Peur sur Libourne, les milices se cachent derrière les buissons !

Publié le par letang-moderne

videosurveillance4.jpgQu’est ce qu’il faut de peur, de mal-être et d’abandon pour que des braves gens passent leur nuit à guetter le rodeur, à traquer le chapardeur. C’est pourtant cela qui se passe à Libourne dorénavant, comme en atteste le journal sud-ouest. Libourne, sous préfecture bourgeoise au milieu des vignes, Libourne et sa gare TGV, Libourne la paisible dans laquelle le Président François Mitterrand aimait à faire une halte.

Depuis quelque temps Libourne n’est plus ce bord de Dordogne où l’on peut goûter aux délices du Saint-émilion, glisser tranquille sur le velours du Pomerol. Désormais grâce à son nouveau Maire, la ville est une zone de sécurité prioritaire, c’est Valls lui même qui est venu amener les euros sonnants et trébuchants qui financent la mise en place de plus de la moitié des cameras qui filment le Libournais maintenant.  Comme il restait 3 euros utiles, la police municipale se trouva fort bien pourvue en pistolet Taser, cette arme si bien appropriée au maintien de l’ordre dans les villes de haute insécurité...

Le Libournais est un ingrat . Avec une si belle politique entièrement dévouée à son bien-être, il aurait pu considérer la bourgade comme désormais sécurisée de tous les dangers que la classe dangereuse imprime sur les villes . 

Hé bien non,  ne le voilà t’y pas qu'il s’organise en « comité  de vigilance » !

Il rode, il tourne, il traque, il assure la sécurité le bougre : De nuit comme de jour, le « voisin est vigilant » .

Quelle est donc cette menace qui oblige à cette auto-organisation de brave gens ?

Je crois, moi, que les citoyens pensent de manière générale que leurs élus ne sont pas des buses.  Si leur maire met des cameras dans toutes les rues, si leur maire fait venir le Ministre de l’intérieur en Personne, si la police municipale a besoin de s’armer de Taser, c’est bien que la menace est réelle.

Les citoyens sont des braves gens, alors ils servent, ils veulent se rendre utile, rendez vous compte deux cambriolages dans l’année ! Il faut stopper net cette montée de la délinquance  ou c’est la société toute entière qui en périra.

Heureusement que les cameras de surveillance étaient là pour immortaliser ces images qui montrent le Maire de Libourne  menacé par un dangereux délinquant. Accompagné par Cahuzac le fraudeur, le 8 mars 2013, Philippe Buisson ne se rendait pas compte des risques qu’il encourait !buisoon.jpg

La vie est ainsi faite que toutes les délinquances ne se valent pas. Le voleur de nain de jardin à droit à la milice citoyenne, les voleurs de millions aux honneurs de la ville ! C’est cette confusion  totale des valeurs qui mène à la bouillasse mentale dont le résultat est parfaitement connu.

Les législatives et les présidentielles de 2012  laissent la trace d’un Front National  qui progresse de manière spectaculaire. Non pas parce que le « sentiment d’insécurité » progresserait mais uniquement parce que le temps de la méfiance est  devenu une réalité concrète !

Les outils du vivre ensemble dont dispose un Maire s’amenuisent quotidiennement, les crédits de la politique de la ville sont en disparition annoncée, les budgets communaux perdront des millions dés cette année,  et les camera le long des grandes avenues ne remplaceront jamais ni les travailleurs sociaux, ni les  professeurs des écoles, ni les postiers, ni les politiques culturelles que départements et régions se voient contraints de réduire à la schlague !

Nos élus doivent s’émanciper rapidement des politiques d’austérité, ils doivent faire attention au gens qu’ils fréquentent.

classe-dangereuse.jpgLes policiers et les gendarmes sont faits pour capturer les délinquants, tous les délinquants, il leur faut des moyens  pour assurer les rondes, cela permettra aux braves gens de dormir paisiblement plutôt que d’user leur rangers dans la nuit.

Au même moment dans la précipitation d’un amendement bien peu réfléchi, la majorité vote la mort programmée des communes et des départements au profit d’une  métropolisation forcée. Les derniers remparts des politiques sociales et de solidarités sont en train de s’écrouler par un effet ciseau de baisse des budgets et de dépossession de légitimité au  bénéfice d’élus métropolitains devenus les maitres de la captation de la  richesse publique ou de ce qu’il en reste…

Si les braves gens ne dorment plus, il va se passer quelque chose !

Commenter cet article

Gilbert 13/08/2013 13:41


Monsieur ce n'est pas 2 Cambriolages mais 9 sur la zone du verdet comme l'atteste les copie des depots de plainte des habitants du verdet en ma possession, Vous parlez comme beaucoup sans avoir
les bonnes informations et sans vraiment connaitre le quartier Il ne faut pas croire tout ce qu on lit confirmé par vos écrits , le fait de reprendre des informations sans avoir verifies
l'authenticites est prejudiciable pour ceux que vous nommez comme pour vous Même. De plus sur les 9 Cambriolage 7 ont eu lieu de fIn MArs A Fin Juin.


J'aimerais savoir comment Vous reagiriez si cous etiez vous même cambriole de nuit par des personnes cagoulés ? sans doute le ton et la tournure de votre article aurait été très diffèrent.


Merci avant de pendre des personnes de vous renseigner auprès elles afin de savoir si elles sont coupables.


 


Cordialement


Gilbert

Anne-Marie 19/07/2013 15:25


Plus ça va et pire c'est.


Votre article m'a fait penser à cette chanson de Caussimon http://www.youtube.com/watch?v=b4Gy_uLcNqY