Les félicités de la médisance…

Publié le par letang-moderne

le-couteau.jpgTandis que la veille de la journée de la  fête des travailleurs Hollande amignonnait de maintes douceurs  les  vainqueurs de la guerre économique en leur offrant la mise en place d’ « un programme  sur l’entreprenariat  dans tous les établissements scolaires » des gens s’apprêtaient a sacrifier un dimanche de repos pour réclamer une nouvelle République !

Ces gens  qui pensent que la « morale laïque »  n’est possible que par la vertu de l’exemple, ces gens qui dépenseront plus d’un dixième de leur pouvoir d’achat disponible  pour marcher de Bastille à Nation ne comprennent pas, ne comprennent plus,  pourquoi la gauche qu’ils ont élu leur inflige toutes ces humiliations !

Comment ce fait-il que Peillon supporte que désormais la morale libérale, « entrepreneuriale » devienne un enseignement banalisé rompant net avec la tradition laïque de notre école républicaine qui devrait  s’efforcer  de mettre a distance les dogmes, quelques soient les dogmes ?

Comment se fait-il ?

Ainsi après que Sarkozy ait dépecé l’enseignement des Science Economiques et Sociales, le Président Hollande, seul, dans son bureau, offre aux chefs d’entreprise l’enseignement d’une morale vieille comme Guisot, la morale de l’enrichissement, de la convoitise et de la vénalité !

La belle avancée que voilà !

Pas un mot dans les rangs du parti solférinien  qui se serait cabré si un vulgaire Bayrou en avait osé la moitié !

Ce qui permet cette narcose des députés socialistes, ce qui permet cette léthargie, cette torpeur, c’est bien évidemment les  numéros d’illusions qu’exécute chaque jour la presse pourrie  au service du triomphe de la grande réaction !

Mercredi 1er Mai, il n’est pas 8 heures lorsque les chaines d’info en continue répètent en boucle que la manifestation des lepénistes est un succès, qu’elle est la marque d’un renouveau du Front national, de son rajeunissement, de son ancrage dans la jeunesse, il n’est pas 8 heures que tous les quart d’heures,  ils annoncent la division des syndicats ouvriers et l’échec du défilé qui n’est pourtant appelé qu’à  14 heures !moche.jpg

Lorsque l’heure des constats viendra et que chacun peut vérifier  que presque 200 000  salariés ont répondu à l’appel de leur syndicat et qu’à peine quelque milliers d’exaltés, 2 ou trois égarés et des centaines de nervis racistes et homophobes  ont écouté un discours  sans un mot pour le monde du travail, le mal est déjà fait, le poison disséminé.

Lorsque les journaux de 20 heures  délivreront leur grande messe, ils reprendront, couleuvres désœuvrées, limaces du mensonge en conserve, les mêmes bobards, les mêmes images, la même propagande dé-diabolisatrice !

Tandis que se prépare la marche unitaire du 5 mai  pour une 6éme République, appelée par l’ensemble des partis du  Front de Gauche, le NPA,  mais aussi par des milliers de syndicalistes, des centaines de professionnels de la justice, des dizaines d’élus et dirigeants écologistes qui ont répondu à l’appel d’Eva Joly, des élus, des personnalités…  Tandis que la marée citoyenne s’organise,  Libération et le Monde, piliers de la pensée autorisée  donnent le La !

La marche de Mélenchon est une agitation populiste, soubresaut suranné d’une gauche extrême divisée en manque de perspectives !

Mélenchon patati, Mélenchon patata, ici vulgaire, là arrogant, toujours agressif, désespérément seul !

 Ils ont déjà trouvé les photos qui font peur ! 

Le visage corrompu par la haine, celui qui éructe, comme dit Pujadas,  n’aura pas droit à l’analyse raisonnée de nos propositions. Il n’y a pas besoin d’interpréter, il suffit de tordre, de salir et de travestir !

Vague-rouge.jpgTandis que de milliers d’hommes et de femmes repartiront dans leur maison dimanche soir après avoir sacrifié leur budget et leur repos à la revendication de l’idéal républicain, tandis qu’ils auront une nouvelle fois fait la démonstration que la gauche existe dans ce pays, qu’une autre politique est possible et que c’est pour cela même que François Hollande a été élu, ils expliqueront sans aucun doute  pourquoi cette manifestation fut un échec !

Si par la plus grande des félicités, l’autre Frigide Barjot parvenait a créé un incident minime, alors la médisance organisée aura encore servie  de masque à l’irruption citoyenne qui de toutes façons finira par éclater !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article