Lamy qui n’existait pas !

Publié le par letang-moderne

mafia.jpgPersonne ne connaît François Lamy, ni pour son œuvre ni pour son nom. François Lamy fait partie de  ces solfériniens qui rampent  depuis des années dans l’ombre du ventre mou du Parti Sournois pour en retirer quelques dividendes le temps venu.

Sans doute, vous est-il passé inaperçu que le malveillant était ministre, ministre de la ville de surcroit. C’est normal toute son œuvre du moment se résume à  un discours sophistiqué que personne n’écoute et à la multiplication d’études sur la diversité des quartiers, des micro-film réalisés  par des agences de com,  et,  sans doute correctement rémunérés…. Je dis ça des fois que ca intéresserait un journaliste.

Ca s’appelle la concertation !

La concertation et le baratin sont en effet la seule carte que jouent les ministres de la ville qui débarquent dans l’enfer austéritaires. Fadela Amara n’avait rien fait d’autre en 2008 à Vaulx en Velin, en 2009 à Dreux.

Je crois que l’on peut même s’autoriser à penser que les ministres qui concertent  le plus sont ceux qui n’ont pas de moyens. Ca donne toujours l’impression d’agir et ca fait passer le temps.

Chez ces gens là, on crée une concertation comme on convoque une commission… Depuis des années déjà un bon nombre d’association comme  « Ac Lefeu »,  par exemple, ont charbonné dans tous les quartiers et leurs  cahiers de doléance qui en sont sortis suffisent largement à tracer une politique qui réponde aux besoins de nos concitoyens. Mais les cahiers sont au placard et le ministre n’a qu’une seule obsession. Comme tout le gouvernement,  il s’agit pour lui de réduire les dépenses publiques, tout le reste n’est qu’écran de fumée !

Alors Lamy hostile et malveillant cherche à exister, à se donner un rôle, un sens. On ne rampe pas des années dans les couloirs de Solférino pour finir ministre sans budget ! On ne voit pas venir la catastrophe électorale sans tenter de se hisser au premier rang des défenseurs  de la folie hollandaise ! Comment se rendre plus utile pour cette basse besogne, qu’en désignant  un coupable idéal à l’échec annoncé de leur politique de gribouille !politique-de-la-ville.jpg

Seuls les plus agressifs,  les plus blessants, les plus complaisants, les plus désobligeants, les plus hostiles, les plus malintentionnés, méchants et vipérins pourront imaginer décrocher  une circonscription sur mesure quand le temps viendra de payer les forfaitures !

Alors Lamy s’y colle comme il a du temps. Et le mieux c’est d’invectiver le Front de Gauche et son leader. C’est donc le scoop des  délicieux échotiers du Week-end.

François Lamy, ministre PS de la Ville, a  donc accusé  Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de Gauche, d'avoir "choisi" l'échec de la gauche.

"Le problème de Jean-Luc Mélenchon, c'est qu'il a choisi une voie qui est celle de l'échec de la gauche."

"Le constat que je fais, c'est qu'il n'a pas gratté une voix au FN, que ce soit à la présidentielle, aux législatives ou dans de récentes partielles". 

 

Fermez le ban !

Le  cossard du ministère, le feignant du socialisme, le flemmard de la réflexion, le glandeur de la circo, a fait son travail.

Son sale travail, car tout de même, il faut avoir des joues pour oser de telles sorties.

Le premier responsable de l’échec de la gauche c’est la politique de droite !

 C’est parce que le gouvernement s’inscrit au millimètre dans les traces des pas de Sarkozy  qu’il désespère l’ensemble du salariat. C’est exactement pour les mêmes raisons que Mme Parisot  peut déclarer tranquille aujourd’hui que  la direction prise par le gouvernement est la bonne.

L’œuvre de diabolisation de la Gauche est en route. Lamy  et les autres auxiliaires de sécurité du système,  comme le pathétique Robert Hue,  devraient réfléchir une seule seconde  à l’ampleur de leur propre responsabilité dans l’incrustation durable de Marine Le Pen dans le paysage politique.

Ce que constate Lamy est tout juste absolument faux !

 Sans les 4 millions d’électeurs du Front de Gauche aux présidentielles Sarkozy pourrait encore tripatouiller tranquille les millions.

valet.jpgC’est même  une absolue contre vérité,  lorsqu’il parle d’Henin Beaumont ou notre candidat a gagné les voix nécessaires pour, encore une fois,  battre le Pen quand de le même temps le directeur de cabinet de Martine Aubry, Lamy en personne, multipliait les déplacements de tout ceux qui portent la plume au Parti Sournois pour venir combattre Jean-Luc dans cette circonscription !

Ces imbéciles ne font pas que diviser la gauche, ils installent dans le pays la force nauséabonde du lepénisme dans le seul espoir de pouvoir décrocher de nouveau un strapontin, un siège, une pantoufle !

Lamy qui n’existe pas, le hue de jardin, et tous les autres sont les seuls responsables  du biotope sur lequel prospère le climat étrange profitable au Front National.

Il nous faut démonter pied à pied cette stratégie des capitulards pour sortir de l’atmosphère  avariante  qu’ils diffusent en bande organisée sur la personne de Jean-Luc Mélenchon, car ces attaques continues et maffieuses arrivent parfois à contaminer  les moins malins d’entre nous !

Commenter cet article

Arsène 01/07/2013 16:59


Non, mais, de quoi je me mèle ? Il fait ce qu'il veut avec la droite, qu'il n'essaye pas de donner des leçons à la gauche. Il faut cesser cette publicité mensongère, vous êtes dans un parti de
droite reconnaissez-le et basta, bon vent.

jocegaly 01/07/2013 16:41


Bah... ils viennent d'inventer une variante du "vote utile" ...  les gauches unies: celle qui s'assied sur l'autre pour piquer son roupillon

micmousse 01/07/2013 14:34


Si moi je connais Lamy , c'est même mon pote , secretaire CGT sidérurgie , il habitais au dessus de chez mes parents .Mais son prénom est Pierre dit Pierrot
.Et dans notre région ce n'est pas un inconnu , il s'occupe des retraités maintenant et ne cherche pas à sucer la finance , les banksters et les politiques godillots