Il y aura d’autres matins.

Publié le par letang-moderne

3895843760_6ce67a1423.jpgQuelle idée incongrue m’est donc venue pour lire au petit matin le rapport de Mr Battesti, inspecteur général de l’administration, au sujet  des « modalités d’éloignement de Leonarda Dibrani »

Les mots me manquent pour décrire l’exacte nausée qui s’est alors emparée de moi. Haut-le- cœur insoutenable à la lecture de cette prose qui n’hésite pas un instant à jeter en pâture à la France dé- diabolisée  les  conséquences d’une vie d’errance et de misère. Dégout et malaise à chaque ligne quand les plus hautes autorités de l’administration de notre République osent argumenter des pétarades du bistrot du commerce !

L’ignorance stupide de ce pauvre malheureux de Dibrani  sert de charges à l’éloignement de ses enfants…. Leonarda n’était pas une élève modèle, il lui arrivait de sécher l’école et même de « découcher »

Vous pourrez lire ici, et comprendre l’objectif de la manœuvre. Il s’agit désormais de salir en reprenant tous les poncifs décomplexés de la droite et de l’extrême droite. Inassimilables forcement inassimilables ces gueux qui chapardent, ces monstres qui découchent à 15 ans, volent de la ferraille aux portes des décharges publiques, inassimilables forcement inassimilables ces envieux qui rêvent de RSA et d’allocations familiales.

Maudit soit ce gouvernement et tous ceux qui ne le combattent pas, je ne dégobillerai jamais assez d’effroi pour rendre compte de la pente fatale dans laquelle ils nous entrainent désormais !

Lorsque hier soir, j’apprenais le vote des communistes parisiens, je me disais juste que ça tombait vraiment mal ! Mais vraiment, ça tombe mal !

Juste avant de fermer les yeux, mon camarade Jean-Michel Mespouléde m’écrivait : « ils vont crever, Alain, tu sais ? Ils vont crever ! »

Il parlait des sept syndicalistes  de Poissy qui entament leurs trente tro2385018819_154651d332.jpgisième jours de grève de la faim. Chaque jour qui passe met un peu plus leur vie en danger et déjà, sans doute, des lésions irréversibles meurtriront leur existences…. S’ils survivent !

PSA s’en moque et Moscovici qui est l’ami de ce délicieux patron de PSA commandera un rapport le jour de leur décès ! Cet  après-midi à 16 heures très précisément, mes amis du Front de Gauche, des citoyens  en colères, et toutes celles et ceux qui accompagnent  ces braves depuis le 18 septembre  organiseront un rassemblement musical à Poissy. 

Bien sûr, Madame Hidalgo ne sera pas là, elle essaiera à la même heure d’embarquer sur sa « liste d’union de la gauche » des  personnalités de droite ! Il faut ce qu’il faut pour gagner des élus ! Peut-être même dénichera-t-elle un actionnaire de PSA ? Qui sait ?

En tout cas les nôtres continueront à chanter l’espoir  sur un air de blues qui se joue des limites que l’on accorde aux octaves !

404698 2868700310362 1477280331 nIl y aura peut-être  treize élus communistes au conseil de Paris, 7 au conseil communautaire de Bordeaux, et puis nous, nous continuerons de sautiller en dehors des normes  communément acquises, parce que nous ramons à contre-courant et en musique en plus, avec ceux qui meurent debout !

Oui il y aura d’autres matins, et je rêve à voix haute, du jour où des millions de poules défileront sur les champs Élysées derrière cette banderole unitaire sur laquelle il y aura marqué :

«   Les roms vous rendent vos poules, bande de salauds » !

Puissent-elles vous transmettre la grippe aviaire…. De Chine !!!

Commenter cet article

pit 20/10/2013 18:52


Je confirme Mne Hidalgo n'était pas à Poissy ,ni bien entendu le Maire PS (qui n'a daigner se déplacer qu'une fois il y a trois semaine et à passer qqs minutes sur place) la presse à peine plus ,
notez une évolution dans la gestion de la grève de la part de la direction PSA , aujourd'hui on enfume, des communiqués totalement mensongers sont envoyés aux médias , actuellement la direction
affirme regretter la position des 7 qui selon eux refuseraient d'être vu par les médecins du groupe . Il faut mettre un terme à cet ignoble mensonge, pas l'ombre d'un toubib "maison" n'est venu à
leur rencontre, jamais le moindre signe ne serait ce de compassion. Comme le rappelait Ahmed tout à l'heure lors de sa prise de parole la peur règne dans cette entreprise, Ahmed et nos 6 amis se
rappellent à votre bon souvenir Messieurs les médecins et vous rappellent que fut un temps vous avez prononcer le serment d'Hippocrate.

babelouest 20/10/2013 17:55


Je crains qu'il n'y ait eu des manœuvres : sur tous ceux qui ont eu l'intention de voter parmi les adhérents PCF de Paris, combien n'ont tout simplement pas pu le faire, parce qu'on les en a
dissuadés, ou parce qu'il n'y avait pas de bureau de vote, ou.... ? 1200 votants sur 4000 inscrits, c'est peu.

Un partageux 20/10/2013 15:45


Comme un goût de cendre dans la bouche.


Le vote parisien des communistes.


Léonarda, Katchik, ce communiqué de l'Ordre de Malte (des gauchistes...) qui nous raconte la séparation d'un nourrisson allaité de sa mère emprisonnée dans une centre de rétention.


Comme un goût de vomi dans la bouche.

Michel GUENOT 20/10/2013 13:30


Ce matin je suis en deuil, certains communites se fourvoyent, du moins le PCF, pas les vrais communistes ...