Le vote Bayrou consiste à donner un nom au vote blanc !

Publié le par letang-moderne

Pas content et plus indécis que jamais, fort d'un inexplicable écho médiatique, l'homme du centre sort de son shadow cabinet et repart à la conquête des moulins présidentiels de 2012.

Hier, les traitres votaient pour lui, et on comprenait assez bien pourquoi, cet homme libéral et inconséquent ralliait alors à son suffrage ceux pour qui le flou de la campagne de Ségolène Royal pouvait laisser entrevoir des élans de politique de gauche ! N’avait-elle pas annoncé la bougresse la création (toute hypothétique, quand même !) d’un pôle public bancaire !

Non il valait mieux voter Bayrou ! C’était plus sûr !

Mais aujourd’hui  foin de tout cela ! Les traitres de tous bords ont leur candidat !

Hollande n’avait pas fini de remercier ses électeurs des primaires qu’il annonçait tout bonnement un plan d’austérité de 50 milliards d’euros en 2 ans ! Qu’il dénonçait cette promesse démagogique du programme socialiste que fut le retour de la retraite à 60 ans !

Les traitres n’ont donc pas de raison de voter Bayrou !

Dès lors les traitres auraient ils changer de camp ?

 Les électeurs de Bayrou seraient-ils devenus des « Sarko-traitres » ?

Pourquoi faire ? Il suffit de voter Villepin ou Morin (mouhahaaaaa !) Chevènement, Boutin, bref les candidats qui servent à faire perdre sont nombreux ! Pourquoi prendre le risque de faire élire un psychorigide  prétentieux et absolument inconséquent !

Il doit bien y avoir une raison, pour qu’en une nuit cet autre fléau du Béarn, le premier étant le frelon asiatique, puisse passer de 4% d’intention de vote à 14% !

Est-ce le fait (passé par ailleurs assez inaperçu) qu’il ait placé sa campagne sous le signe de la défense des abeilles ?

Non ça c’est à cause du premier fléau….. Oui le frelon … vous suivez ou pas !

Non non, ce n’est pas ça !

 C’est parce qu’il a la solution  sur la dictature des banques, qu’ il propose une nouvelle constitution pour faire face aux menaces de plus en plus concrètes contre la démocratie, sur le pillage des patrimoines nationaux, sur l'explosion imminente de l'euro, sur la débandade de la construction européenne, sur la dégringolade du niveau de vie, sur la montée continue de la pauvreté, de la précarité et du chômage, sur la remise en cause de tous nos acquis sociaux, sur les réformes des retraites, sur le déremboursement des médicaments, sur les guerres d'agression néo-coloniales en Afghanistan, en Libye ou ailleurs,  qu’ il énonce une idée précise et claire sur la sortie du nucléaire !

He..hé..hé…. Hé….. eh   bien non… rien de tout ça non plus ! (en plus cela ne m’honore pas de me moquer des bègues car j’en ai connu un qui était formidable)

Non non et non !

 Et pourtant il doit bien y avoir une raison à cet engouement sondagier qui d’Oloron… Sainte Marie ! aux  Aspilles ….. Sainte Marie ! (d’ouest en est, si vous préférez)   fait qu’un électeur sur cinq se réveille un matin avec cette idée saugrenue de voter pour un Rastignac mal iodé  inutile et fanfaron !

 

C’est ce matin en écoutant à la radio un type qui à l’ordinaire m’amuse assez que j’ai tout compris !

 

Bruno Gaccio ! Lancé ce matin dans une toute aussi désespérante qu’improbable plaidoirie pour le vote blanc !

La meilleure blague est de prétendre que cela permettrait de combattre le Front national en offrant à ses électeurs un moyen de manifester leur vote protestataire autrement. Quelle rigolade ! Outre l'éventuel piège à gogos, tendu précisément par des militants frontistes, ceux qui votent FN savent pourquoi ils votent. Ils votent « Blanc » contre les étrangers, les Noirs, les Arabes, éventuellement les juifs (  Désespérence sociale mon cul!). S'ils veulent protester sans cette option xénophobe, l'offre politique est pourtant suffisante. Il y a plutôt trop de partis ou de tendances, que pas assez. Et si les électeurs du FN ont été de gauche, ils ont le choix de voter pour la gauche ! À moins qu'ils ne soient des électeurs orphelins d'Arlette Laguiller ? J'en doute.

 

L’opération Gaccio à un but, rendre stérile, ôter un débouché politique à cette idée qui monte en même temps que la campagne s’avance, cette idée qu’aucun des candidats du système n’offre d’alternative au diktat des Banksters, ainsi le vote blanc permettrait de détourner de la révolte ceux qui petits à petits ouvriraient les yeux !

La violence imbécile des traitements administrés aux peuples, la morgue des speakers de nos journaux télévises  comparant les ouvriers en grève des aéroports à des terroristes preneurs d’otages  quand il s’agit pour eux de tenter de gagner 1000 euros par mois en travaillant la nuit, le dimanche…. ont maintenant dépassé les bornes, l’invention du vote blanc comme exutoire des justes colères est tout simplement pathétique !

Le risque réel pour toutes les oligarchies  est qu’un peuple, un seul, fasse la démonstration qu’une alternative citoyenne est possible, que la table bouge et qu’il possible, là, maintenant, de la renverser….

C’est la proposition du front de gauche et de sa révolution citoyenne ! Nos propositions les plus immédiates ne demandent qu’un vote  au parlement, en contrôlant les mouvements de capitaux en taxant les transactions financières, en annulant la part monstrueuse de dette illégitime, en laissant les capitalistes à leur irresponsabilité nous ferons changer  la peur de camp et nous ramènerons l’espoir dans celui du peuple !

Le vote blanc, le vote inutile, le vote Bayrou sont la même chose……. Faire durer le système parce que l’on n’a rien d’autre à proposer.

bayrou

Commenter cet article

lebas 27/12/2011 18:27

le vote blanc est loin d'être inutile s'il est RECONNU; c'est un affront (de+) à la démocratie que de ne pas faire la différence entre le votant qui s'exprime et celui qui vote nul ou pire, qui va
à la pêche!!
Pourquoi ne pas pouvoir exprimer que l'on ne veut aucun des corniauds qui se présente?, ou que le système est pipé? nous obliger à valoriser X ou y afin qu'on soit compté "exprimé" est de
l'usurpation, tout simplement!