La haine ne s’apprivoise pas, l’intelligence ne se greffe pas !

Publié le par letang-moderne

 
 

00-paques-2011-006-mouchered.jpgAndré Gide, écrivait dans les faux-monnayeurs : « il est bon de suivre sa pente pourvu que ce soit en montant »

L’action politique se résume en vérité à choisir la manière dont on veut vivre, nous sommes de ceux qui aiment la verticalité, le but de notre engagement est de lutter contre la nuit, contre l’aveuglement, l’égarement, la folie, l’illusion et le trouble !

Combien nous avions raison de placer le centre de notre campagne d’éducation populaire, pile à l’endroit ou le système fait la nuit, embrouille, confuse, enchevêtre !

Le vote pour le front national illustre le moteur de l’intrigue, le carburant de la  tromperie.

La haine ne s’apprivoise pas.

Les électeurs du front national ne sont pas que des des peureux, ils ont aussi cessé de vivre !

Ce ne sont pas de gens qui souffrent, ce sont des gens qui ont peur de souffrir, ce ne sont pas de gens qui chôment, ce sont des gens qui ont peur du chômage, ce ne sont pas des gens qui luttent c’est des pauvres gens qui ont peur de la compétition.

Les électeurs du front National ne connaissent pas le bonheur d’un excellent couscous, la joie d’un thiéboudienne, ils crèvent d’épouvante à l’idée de contracter l’islam entre deux boulettes !

Oui,  les électeurs du Front national ne sont pas excusables, ne sont pas fréquentables, ils doivent être combattus avec fermeté et détermination.

Ils savent que le front national est raciste, ils savent que la mort est toujours au bout de leur chemin !la-haine.jpg

Les combattre :  c’est les ramener dans le monde des vivants, là ou la vie duraille appelle a se serrer les coudes et faire de son quotidien une lutte solidaire et fraternelle, les combattre c’est tordre le cou aux serpents de mers médiatiques qui affirment sans le moindre commencement d’une démonstration que les quartiers populaires ont voté le Pen ! C’est faux, archi Faux !

A  saint Michel, bureau des Menuts, quartier le plus populaire de Bordeaux, Jean Luc Mélenchon fait 25% , 18% à la Bastide et prés de 20% aux Aubiers !

 Dans la France symbole des quartiers, à trappes elle fait moins de 10% , dans les grandes citées ouvrières des banlieues bordelaise elle n’existe pas !

Il faut les montrer du doigt, les chasser, les ramener à leur état de simplets xénophobes, Sarkozy qui drague et qui comprend, Sarkozy qui pétainise et qui insulte notre peuple doit être chassé, voter sans ambiguïté contre lui c’est continuer le combat contre la Haine et la bêtise !

En ne luttant pas avec nous, dés le premier tour contre la hyène, les autres, tous les autres, ont leur part de responsabilité, la voilà mise au confort, voilà l’autre buse nationaliste de Philipot, ex-ump passé au FN, mis au rang de star médiatique, expert en analyse politique, lui dont le cerveau atrophié, applaudit aux citations de Brasillach . Oui leur responsabilité est grande de s’être une nouvelle fois trompé de combat.

L’intelligence ne se greffe pas !

Elles sont belles les larmes du nouvel obs, elles sont touchantes les gouttelettes de chagrin de Libé qui peinent à nous convaincre de leur sincérité !

Que d’efforts mis en œuvre pour discréditer, disqualifier, insulter le candidat du Front de Gauche, quelle débauche d’énergie pour nous réduire, nous diminuer, nous contenir.

Que de ruses à trois balles pour nous amener diner avec Buisson, nous photographier avec tous les dictateurs de la planète, que de mensonges et de fourberies pour pouvoir vous présenter aujourd’hui à nous comme les meilleurs combattants de la lutte anti F-Haine !

il fallait sans doute y penser avant, c’est aussi vous qui faites  le lit de la médiocrité fasciste, pensez-y monsieur Demorand qui choisissez de faire votre une, quatre jours avant le premier tour, avec une belle photo, bien retravaillée,  bien maquillée et tout de la truie qui chante ! Pensez –y !

Félicitation a vous les benêts de lutte ouvrière et les buses de ce qui reste du NPA qui êtes souvent les mêmes d’ailleurs !

Mes meilleurs compliments à vous qui avez  fait de votre campagne utile des 15 derniers jours une lutte acharnée contre le candidat du Front de Gauche préférant dénoncer  par avance notre détermination à  chasser Sarkozy plutôt que de rejoindre la magnifique campagne de masse que nous installions dans le pays contre le libéralisme, le racisme et la xénophobie !

Bravos à vous les pieds nickelés de l’embrouille, les champions de l’impasse !

L’intelligence n’est pas un muscle, elle se cultive, se développe, se déploie et s’enrichit de la rencontre, du débat, elle est définitivement imparable dés lors qu’elle devient collective !

intelligence-collective.gifC’est cela la grande victoire du Front de Gauche, avoir unifié dans une quête commune tant de cultures et de parcours différents, avoir réussi la synthèse du socialisme et de l’écologie, réconcilier l’immédiat et le long terme !

L’immédiat c’est de battre Sarkozy, et de le battre avec la plus grande ampleur possible, nous nous y attelons, avec la préparation de grands meetings du Front de gauche partout en France. Le long terme c’est la concrétisation d’une force de gauche conquérante, indépendante, capable de renverser le cours de la social-démocratie et de retrouver le chemin de la reconquête sociale et de l’émancipation humaine !

Ils ne sont pas biens malins, ceux qui deux jours après le premier tour de l’élection viennent nous proposer de nous mettre un collier autour du cou !

Ils doivent être un peu sots ceux qui rentrent à la niche au premier coup de sifflet !

 

Commenter cet article