être
à la remorque du PS jusqu'à se faire bouffer, avant que le FdG ne naisse  !!! Non ? :) N'ayons pas peur de dire les choses, même si je suis épatée par le chemin d'évolution que ce parti
a fait sous la bannière FdG... mais aussi Olivier Besancenot hier chez Ruquier, qui se met dans une démarche de Nouvelle Majorité de Gauche, et intègre enfin la logique d'une prise de pouvoir !
On sort le Beaujolais ! Comme quoi, oui, il faut travailler sur ce qu'il y a de positif en chacun !


 

micmousse 16/11/2012 10:51


Oui et non 
OUI car le FDG se situe réellement sur une autre route , celle de gauche 
Mais NON car tant que leurs dirigeants utiliseront les mots autonome , le PS à gauche , aiguillon à gauche, majorité de gauche , nous resterons dans un cul de sac alors que le
Parti Sournois a emprunté la voie de droite que les merdias présentent comme la seule issue possible