Ils n’aiment pas l’humanité !

Publié le par letang-moderne

l-huma-.jpgQuel est donc le point commun qui lie toutes ces belles  aigrettes de la presse quotidienne ?

 Je ne crois pas au complot. Je cherche les raisons objectives de ce magnifique chœur qui depuis presque une semaine maintenant   soude dans une joyeuse harmonie  les Apathie, Barbier, Brunet qui hurlent à l’injustice d’une Assemblée Nationale qui serait  coupable de favoriser le Journal l’Humanité.

Comme à l’accoutumée leurs jérémiades ont saturé les ondes pour bien faire entrer dans la tête des gens  que l’Etat s’apprêtait à payer les dettes du Journal !

 L’idée est passée, il ne reste plus qu’à Mme Le Pen de reprendre le bobard, à une poignée d’abonnés de minute  de lancer une pétition contre « le remboursement de l’Etat ».

Et voilà,  la dédiabolisée   qui peut afficher une mine réjouie au beau milieu du consensus général soutenue par les grande voix de la Presse libre !

Pourquoi tant de haine, l’humanité bénéficie normalement des aides  prévues par la loi notamment pour les quotidiens qui ne bénéficient pas de grandes ressources publicitaires, et c’est bien là, que le bât blesse pour les commis des grands groupes !

Valets  de vivendi, camériste de Lagardère, d’Elle à Paris Match, de  Télé 7 jours au  Journal du dimanche. En passant par Europe 1, Virgin Radio, RFM et canal plus, les emplumés du PAF sont nourris aux dividendes sonnants  et trébuchants !

Eux qui bénéficient d’une publicité constante, qui s’invitent mutuellement dans chacune de leur émission,  dans la moindre de leur page people, eux qui  s’auto congratulent de leur suffisance confortable ne conçoivent la presse qu’entre les mains de ceux qui les paient grassement !

Leur campagne orchestrée est une attaque sans précèdent contre la presse d’opinion, ils ne conbez.jpgçoivent leur métier qu’au service de la pensée unique qui se  nourrit d’autosatisfaction jubilatoire !

Cette caste ne se soucie en rien des valeurs de la démocratie, ils mentent, ils bidonnent, ils propagandisent !

Le pluralisme et le débat ne les intéressent pas, lorsqu’ils singent une causerie, c’est chezCalvi qui l’organisent : faux universitaires, faux journalistes, faux économistes, mais vrais militants de l’UMP !

Les perroquets  n’aiment pas les hommes libres, lorsque des dizaines de milliers de braves manifestent pour la justice fiscale et contre l‘étranglement insupportable de leur capacité simple à survivre, ils parlent pendant des semaines entières d’un Lama qui  se promène gratuitement dans le tramway, peu leur importe, l’augmentation réelle  du coût  du transport en commun !

 Le lama comme un bonnet, comme un avion, comme une prostate, ils occupent l‘espace pour ne jamais permettre   l’éclosion du vrai débat. Celui qui concerne le  sort des gens.  La vraie vie, le vrai choix d’un quotidien, tout cela les indiffère.

Nous sommes  de pauvres et misérables populistes, incapable de lire  la vraie presse que  mandel.jpgl’on trouve gratuitement sur les banquettes d’Air France, dans les premières classes  des wagons SNCF…. Il faut être un esprit bien tordu comme le mien pour y voir une sorte de subvention déguisée  de la bienpensance vers elle-même !

Il n’ y que l’humanité ou presque pour rappeler cette semaine que Nelson Mandela était d’abord un homme de résistance et de lutte qui se battait pour un peuple debout, libre et cultivé, éduqué et d’abord attentif au sort de l’humanité toute entière !

Ils n’aiment pas l’humanité parce qu’ils n’aiment pas les gens tout court !

Faire taire ce journal qui est toujours au rendez-vous des grandes aspirations populaires et qui est l’organisateur du plus grand rendez- vous annuel de la  contestation généralisée, fête  des forces culturelles et sociales, syndicales, féministes et écologistes, c’est faire taire le cri du peuple et lui enlever une de ses dernières armes efficiente : le gout de la solidarité, l’esprit de résistance !

Voilà pourquoi ils n’aiment pas l’humanité !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

humbert 13/12/2013 18:17


Comme je l'avais écrit sur mon mur FB, la remise de dette pourrait expliquer l'attitude de Pierre Laurent pour les élections municipales à Paris.
Mais cela n'empêche pas de trouver que l'Huma est le seul quotidien de gauche dans ce pays, alors il faut le préserver !