Pourquoi hollande s’évertue à créer des divisions à gauche ?

Publié le par letang-moderne

 

alter gouvernementHier soir, Hollande était en corse, il aurait pu parler du chômage qui  ronge la jeunesse de l’ile, il aurait pu parler de la République qui rassemble et émancipe pour peu qu’elle s’incarne dans un projet ambitieux et respectueux des différences !

Il aurait pu rendre hommage, à notre camarade Dominique Bucchini, Président de l’assemblée territoriale de Corse, communiste de Sartène qui parle à l’intelligence des Corses depuis son élection et qui connait le succès dans sa lutte contre la violence criminelle !

Courageux, lucide et intransigeant, le Président de l’assemblée territoriale rassemble, parle à chacun, travaille pour tous.

Ce partisan de la bi-officialité de la langue corse, s’émancipe peu à peu des carcans de la Veme  république en inventant un chemin audacieux, fait du  respect de chacun, de l’égalité des droits, et de l’exigence fraternelle !

Il construit sans dogme, le nouveau pacte social, que ces concitoyens réclament !

Oui, il aurait pu rendre cette hommage-là, Hollande, mais il a préféré, une fois encore faire division à gauche.

D’emballements en projets mal ficelés, il est revenu sur son improbable proposition d’inclure le concordat dans la constitution…  c’est étonnant tout de même cette constance  à tordre le bras des décisions votées par les socialistes, cette question est presque, toujours, au cœur des débats de congrès socialistes, et systématiquement cette proposition est rejetée par les militants ; Hollande en a que faire, il enfonce le clou, dans son œuvre liquidatrice de notre histoire commune.

Hier il est encore allé plus loin, dans un délire « fédéralisto-girondin » inspiré par je ne sais quel Phoenix du socialisme, il a proposé de donner un pouvoir réglementaire aux régions ! Rien que ça !

Il s’agit bien là, de mettre en œuvre une véritable révolution conservatrice, qui remettrait en cause, non seulement l’égalité devant la loi, mais aussi une forme d’autonomie régionale quand à sa mise en œuvre !

Ainsi, et à peine en caricaturant, selon le principe fondateur de son ami, Alain Rousset président de la région Aquitaine, celui qui paie étant le décideur, les jeunes Aquitains pourraient bénéficier par exemple d’un droit à un an de scolarité en Europe, quand les jeunes du limousin devraient se contenter d’un apprentissage à la maison familiale et rurale, apprentissage obsolète et inutile qui ne fera même pas d’eux de bons ouvriers agricoles !

Reconnaitre un pouvoir réglementaire  aux régions c’est admettre la concurrence à tous les étages, c’est renoncer à l’exigence républicaine d’aménagement du territoire, c’est une autre façon d’administrer la rigueur.Le-bien-vivre-ensemble_medium.jpg

Mais la véritable question qui se pose au regard de telles sorties, c’est bien de se demander pourquoi ?

Pourquoi,  le candidat Hollande  s’applique à diviser profondément la gauche ?

Je pense que la réponse est dans son œuvre, sous la direction de la social-démocratie européenne, les  hollandais, les deloristes, les Valls, les Bessons, les  Allégres, les Papandreou et les Zapatero n’ont qu’un but faire disparaitre la gauche historique d’Europe.

Aveuglés par leur souci idéologique, ils ne voient plus que  la terrible crise capitaliste conduit tout droit au désastre humain et écologique !

Aveuglés par leur conversion au libéralisme, ils foncent droit dans le mur, insensibles aux attentes de leurs concitoyens qui réclament un autre mode de développement ! Ils n’entendent pas le cri sourd du peuple  qui ne peut plus vivre en dessous de 1700 euros par mois ! Ils ne l’entendent pas ils ne le voient pas !

Ils ne comprennent pas l’articulation nécessaire entre bifurcation écologique de l’économie  et aspiration simple au « bien- vivre »

Ils ont perdu tout repère qui ne perçoivent pas la nécessité de refonder le pacte social de la République qui assurera le partage des richesses, la retraite à 60 ans, l’égalité entre les femmes et les hommes,  Une République laïque sociale solidaire et écologiste !

Une autre locomotive est nécessaire à la gauche, celle qui construit en ce moment même  l’alternative majoritaire, vous m’avez bien lu ! MAJORITAIRE ! Pour dépasser le capitalisme et rompre avec le productivisme.

Ce Front de Gauche qui ouvre une voie originale du renouveau de la pensée transformatrice est en train de créer la dynamique nécessaire à l’alternative !

Ils l’ont bien compris, eux qui ont vu avec frayeur, le peuple de gauche se retrouver par millier, chez lui, sur sa place à la Bastille !

Nous venons de gagner la bataille de l’enthousiasme et de la volonté, nous venons de monter les marches nécessaires pour accéder au rassemblement de la gauche.

Pendant ce temps, pathétiquement, minablement, ils divisent, ils opposent, ils refusent le débat…..

Le débat a lieu, sans vous, dans les cages d’escaliers, sur les marchés, sur les places, le peuple est de retour, il est là qui veut prendre le pouvoir, chasser Sarkosy et mettre en œuvre le changement auquel vous avez renoncé ! illustrations-invitons-les-retraites-dans-les-regionales.jpg

Parce que vous n’avez pas vu, pas entendu, la nouvelle forme de domination à laquelle nous sommes confrontés, vous combattez la nouvelle phase d’émancipation que nous proposons !

Vous avez tort ! Pour battre Sarkozy, il faut rassembler la gauche !

C’est le travail que mène le Front de Gauche, c’est le sens du nécessaire vote Mélenchon !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nadine Bompart 29/03/2012 06:17

Hollande n'a pas "renoncé" au changement, il n'en a jamais été partisan!
La sociale-démocratie qu'il représente n'est pas là pour "casser la baraque", mais pour gérer au mieux possible les crises du capitalisme sans pour autant remettre en cause le-dit capitalisme. Un
petit plus de "soi-disant social" qui permettra, croit-il, au peuple de se satisfaire de ce qu'il a, parce que c'est comme ça que fonctionne le monde aujourd'hui ma brave dame...
Sans le Front de Gauche et son "autre alternative", il y serait sans doute arrivé. Les gens sont si désespérés.....