Le soyeux cortège des violences qui nous sont faites !

Publié le par letang-moderne

melenchon-staline2.jpgComme toujours c’est le Front national qui tire le premier. L’inqualifiable et hideuse affiche que la Marine tira lors de la campagne d’Hénin Beaumont est oubliée de tous, et aucun éditorial velouté n’est venu condamner cette violence ordinaire qui nous est faite !

Pas plus qu’il n’est pas un observateur de la presse quotidienne pour dénoncer le bons sens  lustré d’Yves Calvi qui jour après jours instille dans la bonne humeur convenue  l’irremplaçable politique d’austérité et les sévices brulants qu’elle impose à ceux qui la subissent. Leur violence est épurée, recherchée, presque sophistiquée…

Qui n’entend pas   l’aimable et bienséant  I. Rioufiol, modèle fleuré et embaumé, qui vulgarise l’aromate infect  de la haine tout autant  éternelle qu’il imagine  sa France ?

Combien sommes-nous de millions de  triviaux ordinaires, populaciers incultes et ébaubis à jurer devant notre radio lorsque  le délicat Nicolas Beytout  apologise  les baisses du « coût du travail » et les sacrifices que l’on impose au monde du travail ?

Eux, les Apathie et les Pujadas, les Lenglet et les Denisot, ils sont coquets, brillants et délicats ! Raffinés, soignés et smart lorsqu’ils assènent  la gratuité de leur sales propos mettant en œuvre la musique  d’une violence pourtant bien réelle  qui frappe les 5.5 millions de chômeurs de ce pays, qui ronge les quelques 10 millions de pauvres.

Eux, les misérables sont lourds, vulgaires et négligés ! Ils sont crétins et nigauds au point de se laisser berner  par les «  relents populistes » d’un démagogue  nationaliste et souverainiste !

C’est ainsi depuis quelques jours, ceux qui banalisent la Le Pen, ceux qui lui font les mots doux comme Ardisson, les endimanchés polis de la dédiabolisation expérimentent un nouveau créneau, Jean Luc Mélenchon est un hussard chauvin raciste et antisémite !Melenchonhitler2-copie-1.jpg

Quand il parle de l’Euro Merkel comme d’une vision ultralibérale de la monnaie, au lieu de noter la convergence de vue qui existe sur ce sujet,  dans toute le gauche et même au-delà, ils condamnent une évidente  germanophobie !

Quand François Delapierre, traite de salopard un ministre menteur, qui dit s’être opposé au plan chypriote après l’avoir voté à l’unanimité des ministres européens présents, il n’y en pas un pour dénoncer, expliquer, révéler la vérité sur le comportement de Moscovici !

Pour les nantis le mensonge est une élégance, il évite de faire de la peine au bon peuple, il ne faut pas rajouter de la crise à la crise…  Pour nous, manquer à sa parole est une saloperie !

Le Front de gauche  et son leader ne parle pas, il éructe. Les milliers de personnes qui se rassemblent  dans nos réunions publiques ne constituent pas une convergence populaire mais une manifestation populiste. Quand les forces du Front de Gauche débattent c’est qu’elles se divisent. Lorsque notre congrès  adopte un manifeste pour l’écosocialisme, manifeste en 18 théses , qu’il le partage avec des délégations venues du monde entier, ils relèguent notre message au rang d’une vocifération brouillonne, confuse et inaudible !  

Voilà pourquoi  la phase dans laquelle nous noustrouvons du rapport de classe appelle une vigilance toute particulière sur la manière dont les media dominants ont choisi de nous peindre !

npa.jpgVoilà pourquoi de toutes les  gentillesses qui nous sont offertes, il en est sans doute une qui blesse plus que tout autre.  Dans ce compte-rendu que fait le camarade Minvielle de sa présence à notre congrès, il est frappant qu’à son tour il emploie systématiquement les mots, les mêmes mots,  que les chiens de gardes du système

« . Impasses aux relents populistes, nationalistes, antiallemands, » écrit-il serein, cautionnant ainsi toutes les dérives tacticiennes de la presse convenue et bourgeoise qui entend faire taire le mouvement de protestation progressiste qui dispute le leadership de la contestation à cette lèpre ouvrière qu’est le Front National !

En choisissant cette photo pour illustrer son papier, et en le terminant par ces mots : « Face à la démagogie dangereuse de la direction, c’est un encouragement à poursuivre un débat plus que jamais indispensable avec les militants, du PG comme de tout le mouvement social, pour défendre cette idée que la seule perspective pour une autre société, c’est la lutte des classes menée jusqu’au bout. », le camarade Minvielle, sans doute bien malgré lui, devient tranquillement la caution  ouvrière de la lutte acharnée que la bourgeoisie et ses relais ont entamé contre le Front de Gauche.

D’autres avaient déjà ouvert la voie, il est des mauvaises manières que militants anticapitalistes et unitaires doivent pouvoir s’épargner.

Commenter cet article

OtaBenga 02/04/2013 14:34


@ jocegaly commentaire n°2 : T'excites pas, sur le site officiel du PG c'est exactement pareil !

GdeC 01/04/2013 21:36


bravo le gars du blog. j'aime ton aprler vrai, qui rejoint le mien... Ensemble, nous vaincrons l'hypocrisie ambiante.

jocegaly 01/04/2013 17:00


...même pas la possibilité de mettre un commentaire sur leur site!

jocegaly 01/04/2013 16:59


La connerie crasse des "infos" distribuées sur le blog NPA est édifiante.http://npa2009.org/node/36380.. Voilà des dirigeants qui se prétendent révolutionnaires ou anti capitalistes et qui ont
une motte de beurre dans les yeux , par exemple en ce qui concerne la Syrie...
A ce degré là, on en vient à se demander siu c'est de l'ignorance... ou de la "collaboration"... Qu'est-ce qui lui prend, à Besancenot? Il a été acheté? lui aussi? Et il envoie des sbires au
turbin?