La gauche en toc….

Publié le par letang-moderne

4557381641_5cb5042cc1.jpgIl ne s’agit pas ici,  de dénoncer une gauche  de décor qui aurait parié le succès de sa pièce appelée le « changement » en misant tout sur une mise en scène soignée, un faste de carton-pâte , débauche de faux stuc, une orgie de plantes en plastique  posées  autour de figurants qui mimeraient la gauche pendant que la finance et les banquiers continueraient de se gaver…. Non l’ambition de ce billet est bien plus grande, il s’agit de tenter de montrer que la gauche lollandiste est atteinte de trouble obsessionnel du comportement.

Le trouble obsessionnel compulsif est une maladie grave qui se traduit, se manifeste sous plusieurs formes…. Les symptômes sont proches  de ceux du syndrome dépressif.

Dépressif comme un pauvre Benoit Hamon, plongé dans un silence mortifère, lui qu’il y a quelques mois encore tonitruait   contre la rigueur, manifestait à nos côtés pour la retraite à 60 ans, vilipendait avec force les expulsions de roms  de Sarkozy, jurait ses grands dieux que nous abolirions le traité de Merkozi !

Le toc s’accompagne aussi de trouble de la personnalité, d’anxiété et de phobie.

6156003456_c30dddd409.jpgTrouble de la personnalité, c’est la marque d’Arnaud Montebourg, digne et majestueux comme un cheval de course des haras de Meknès, cabré devant les patrons du CAC quarante, il administre avec talent des leçons de patriotisme et de citoyenneté…. Et se retrouve le lendemain en slip, obligé d’être aimable avec le patron de la banque Lazard, suppliant les syndicats de ne pas trop embêter les actionnaires de Peugeot, parce que là, vraiment, il ne sait pas comment il va faire…. Un jour grand professeur devant sa classe ébahie, le lendemain au coin avec le bonnet d’âne que lui infligent  Ayrault  et    Moscovici à tour de rôle…

L’anxiété c’est évidemment, Christine Taubira, femme de courage et de valeur, qui tremble toute la journée dans la crainte, terrifiée qu’elle est de la ratonnade quotidienne que son collègue le ministre de l’intérieur  administre avec passion  aux malheureux qui campent juste à la sortie de nos zones commerciales, pile à cet endroit ou la ville s’arrête, et la banlieue n’a pas commencée.

512134945_ec90f8d22f.jpgL’anxiété  atteint chez elle un tel niveau qu’elle n’a pu refreiner hier à Bordeaux un véritable « burn out », manifestation aigue du corps et du cerveau qui se mettent en croix pour signifier leur impuissance à gérer tant de stress !

La phobie c’est évidemment valls, je ne  vous fais pas un dessin, il est atteint d’une grave  « romanophobie »  qui le pousse à mobiliser plus de 500 gendarmes par jours uniquement pour casser la caravane de pauvres bougres qui ne mettront pas dix jours avant de reconstruire une roulotte de fortune que l’autre phobique viendra détruire à nouveau dans une trentaine de jours…. C’est ça  l’obsession phobique….

Un autre symptôme du toc est le syndrome de la lenteur primaire. Manifestation  rare qui entraîne une lenteur excessive dans la réalisation de certaines actions de la vie quotidienne. Essentiellement, car le patient s'assure par son extrême application qu'il ne peut entraîner de catastrophe, qu'il n'oublie rien ou qu'il agit parfaitement, selon l'obsession contre laquelle il tente de lutter. C’est le cas de François  Lollande lui-même, qui vérifie mille fois chaque décision du gouvernement pour s’assurer qu’elle ne nuit pas au monde de la finance, qu’elle ne déplait pas à la réac en chef de l’Europe de Madame Merkel, et surtout qu’elle convient à Madame Parisot, sans laquelle aucune décision ne saurait recevoir l’approbation du Président himself !

