Hollande l’homme qui ne discutait avec personne !

Publié le par letang-moderne

le-neant.jpgFort de l’apport essentiel de Chevènement aux fondements idéologiques de sa campagne, François le batave, décidait de faire comme le Che :

Rien !

C’était sa ligne de conduite, son horizon, son lointain, sa sphère, son passé et son présent, son futur, le néant était son univers !

 

Hollande et la finance : l’histoire d’une absence !


A peine venait-il de finir son discours du Bourget devant plus de 25 000 (pas de commentaires) personnes conquises à l’idée de retrouver la gauche qui combat la finance, que c’est en anglais, la langue des affaires, qu’il expliquait urbi et orbi qu’il était not Dangerous !

En  y regardant de plus prés il n’y a d’ailleurs rien dans son programme, pour ne serait-ce, que résister à la finance, si il ne les affronte pas, en direct, à l’endroit ou ca fait mal, c’est a dire au portefeuille, il ne pourra rien contre les manœuvres spéculatives qui visent a tuer l’euro, pour démanteler l’Europe politique !argent.jpg

Sans la sortie des traités de Lisbonne, sans la reprise en main de la BCE, sans l’émission de prêts  à 0% aux Etats membres, sans une parole forte du peuple Français : il n y aura plus d’Euro, plus d’Europe.

La finance le sait, qui fait de Hollande son chouchou, Hollande en rougit de plaisir qui assène comme argument que ce n’est pas à lui que l’on aurait retiré le triple AAA.

Nous le voyons la stratégie de ne rien dire et de ne rien faire,  de ne rien promettre pour être sur de ne pas avoir à se dédire, est la manœuvre rusée du camionneur enivré qui fonce avec sa citerne dans le mur, en lâchant quelques tut-tut !


Hollande et la jeunesse : une babiole !


jeunesse-perdue.jpgC’était l’axe fort de sa campagne, une bonne intuition, la jeunesse est toujours le meilleur  des investissements  pour une nation conquérante et confiante en  son avenir !

Mais l’inspiration n’a pas résisté à la démonstration, que sont devenus les 60 000 postes d’enseignants promis en début de campagne ? Disparus devant le froncement de sourcil de Mr Sapin, trépassés sous les gros yeux de Cahuzac ! Trop dispendieux, irréaliste, dangereux pour nos finances !

Que dire des Emplois jeunes promis pendant les primaires  et aussi vite enfouis sous la pertinence du principe de réalité, que dire de l accès à la santé pour tous, que dire de la construction nécessaire de 500 000 crèches, que dire d’un programme ambitieux de logements accessibles !

Que dire  c’est le problème de hollande et de son équipe de campagne, ne rien dire sur rien et attendre que ca passe !

 


Hollande et le changement, atome, grain, poussière, parcelle….


Rien  sur la souveraineté populaire et la renégociation des traités européens

Rien sur la réforme des institutions de cette République devenue bananière

Rien sur le programme présidentiel qui est flou, pas chiffré et dont vous dites  vous même qu’l s’adaptera aux conditions de la croissance ! Un aveu !

Rien sur la façon d’affronter les banques et les spéculateurs qui ont hier affirmé leur volonté de s’attaquer à la France !


On comprend désormais  bien mieux votre misérable tactique  qui consiste  a répéter qu’il n’y a rien à discuter avec le Front de gauche ! B

Bien sur qu’il n’ya pas besoin d’épiloguer sur vos bases, puisqu’elles sont vides.

Alors il vous reste les auxiliaires, les supplétifs, les mercenaires….   En suivant à la lettre les préconisations de Terra Nova qui conseille d’abandonner les classes populaires au profit  de ceux qui  hument le parfum, vous commanditez les sales plumes du Nouvel Obs pour commettre le plus vil des boulots  de « journalistes » : salir !


Un dossier construit d’amalgames, magma de confusions et de mélanges, fatras de mensonges illustrés à merveilles par la couverture mode Mao !

Nous voilà donc devant vous, trainés dans la boue, comme en 2005,  tout y passe, de Pol Pot à alliés de Sarkozy, nous voilà repeint en dangereux dingues !


Comme en 2005, vous êtes en train de passer à coté de la belle rencontre avec l’aspiration du peuple, ne rien voir, ne rien comprendre et ne rien dire !

Ne discutez avec personne, et personne-ne vous répondra !vote_utile_fdg.jpg


Le vote nécessaire pour Jean Luc Mélenchon est en train de se cristalliser au premier tour, il deviendra le vote utile pour toute la gauche au second tour.

Votons en notre NON !


Le dialogue qu’ Hollande noue avec le peuple de France ressemble de plus en plus à une conversation entre Benoit XVI et Lady Gaga !

 

 

 

Commenter cet article

Nadine Bompart 14/04/2012 08:13

Cf la très bonne réponse d'Alex au Nouvel Obs: http://www.alexis-corbiere.com/
Ils ont peur!!! HOURRA!!!!!
Le Batave fait dans son froc, et ça me plaît!!!!!