Le Front de Gauche comme jamais !

Publié le par letang-moderne

7035325341_0c34ebf6ea.jpgLe Front de Gauche est plus fort, plus puissant, plus conquérant qu’il ne l’a jamais été.

Et si tu ne me crois pas hey !  ♪♪t’ar ta gueule à la fin des législatives♪♪ !

D’abord et premièrement, notre résultat à l’élection présidentielle est un immense succès !

Partis de rien ou presque, nous voilà la quatrième force politique du pays !

Mais ce n’est pas là le plus remarquable, le plus remarquable est que nous ne prenons pas une voix à qui que ce soit ! Ce qui laisse une belle marge de progression….

Nous progressons là où la participation progresse, quand le candidat socialiste fait un score exceptionnel le nôtre est excellent, quand nous sommes dans une place forte du PCF le score est maintenu, et quand on se trouve au milieu d’un désert militant nous réussissons à faire émerger un score significatif !

Les sondeurs qui se sont trompé sur notre compte expliquent donc que nous avons subi un échec, mais la réalité indique une autre histoire : celle de l’émergence d’une nouvelle force politique.

Dans la jeunesse, dans les centres urbains, dans les quartiers populaires notre Front de Gauche atteint souvent des scores proches des 20%, les  deux tiers de la progression de la gauche sont d’abord  et avant tout les  presque 4 millions de voix qui se sont portées sur notre candidat !

Deuxièmement notre Front de Gauche n’est  ni à vendre ni a louer. La présence d’un Front National stable depuis 2002 prouve que  notre campagne décisive, tournée entièrement vers l’intelligence et la conscience de la classe ouvrière,  a permis de contenir et d’enrayer la progression de l’extrême droite dans ce pays. De ce point de vue, notre absence dans les thèmes de campagne choisis par le candidat Hollande au deuxième tour de l’élection montre que la stratégie de fusion des droites à l’œuvre est une stratégie opérante et que nous avons bien fait de na pas mégoter notre peine pour  chasser Sarkozy…  Nos oreilles sifflent encore du vent du boulet…. Et notre apport a été décisif à la défaite de la droite.5059480318_9892b2f776.jpg

Le diable de confort, cette merveilleuse et si juste expression pour définir le Front National, le diable de confort, a une nouvelle fois servi. A la présidentielle comme réservoir de voix pour Sarkozy et sa Bush attitude  (bush veut dire buisson en anglais), et maintenant aux législatives en permettant au parti socialiste de gagner un nombre surnuméraires de députés grâce à de divines triangulaires !

Notre Front de gauche se retrouve ainsi au cœur d’une bataille a plusieurs entrées, il y a ceux qui font le pari de nous décapiter au profit d’un vote utile qui leur profite, il y a ceux qui sont tentés de tirer avantage de la force du front de gauche à leur unique profit, je pense aux moins  adroits, aux moins astucieux, aux plus bornés du parti communiste.

Et  puis, il y a enfin ceux qui espèrent et qui veulent encourager un barouf au sein du Front de Gauche. La clique des calculateurs et des faussaires, les faux- monnayeurs du socialisme, ceux-là connaissent bien la partie qui est en train de se jouer, et ceux-là veulent frapper fort, maintenant. Pour eux la fenêtre de tir c’est  présentement. Deux objectifs à leur plan de pesteux faire en sorte qu’il n’y ait pas de députés du Parti de Gauche à l’assemblée nationale, et atteindre directement son leader et son porte-parole, Jean Luc Mélenchon, créer les conditions de l’unité retrouvé des tricheurs et des trichés, des voleurs et des volés, des morts et des vivants, pour que tous ensemble ils puissent à l’unisson déblatérer des sornettes qui blessent et qui affaiblissent.

Ils sont tous là les candidats du Ps et son dissident, de LO et du NPA, des verts et des sous-verres, tous là, ils devraient même, pourquoi pas, inventer un dissident du PG, dans le cochon tout est bon !

Parachutage, mégalomanie inconsidérée, passion  schizophrénique  des medias, soif de reconnaissance, et goût de la poudre… tout y passe.  Balourde baliverne que leur discours désespérant au service d’un fricot immangeable, mais discours indigeste et pesant.

Le mal au ventre est là, qui nous montre comme on le savait déjà, que ceux-là préfèrent Hitler au front populaire, pan de le bidon, nous qui espérons toujours parler au cœur et à la raison, ceux-là n’ont qu’une panse qu’ils nourrissent de fourrage verdoyant soumis à l’air du temps !

 Mais il  y a leur temps et le nôtre !

 1415092456_de6947ad62.jpgC’est une histoire de morale. Peut-être vont-ils réussir leur coup, bas comme une traitrise, improbable comme la foudre, mais notre temps n’est pas inscrit dans cette intrigue.

La trame de notre histoire et celle de l’émancipation universelle et intemporelle du genre humain, ils ne se débarrasseront ni de lui ni de nous !

Une espérance est là, qui a déjà gagné la Grèce, qui a surgi ici, à la Bastille et sur les plages du Prado, au capitole comme à Grigny. Une espérance qui reçoit chaque coup que vous lui portez comme des millions et des millions d’encouragements, la connaissance de vos pratiques nous enseigne, nous renforce,  pour tout dire elle nous satisfaisait presque….

La grande victoire du Front de Gauche, c’est que chacun d’entre nous, a son poste, n’est plus jamais seul.

Au milieu de la 11éme circonscription du pas de calais, Jean Luc Mélenchon, n’est pas seul, il est avec le peuple, porteur de notre projet, de millions d’assurances. A chaque coup de canif, à  chaque bassesse vous recevrez 4, 5, 6… millions de coups sur la tête !

Amplifier le score du Front de Gauche dans chaque circonscription, voilà notre seule tâche !

Commenter cet article