On va faire quoi de toute cette reprise ?

Publié le par letang-moderne

7684207276_ee1935b641.jpgC’est l’embellie !

Sonnez trompettes de la hollandie, la croissance revient et l’indice de confiance (sic) des entrepreneurs est à la hausse ! Les déficits se réduisent à un point tel que même le FMI en rougirait !

Hollande court les sous-préfectures pour annoncer la bonne nouvelle :

« Ce soir dans votre ville à côté du chapiteau des « frères cinq Zanno », François l’enchanteur, le mage de la finance, fait apparaitre devant vous, la croissance ! »

Le parti des solfériniens est une 4L sous un mégaphone qui dérange  la sieste des braves gens en annonçant un spectacle  moisi. Tout le monde sait bien que la colombe n’est pas dans le mouchoir, tout le monde à un peu de peine en regardant l’éléphant essoufflé, mais tout le monde à encore envie de rêver un peu.

Le nouveau plan média de Hollande est arrêté.

Il s’agit de mettre en œuvre le spectacle le plus éculé  des magiciens les plus ringards.

 Pense à la croissance et à la reprise et tu auras des milliers d’emplois d’avenirs qui miraculeusement feront sensiblement baisser la statistique du nombre de chômeurs catégorisés.

Les statistiques sont si lâches que dès lors qu’on les torture un peu, elles avouent tout ce qu’on leur demande !

 Si tel n’était pas le cas, ce ne sera pas faute d’avoir essayé…

Et la 4L repartira pour une tournée d’hiver en  vantant l’homme qui n’a peur de rien et qui affronte devant vous, la crise à main nue ! Entrez dans la baraque à lutte, venez voir  Hollande terrasser  l’ours à quatre têtes, le monstre fatal de la crise !

Ce discours rodé  de charlatan est en réalité millimétré. 4693606346_808d1c087c.jpg

La crise est une fatalité, et il n’y a pas d’autre politique possible que de faire payer le plus grand nombre de pauvres bougres pour garantir la sécurité des marges de profit qui aboutissent aux sommes hallucinantes de 16 % du PIB, soit 330 milliards, que détiennent en France  les 500 familles !

Pour faire entrer la funeste légende dans la tête de ceux qui ont espéré du changement, il n’y a pas besoin de volonté politique, il n’y a pas besoin de débat, il n’y a pas besoin d’économistes, il faut juste des faussaires.

Toute la diablerie vient de là… faire croire…  faire croire que l’on gouverne alors que l’on obéit. Faire croire que l’on réforme quand on détériore. Faire croire que l’on préserve quand on ébrèche .faire croire que l’on rassemble lorsque l’on émiette.

Hollande émiette la gauche par la désespérance qu’il propage, il ébrèche   notre République sociale  en mettant les solidarités élémentaires sous conditions de ressources, il détériore notre droit social en adoptant l’Ani, il obéit à la finance, tout autant qu’il cède aux exigences des rentiers allemands, il obtempère, il plie, il se soumet.  Mais il récite les mots de l’ensorceleur, sorcier qui rend aveugle  et sourd par  un prêchi-prêcha quotidien qui dégueule du mégaphone de la 4L, de la télé, des experts assermentés et tous ces laquais envoutés  par l’exhalaison  de leur commission !

Ainsi quand le plus triste des pitres de leur cirque, Mosco le clown, annonce ce matin  qu’il se félicite : « que le FMI salue l’ampleur des réformes engagées en France pour redresser notre compétitivité, dévelo3304497085_87ff3273a0.jpgpper notre croissance potentielle, améliorer le fonctionnement du marché du travail, sauvegarder notre régime de retraites, moderniser l’action publique, réguler le secteur financier et simplifier l’environnement réglementaire des entreprises ».

Vous devez comprendre  que les fruits de la reprise sont : La baisse des salaires, l’allongement du temps de travail, la réduction des services publics, la fin de l’épargne populaire attractive, et la casse du droit du travail.

Voilà ce que les mots de Mosco veulent exactement dire, voilà ce que dégueule le mégaphone, magie magie, la croissance est revenue, tu en es mort et tu ne l’a même pas vu !

Mais qu’allons-nous devenir de toute cette reprise ?


 

Commenter cet article