La rumination est aussi observée chez de nombreux patients, Elle se caractérise par un ressassement permanent d'idées dans la tête. Elle se différencie de la compulsion cachée pure car elle concerne des idées plutôt que des choses abstraites, et peut être accompagnée de rituels. La personne sait au fond d'elle-même qu'elle n'adhère pas à ces idées, mais se contraint tout de même à s'interroger dessus. Ainsi notre amie Cécile Duflot rumine toute la journée un certain nombre de sujet sans qu’elle puisse vraiment dire ce qu’elle en  pense, ça va bien sûr du nucléaire au gaz de schiste, mais aussi l’aéroport de notre dames des landes, en passant par les projets tout aussi stupides que couteux  que les programmes LGV !1417819465_56f62a2484.jpg

La voici donc errant, allant de nulle part à nulle part affublée d’une muselière dorée qu’elle seule s’oblige à porter.

Nous avons donc là un certain nombre de cas révélateurs, on aurait pu parler de la peur de la dépense en évoquant Moscovici, de l’idée fixe en comptant la pensée dogmatique de Sapin, de la peur de tromper sa femme en évoquant presque tous les autres…… Mais je me dois d’évoquer quelques pistes de traitement et la meilleure qui montre quelque résultats consiste   à prescrire les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine   à une posologie supérieure à celle qui est préconisée dans les épisodes dépressifs. Le délai d'apparition des effets thérapeutiques peut atteindre trois mois et la réponse n'est parfois que partielle….

Donc il nous faut mobiliser les forces vives de ce pays, et la première piqure aura lieu le 30 septembre  pour réclamer un referendum sur le traité européen.

Si ça ne leur fait pas de bien, ça ne leur fera pas de mal !

Commenter cet article

BOUTHILLON 02/09/2012 16:52


Je me fiche de tous ceux que tu mentionnes, même si tu touches jujste, comme toujours. Je suis pour ma part d'autant plus heureuse d'avoir claqué la porte du PS que je suis surtout terrifiée par
ce que les militants bénévoles socialistes qui sont de principe, vont endurer au prochain congrès PS... Quand tu vois les discours d'Aubry sur sa notion de rassemblement, même pour ceux qui ne
sont pas au gouvernement. Hamont à cet égard est dans une nasse terrible, écartelé entre ses convictions prpfondes dont je ne doute pas... et les obligations d'un ministre qui doit jouer l'union
dans le gouvernement ! C'est logique ! Sauf que les enjeux sont aussi terribles que dans la crise de 29, voire pire pour l'emprise de la globalité d'une mondialisation qui ne fait pas de détail
culturel. Se pose l'examen de conscience de se déterminer prioritairement la question républicaine et citoyenne de notre indépendance souveraine. Qui se joue même et surtout au niveau
européen ou international, sur la question du traité européen. Elle se place avant même la question économique et sociale, ou au moins tout autant ! Ce pourquoi j'ai publié sur les réseaux le
texte suivant qui confirme que nous sommes à la juste place du tournant de société actuel :  




Insurrection populaire : droit le plus sacré, devoir le plus indispensable (WIKIPEDIA)

Le droit de résistance à l'oppression est mis en valeur dans la Déclaration de 1793, il occupe trois articles, qui précisent sa forme et son étendue. Même lorsque cette oppression n'atteint
qu'un seul individu, la résistance est possible. La Déclaration reconnaît l'insurrection populaire contre un pouvoir oppressif, tyrannique et, despotique comme un devoir. Cet article sert aussi
à légitimer les évènements du 10 août 1792, lors desquels la Commune de Paris transformée en Commune insurrectionnelle a obtenu la chute du roi. L'article sur ce sujet le plus récurrent étant
le XXXVe et dernier article de cette Constitution : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple le plus sacré des
droits et le plus indispensable des devoirs".

Un article, semble-t-il jugé si subversif au goût des républicains, qu'il avait disparu des versions officielles ?

A l'échelle européenne et même mondiale, doutez-vous que nous nous apprêtions à être violés par les gouvernements ;  par la spoliation de nos droits à l'autodétermination auxquels le
traité de la honte s'apprête à nous brader ?

Je vous le dis mes frères, cet article désuet reprend toute sa force et nous interroge, en phase avec le moment qu'il définit comme propice à l'insurrection...