L’étrange crépuscule du Parti Socialiste.

Publié le par letang-moderne

3689674468_809aeb92f7.jpgIl est des soirs où les âmes se taisent. Dans l’air électrique que polluerait une poignée de milliers de pauvres bougres en guenille, seuls quelques soupirs, et encore très retenus, osent percer le silence nerveux du repentir que tout le monde attend.

Les jours mornes se succèdent et l’on entend le cœur vieux de la révolte de l’esclave, le chant des sans culottes, de sans terres, des sans voix. Tout, notre cher passé, notre histoire et notre fin, on  attend tout cela et l’on ne perçoit que l’agitation minable d’un cabotin de cinquième qui pour se rendre malin, repeint l’humanité en « races » assimilables ou pas !

Les thèses de la nouvelle droite sont désormais au sommet du gouvernement de la « gauche » aucune voix qui sorte de Solferino  ne déchire cette nuit, les ancêtres au nom glorieux vont courbés et Jaurès vendrait sans doute son âme pour que l’on oublie jusqu’au joli nom de Socialiste !

Valls tord notre histoire et nos valeurs, comme l’angoisse, comme la nuit qui transporte nos doutes, Valls est une névrose de la gauche ! Spirale de la médiocrité descendue  de plus infime de nos renoncements, il triomphe de chacune de nos hésitations suspendues  aux illusions dont on se berce !

La réaction que nous attendons ne viendra pas !

Le secrétariat national du Parti socialiste n’exclura pas celui qui peut, désormais,  au nom de la gauche,  décliner les imbéciles valeurs de l’ethnie incompatible avec la République !7042781687_81c512ddcf.jpg

D’où viendra-t-il, le clair matin des roses ?

Qui décoiffera de son crêpe immonde la bête qui sommeille désormais au cœur de notre ventre ?

Qui redonnera à l’âme de la gauche les gaietés de l’eau vive qui se jouent des roches et des granits têtus ?

Il retrouvera l’esprit sans taches, celui qui osera  rompre les rangs !

C’est maintenant qu’il faut sortir de cette ombre qui enveloppe les morts !

 Pour que notre histoire ne soit pas le détour déteint d’une illusion bannie, nous avons besoin de vous !

Nous avons besoin de vous, les mous du genou et longs à la comprenette,  les malins, les stratèges, les comptables, les « quand je serais député » ! 

 Nous avons besoin de vous maintenant, les intelligents qui nous regardez nous faire insulter et étriller par ceux qui dans votre parti osent dire que nous serions pire que Le Pen !

Ce crépuscule qui tombe  porte le vent de l’abîme, chaque silence, chaque recul   plonge notre lent butin  au rang des souvenirs !

Ces jours mornes, las d’être nous-mêmes, nous mourons sans même une lueur, sous les coups de boutoirs insensés, nous aurions déteint  de l’agitation incontrôlée d’un minable et vague cabotin !  

3386118030_59ab5ff55c.jpgLa croissance revient  et le chômage baisse, le monde ne se meurt pas des chaleurs carbonées et les 17000 « habitants du feu rouge » sont le vrai problème de la société française !

Mourrez par centaines pauvres frères qui traversaient la mer, Manuel Valls, Sapin, Moscovici, Cahuzac….  veillent sur la nuit….  Chaque place offerte par le parti solférinien est à l’ombre d’un mort !

Osez les rets  de lumière, c’est le seul chemin que nous possédons !

Commenter cet article

babelouest 06/10/2013 22:56


Oui, c'est toujours aussi bien écrit et pensé.  Tirons tous ensemble et dans le même sens le chariot de la Gauche, celui qu'attaquent les loups de la Finance, aidés par ceux qui n'ont pas
compris que nous avancions pour eux aussi : il y a tant d'égoïsmes aujourd'hui, encouragés par nos adversaires.

pierre bakounine 06/10/2013 16:40


excellent!!!!!!!!!comme toujours!!!!!


salut et fraternité