Hollande: me fait penser à un sharpei: ce petit chien facétieux porte un costume trop grand pour lui

Publié le par letang-moderne

 

 

 

400068 10150514118534625 698414624 8465481 241789857 n

 

 

 

 

« E n ce moment, quand tant de marionnettes sans consistance sat urent l’espace médiatico politique, il est angoissant de voir partir un des manieurs d’idé es qui entretien nent le terreau commun de tous ceux qui essaient d’être fidèle à l’exigence d’une pensée construite. »

C’est par ces mots que Jean Luc Mélenchon rendait hommage au regretté Daniel Bensaid, il y a si peu de temps, il y a si longtemps…..

La lecture cet après-midi  de la tribune de François Hollande dans Libération  m’a laissé tout à plat… tout désolé, meurtri par la blessure d’une méchante nouvelle !

Le texte laisse l’impression d’une très grande vacuité, la même de celle qui tiraille l’estomac… il faut faire quelque chose…. Mais vite !

L’idée de hollande est de redresser la nation !

C’est une très bonne idée, c’est même une nécessité de refonder le pacte citoyen qui lie les femmes et les hommes qui vivent dans ce pays !

Dès lors que cette idée générale était avancée il suffisait de décliner les mesures autour de la liberté, de l’égalité, de la fraternité…..

C’eut été  alors simple et juste de décliner les mesures qui rétabliront la  République pour de vrai ! (laïcité, éliminer le patriarcat, donner des droits à celles et ceux qui quittent leurs pays pour fuir la misère ou la dictature )

Il eut été simple d’imaginer les grandes réformes qui pourraient préfigurer la sixième République (une nouvelle constitution, une nouvelle organisation du territoire pensée autour de l’implication citoyenne, proposer une  nouvelle assemblée après la disparition du sénat….)

Il eut été évident de décliner les axes qui construiront la nouvelle société avec l’émancipation comme cœur du dispositif du changement (la paix, l’école, la culture, le sport…. )

Il eut été évident de conclure son propos par la nécessaire sortie du traité de Lisbonne et s’affranchir des dogmes qui justement empêchent la liberté pour de vrai, la fraternité pour de vrai et l’égalité pour de bon !

Oui tout cela eut été facile  mais le facétieux Hollande  préfère  organi ser sa pensé autour de quatre concepts fumigènes……

La volonté…… La volonté, dit –il, pour réduire les déficits publics et contrôler la finance !

Pas mieux !  s’écrit Morin  qui s’y connait en austérité !

La vérité….La vérité, dit-il, ne rien promettre de détaillé afin que nul ne lui reproche de ne l’avoir tenu !

Pas mieux !  s’écrit Bayrou qui s’y connait  en phrases creuses …. 

La Justice….La justice dit-il c’est La justice, c’est de pouvoir vivre de son travail. La justice, c’est pouvoir profiter d’un vrai repos après des années de labeur. Pas de la retraite à 60 ans et pas des 35 heures !

Pas mieux ! s’écrient Woerth et Sarkozy en chœur  qui voient leur réforme acceptée.

L’espérance…..l’espérance dit-il, celle qui nous élève et nous rassemble qui nous permet de dépasser les intérêts d’âge et de classe !

Pas mieux ! S’écrient en cœur Boutin, Villepin, Bayrou et tous les papistes de la création. Entrons dans l’ère de l’espérance !!

 

C’est pourtant ainsi que s’articule l’article que le candidat hollande a comm is dans Libération, exactement comme cela et sans aucune caricature  (vous pouvez vérifier en suivant ce lien : (http://www.liberation.fr/politiques/01012381015-ces-cinq-annees-auront-ete-la-presidence-de-la-parole)

Pour articuler sa pensé autour de la République il eut fallu qu’il soit socialiste, car l’achèvement de l’une n’a de sens que dans la conquête de l’autre, alors ne sachant clairement ou aller, le ruisseau hollandais, infidèle à sa source se perd dans l’étang, dans le marais des marionnettes, loin de la mer ou les pédalos ne sont pas admis !

Mais la Fraise des bois, comme jadis l’appelait Laurent Fabius, n’a peur d’aucune prétention ainsi pour conclure son billet inutile, il se compare volontiers à François Mitterrand prophétisant : 

 « Comme il y a trente et un ans, avec François Mitterrand, si nous savons nous en montrer dignes c’est vers nous que les Français vont se tourner le printemps prochain »

Non Monsieur Hollande, les Français ne répondent pas à des stimuli  archaïques, comme il y a trente et un ans, les français voteront pour le changement, pour l’emploi et la relance, contre l’austérité et le chômage de masse !

Comme il  y a trente   et un ans les français voteront pour changer la vie, non pas pour espérer transcender les classes mais pour retrouver la juste place des classes populaires dans une société qui exclue, confisque, enferme.

Comme il y a trente et un an les français voteront pour de nouvelles conquêtes pour de nouveaux droits ! Pour la retraite a 60 ans par exemple !

Comme il y a trente et un an, si les français songent à François Mitterrand en allant voter, c’est à l’humain d’abord qu’ils songeront ! Et c’est pour Mélenchon qu’ils  voteront !!!!

Ce  costume est vraiment trop grand pour vous !!! l-evolution.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article