La baraque à Désir est un lupanar sans classe !

Publié le par letang-moderne

domination.jpgDepuis peu, le patron du Parti Sadique s’est mis en tête de faire rentrer tout le monde dans le rang ! Hier il offre des croissants et aujourd’hui il donne du fouet. L’autre gauche serait donc selon lui assignée dans une obéissance rigoureuse. Une interdiction formelle d’avancer le moindre élément capable de constituer un espace critique.

Ceux qui s’y aventureraient sont sommés de choisir entre le destin de Justine ou celui de Juliette !

Le Parti Sadique ne conçoit  de partenaires que dans la soumission la plus totale, oubliant cependant au passage, que l’immersion dans leur monde, requiert au moins, un consentement libre et éclairé !

Il est bien sur toujours possible d’accepter la frustration et de grandir le long des larmes qui coulent  prés de notre Dame des landes, il est pensable d’être un ministre silencieux que pour assouvir le désir muet de lui appartenir. Appartenir à cette classe dominante  qui courbe et qui dompte, qui punit sans gêne celui ou celle qui doute, accepter l’humiliation et adorer son maitre juste parce qu’il domine, juste parce qu’il récompense !

Nous pensons juste avec Simone de Beauvoir que la question de connaitre s’il faut bruler Sade pose parfaitement toutes les hypothèses de l’émancipation !

Nous on est belle et rebelle !

Nous refusons votre vulgarité. Nous ne voulons pas pour maitre celui qui renonce, celui qui cède. Celui qui banquette avec les patrons du MEDEF, cajole les actionnaires et couvre de mille baisers le premier des pigeons qu’il rencontre. Pour eux les caresses à 20 milliards et pour nous le fouet de la tva, le martinet du prix du gaz, les verges des crs, le mépris et l’humiliation pour les Mittal !    

Nous ne reconnaissons pas votre soi-disant autorité sur la gauche. Nous n’entendons pas vos méchantes récriminations lorsque vous nous accusez de faute, lorsque vous nous sommez d’avoir honte de nos actes !  

Nous on est belle et rebelle !belle.jpg

Nous refusons de nous taire et nous continuerons à combattre les logiques financières et l’austérité qui en découle.

Nous poursuivrons notre campagne d’éducation populaire pour démontrer qu’une alternative à votre politique existe, qu’elle est possible, qu’elle est nécessaire.

Nous n’abandonnerons pas dans vos griffes avaricieuses l’espoir de millions de nos concitoyens qui un jour de mai 2012 ont voulu signifier leur volonté de changement.

Nous n’acceptons pas souffrir la misère quand ceux qui nous gouvernent s’engraissent à ne plus savoir qu’en faire en plantant des cheveux sur les cranes dégarnis ! Nous n’acceptons pas de se faire estropier à Florange ou à Aulnay ! Nous n’acceptons pas l’offense quotidienne des salaires de misère et les souffrances des efforts qu’ils obligent ! Nous allons rallumer les etoiles, combattre l’esprit de résignation et démontrer qu’une autre politique est possible !

Cette volonté  s’adresse à toutes celles et tous ceux qui ont voté pour un changement politique et plus largement à l’écrasante majorité du peuple qui souffre de la crise. Cette volonté s’adresse à tous ceux qui aiment et n’ont que faire des admonestations d’Harlem Desir .

Nous n’avons plus les mains liées, nous n’avons plus les yeux bandés, nous n’avons plus le corps marqué, nous ne  sommes plus agenouillés ! Nous sommes belles et rebelles et n’acceptons qu’un seul maitre, un seul souverain, le peuple et nous  allons chercher son consentement !

 


 

 

Commenter cet article