Oublier Hollande !

Publié le par letang-moderne

presidentIl paraît que le Président de la République est passé sur une chaine de télévision dimanche soir. Pendant cette soirée de législative partielle mais de déroute totale, il y avait plus de téléspectateurs pour écouter Zaïa que le  baratin décomposé, amoché et faisandé  du pathétique hollandréou.

Le pays s’enfonce irrémédiablement  dans  les frayeurs du crépuscule libéral.  Partout  en Europe, dans le monde, les politiques de l’offre, la soumission aux intérêts des banques, l’adoration mythique du marché et de sa concurrence libre et non faussée  ne produisent que chômage de masse, recul du niveau de vie, abaissement généralisé notre condition !

Il n’y a plus que quelques grands naïfs pour nous servir encore que les choses vont s’améliorer. Les autres sont des pétochards, des vendus, des obligés ! Le parti des solfériniens ne sert à rien si ce n’est à entretenir une bande de fainéants et de bons à rien qui votent à l’Assemblée Nationale  mot pour mot,  les textes de lois écrits par le MEDEF !

Il faut définitivement tourner la page ! Nous sommes le parti des socialistes ! Eux, les solfériniens comme le dit Filoche, ne sont plus que le problème !

C’est Hollande qui a été le plus actif, le plus sournois, le plus cruel dans la maltraitance de ce que nous sommes.

Il n’y a plus qu’une seule tâche politique qui soit devant nous. Le temps presse. Discréditer, défaire  délier, démonter la fable qui sert de ciment  à  l’ordre établit.

Il n’y a de socialiste dans le parti solférinien que le nom !sfio.jpg

C’est nous, les socialistes qui sommes   les héritiers  de la  longue tradition de justice, de paix et de partage !  C’est nous les socialistes qui refusons désormais de nous soumettre d’adapter notre langage aux canons de leurs  prescriptions convenables. C’est nous les socialistes qui revendiquons la défense des valeurs de laïcité, d’égalité, de fraternité, quand dans le même temps les solfériniens capitulent et exposent chacune de nos propositions  au dénigrement !

Que nous proposions la 6eme République cette revendication historique du parti d’Epinay et nous voilà repeint en populiste !

Que nous proposions une simple réforme fiscale juste et redistributrice et nous voilà  affublé de soviétique !

 Que nous militions pour l’implication citoyenne pour qu’instantanément nous soyons comparés à un   colonel exotique et démagogue!

Voilà, ce que nous devons faire aujourd’hui,  rassembler les socialistes que nous sommes et les écologistes que nous sommes devenus, rassembler les communistes et les tenants de la démocratie sociale, rassembler les républicains  qui militent  pour  une république sociale et reconstruire le grand parti de Jaurès !

allons-enfants.pngIl n’y aura que des mauvaises passes pour le Front de Gauche si nous n’entrons pas immédiatement dans la phase de transcroissance que la situation appelle.

Nous avons la force, les militants et les dirigeants disponibles, pour donner la crédibilité nécessaire à notre souhait affiché de gouverner ce pays !

Il n’y a pas deux lignes au Front de Gauche, il y a 2 étapes d’une même visée.

D’abord  montrer  Hollande  pour ce qu’il est : un diviseur  de la gauche, un fossoyeur de nous même !

 Ensuite et c’est maintenant ! Faire de l’unité des socialistes,  des vrais !

La condition sine-qua non de la nouvelle majorité alternative !!

Commenter cet article