Le Biscornu… une méthode hollandaise.

Publié le par letang-moderne

maisNous vivons un temps tout à fait peu banal. L’ordre des choses, des idées, des convictions est quotidiennement rebattu par une information cagneuse et déformée. Infirme et vrillée, bref, le noueux et le faux submergent le respect que l’on doit d’abord aux faits !

C’est tout de même extravagant d’appeler un accord ce qui est un diktat. Wagram ne fut pas une victoire facile, elle fut même la première bataille à l'issue de laquelle Napoléon échoua à obtenir une victoire décisive sans éprouver beaucoup de pertes. Elle peut être même interprétée comme le début du déclin de l’ère napoléonienne… 

Les accords «  obtenus » par le Medef marquent une nouvelle séquence de la lutte des classes en France, ils signifient une grande régression de l’ordre public social, le triomphe du contrat sur la loi républicaine, le consentement donné aux puissances de l’argent et de la finance de faire désormais la loi ! C’est peut-être pour cela que les finauds de l’Elysée les ont nommé  les accords de Wagram !

C’est tout juste un peu Bizarre d’entendre Laurent Fabius emprunter les mots de George Bush pour justifier la ballade malienne  de nos troupes d’élites !

«Ce sont des tueurs, ils pillent, ils violent, ils saccagent», «  le terrorisme est un mal absolu ».

Le frisson est garanti, il interdit tout analyse raisonnée, on ne transige pas avec le mal absolu !

 C’est peut-être pour cela que vous n’entendrez jamais les finauds de l’Elysée se demander quel est le cadre juridique de cette épopée ?

Quels sont les intérêts défendus ? Quels miniers ? Quels Lobbies ?

 Jean-Luc Mélenchon a raison de dire que la guerre du Mali est d’abord une guerre ! Et Napoléon ne disait-il pas on ne fait la  « guerre que pour s’enrichir » ?

C’est presque inénarrable de raconter les hésitations du gouvernement sur la PMA, une fois Christine Taubira annonce que celle-ci  ne fera pas partie du projet de loi, c’était en septembre, mais pendant la campagne elle avait dit et Hollande avec, exactement  le contraire . incorrect

Alors Bruno Leroux, chef des socialistes à l’assemblée promet un amendement, c’était le 22 décembre. S

Soutenu par Claude Bartolone et Harlem désir cet amendement est détruit par les charges successives de Marisol Touraine et de Dominique Bertinotti.

Que peut-on déduire de ce désaccord ?

Deux lignes s'affrontent au gouvernement : Ou alors plus simplement il s’agit d’une stratégie de l’exécutif¸ feignant le débat , singeant la pluralité des socialistes, alors que tous  savent parfaitement que leur soumission aux politiques de fer de l’austérité rend la PMA  irrecevable.

C’est L’article 40 de la constitution, qui est très clair, et qui dit : "Les propositions et amendements formulés par les membres du Parlement ne sont pas recevables lorsque leur adoption aurait pour conséquence soit une diminution des ressources publiques, soit la création ou l'aggravation d'une charge publique".

 L'amendement PMA pourrait donc être irrecevable, sauf si ce même amendement prévoit une compensation financière à la baisse de ressource publique.

Et napoléon ne disait-il pas : « le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner  » ?

autocol11x8-egalite-lgbt-FDGOK-1C’est tout juste saugrenu d’être obligé, avec un gouvernement qui se réclame de la gauche, de manifester juste pour l’égalité. Car c’est une évidence plus nous pèserons pour cette avancée conséquente des droit individuels et moins nous reculerons face aux attaques redoublées du patronat et des sangsues de la finance !

Napoléon ne disait-il pas : « Le mensonge  n’est bon à rien, puisqu’il ne trompe qu’une fois » !

Extravagante, Bizarre, inénarrable et saugrenue,  la méthode hollandaise vise à rendre la gauche Zinzin, il est temps pour les militants du front de Gauche d’offrir l’alternative  au biscornu !

 

 

 

 

 

Commenter cet article

morvandiaux 21/01/2013 07:20


En guerre contre le terrorisme, vraiment ? Pourquoi les médias ne parlent-ils pas des ressources naturelles convoitées, des multinationales françaises qui se
construisent des fortunes dans cette région, de la misère dont elles sont responsables ? Pourquoi nous cache-t-on les véritables cibles : Mali, Niger, Algérie et l'Afrique en général ? Et le
Qatar, allié de Paris, qui arme les islamistes maliens, qu'est-ce que cela cache ? Ou bien part-on en guerre pour des intérêts économiques et stratégiques soigneusement cachés ?





http://www.michelcollon.info/Michel-Collon-La-France-au-Mali.html


 


Jean-Luc Mélenchon, était l’invité de "Tous politiques" France-Inter/LeMonde/AFP.-45'


http://www.franceinter.fr/emission-tous-politiques-jean-luc-melenchon-la-france-n-a-pas-vocation-a-etre-le-zorro-de-la-planete