Le lancer de nain…..

Publié le par letang-moderne

4592364810_4ddcb04b99.jpgLe lancer de nain, ce n’est pas bien, d’accord.

D’ailleurs en France, cette pratique est interdite depuis le 27 novembre 1991 par une circulaire du ministère de l’intérieur de l’époque. Il s’appelait Philippe marchand,  le ministre de l’intérieur,  et personne ne s’en souvient, ce n’est pas grave.

Le problème de cette affaire c’est que le nain, lui il n’est pas d’accord !

L’interdiction est fondée sur un trouble à l’ordre public, dont la dignité humaine est une des composantes. Oui d’accord mais le nain il peste, le nain, il argumente : Peut-on m’interdire une activité, que j’exerce volontairement, de mon plein gré, et pour  quelle raison l’activité que j’ai choisie serait attentatoire à ma dignité ou à celle des spectateurs qui paient pour voir ce spectacle !

La question est réelle ! Même si pour tous les humanistes conséquents, il n’est pas difficile de s’accorder sur le caractère dégradant d’une telle activité, Ok ! bien sûr ! Mais il n’empêche, il fulmine, il grogne, il rouspète, il proteste le nain et il conteste la circulaire devant les tribunaux !

D’abord devant le tribunal administratif, voulant casser l’arrêté d’un Maire, qui s’appuyant sur la circulaire avait interdit le spectacle dégradant, le tribunal administratif, qui n’est pas un repère d’aigle,  annule l’arrêté et autorise la projection du nain, il est content le nain, mais voilà pas le conseil d’Etat casse le jugement du tribunal administratif, il est bougon le nain !

Espérant pouvoir retrouver son gagne-pain, le nain enrage, il saisit en 2002 le comité des droits de l’homme  des nations unis, rien que ça, faisant valoir qu’il faisait l’objet d’une pratique discriminatoire !

Dans sa décision du 26 juin 2002, le comité décide que l’arrêté attaqué n’a pas de visée discriminatoire, et s’il s’appliquait uniquement aux nains c’est  qu’ils étaient les seules personnes susceptibles d’être lancées !

Voilà, voilà, le nain est donc susceptible d’être lancé ! il faut faire attention à la rédaction des arrêtés, elle peut au détour d’une phrase indiquer exactement l’inverse du sens général de la décision, de manière générale il faut se méfier des hautes juridictions qui sont souvent des repères de vieilles badernes réactionnaires, non je dis ça à cause l’infâme décision du conseil constitutionnel d’hier, qui abrogé la loi sur le harcèlement sexuel, au prétexte que la rédaction de la loi trop floue laisse la porte à la pénalisation de « taquineries »  !4163555143_89c7cb603e.jpg

Tous et toutes les taquinés du monde apprécieront….. la réaction a encore de beaux jours !

Mais bon revenons à nos nains du moment, après tout de très nombreux sports concernent la projection d’un corps dans l’espace.

Comme le saut en hauteur par exemple. Mais il y a plus parlant, regardez le parachutisme, le saut à ski, le plongeon ! Personne n’y trouve rien à redire !

Vous allez me dire, et vous avez raison, fait pas le malin, tu tords la réalité…

Ok, ok, mais regardez par exemple la Lutte des classes : il n’appartient pas à l’Etat  d’interdire un sport très ancien, et quand bien même, si le peuple en a très envie, et qu’il pourrait prendre un malin plaisir à se servir d’un rendez-vous électoral demain, pour projeter loin, très loin, le nain qui bougonne, le nain qui fulmine, le nain qui déblatère et qui jure  …

Hein, si il en a très envie le peuple, qui pourra l’en empêcher ?58220732

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Citoyen 05/05/2012 13:56

Du grand art cet article !!!