Le jour des gris, Filoche… Cotta… Rigaudiat….

Publié le par letang-moderne

 

petit matinMatin joyeux qui dés la première lecture croise le beau et l’intelligent, le réel et l’idéal, le vrai et ses apparences. Hier soir fut une soirée de costaud. Armagnac et tabac… maintenant il est le matin. Jean Luc Mélenchon  vient de livrer une note de blog mes amis, je ne sais pas comment vous êtes faits, je ne sais pas de quoi se nourrit votre révolte, je ne sais pas où vous aller puiser la force de remonter sur le poney…. Mais, pour moi, c’est, bien sur, ce type de rencontre matinale qui fait le reste…

J’aime les gens et les mélodies, le miel et le vent, les jupes aussi. Et donc je suis ébaubi, épaté, ravi pour la journée quand au réveil je lis : « Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas aller au pied de l’arc en ciel qu’il n’existe pas.»

C’est en effet un jour de pluie qui gagne tous les esprits. Tant et si bien que comme le ciel est gris, les gens, les gens aussi.

Je prends souvent le même trajet, à la même heure, et je vois donc de la porte de ma maison jusqu’à l’ouverture de la porte de l’ascenseur qui me soulève jusqu’au  burlingue les mêmes gens habillés tristes…

IMG_0333.jpgDepuis des années que je fréquente les collectivités locales et territoriales, dans ces couloirs du pouvoir décentralisé, (mouhahahahhaé !) je suis toujours aussi étonné de la grisaille uniforme qui règne… Ne pas se démarquer, se fondre dans la masse, décor sur décor, costume gris sur moquette anthracite.

Pour les femmes en tailleur strict, si possible gris… Relâche autorisée à la rigueur le vendredi !

J’ ai jamais rencontré dans ces lieux des personnes qui osaient se démarquer.  Vestiairement  parlant... Vous m’aviez compris.

Moi je fais tout comme je veux, souvent comme je peux aussi, la plus part du temps on me le pardonne dés fois pas !

Les gens ils sont sérieux, ils ont la révolution sérieuse, les gens ils ont le parti sérieux, ils n’aiment pas avoir l’air légers les gens…

Quand je fais preuve de fantaisie, dans un rapport d’activité politique, ils grimacent… le plus audacieux sourient … le dingue applaudi… mais le sérieux il explique lui, on n’aurait pas du faire ca, pas aller là…. Et  puis surtout on aurait du dire ca !

Mais tu vas la taire  ta bouche de gris !

Je suis assez d’accord, il continue le gris, avec l’analyse de Jacques Cotta parce que voyez-vous ce n’est pas le fascisme qui nous menace aujourd’hui mais l’européisme….

Bouffon ! qui confond l’idéal européen nait de la lutte contre le fascisme, avec l’instrumentalisation ultralibérale de l’utopie fédéraliste. Couturier de l’aigreur et de sérieuse grisaille !

Lui  il est clamé !

Et voilà l’autre qui se met à me parler comme Filoche, alors lui il est tout gris, il a même peur quand je le regarde, je dois être un peu rougeaud…  (C’est l’armagnac les réunions dans une arrière salle de bistrot c’est des conneries)

 Il dit : Rigaudiat trace ce qu'aurait du être la ligne du PG, affirmation et unité de la gauche, il dit comment il faut prendre l'avenir de façon constructive pour éviter que le PS ne soit le Pasok... en gros, ce que d&S défend...

Hep, hého ! Grigris ! Réveille toi ! Tu veux faire l’unité sur quoi ? Tu l’as lu le programme l’humain d’abord ? Tu l’as écouté Hollande à la télévision Grecque !

armagnac.jpgBon allez on se réveille quoi !  (Mr Nakkash un autre Armagnac ! Mr Nakkash c’est le patron du bistrot qui nous a prêté la salle pour la coorde). Les socialistes ont déployé une énergie colossale pour essayer de contenir le Front de Gauche, d’un point de vue institutionnel, nous perdons des députés, leur mission est remplie… mais la vérité est que nous sommes la révélation de cette séquence, nous gagnons  un nombre extraordinaire de voix, mais mieux encore, voyez tous ces nouveaux militants qui nous ont rejoints.

Nous sommes en train de construire le parti de la synthèse nouvelle du socialisme de l’écologie et de la république…. Hey ! D’un certain coté ca tombe bien c’était notre but !

Allez les garçons et les filles, laissez vous gagner par la bonne humeur, faites entrer la couleur, la fantaisie, repeignez vos cantons et vos villes de grosses taches rouges !

Marchez vers l’arc-en-ciel !

Commenter cet article

Arsène 23/06/2012 06:39


Tout le mal que je vous souhaite c'est que encore plus de militants vous rejoignent, même issus du PS et de EELV. Vous montrez en permanence que vous êtes droits dans vos bottes, même si
disparates et d'origines diverses, autonomes et loyaux, c'est admirable. Voilà ma synthèse personnelle, puisque c'est d'actu, avec un œil extérieur sympathisant.

babelouest 22/06/2012 13:49


Filoche... hier je suis allé sur son blog, et à plusieurs sans nous concerter nous l'avons étrillé un peu. Mais "droit dans ses bottes" lui aussi, c'est lui qui a raison. Bon sang, quand déjà je
trouve le FdG un peu mou dans ses projets, que dire d'un parti soucieux, sérieux et suspicieux qui ne fait rien pour arrêter l'avalanche néolibérale ! Et un homme classé "à gauche du PS" qui
défend cette direction sans moufter, çà casse le moral.


 


"Mais où sont les gauches d'antan !"