Hollande et la droite c’est maintenant du sérieux !

Publié le par letang-moderne

chirac-hollandeIl y a d’abord le clan Chirac, la Corrèze d’abord, la croisière des toc-toc, tous sont convaincus, il faut voter Hollande et ce dés le premier tour !

C’est madame Brigitte Girardin qui en parle mieux, ex ministre de l’outre-mer, villepeniste convaincue, elle commence sa carrière, comme chef de cabinet de Cabana, Camille de son petit nom, chargé en 1986, par la droite revancharde, du ministère des privatisations !

Elle a de la suite dans les idées la Brigitte qui aujourd’hui déclare : « Seul Dominique Villepin pouvait mener la politique de redressement dont la France à besoin, il n’est pas candidat et François Hollande incarne le sérieux dont notre économie à besoin »girardin

Fermer le ban, tout est dit, He’s not dangerous !

Bien sur on pourrait penser qu’il est toc-toc le vieux Chirac, mais à y regarder précisément, il s’agit en réalité d’un véritable ralliement de la vielle droite conservatrice et libérale au seul candidat capable de  sauver le système, voyez plus tôt, Fréderic  Salat-Baroux. Il est lui le conseiller technique de Mr Juppé  en 1995, il est chargé de mettre en œuvre une réflexion sur l’allongement du temps de travail, en voilà un qui a bien compris qu’ Hollande ne menacerait pas la réforme Sarko sur les retraites. « Les scénarii de sortie de crise sont fragiles, Hollande est le seul capable de nous éviter la révolte de la rue » aurait il pu dire lors du déjeuner discret   que nous conte le parisien. Un déjeuner entre amis, avec Claude Chirac son épouse, et Valérie Trierweiler, cette journaliste  irréprochable qui filme à la volée Jean Luc Mélenchon boire un café avec  Brice Hortefeux  à la buvette du parlement, comme tout républicain qui respecte le simple code de la politesse.salat baroux

Rideau, c’est bien Jean Luc Mélenchon qui fricote avec la droite !

Pour être complet et n’oublier aucun des ralliements chiraquiens, au changement proposé par Hollande, il faut ajouter Laurent Glépin, ancien chargé de communications à l’Elysée, Hugues Renson, lui aussi spécialise des retraites et conseiller spécial de jacques Chirac sur le sujet, qui déclare  à propos de sa présence au meeting de Vincennes : « Je fais les choix sur la base de mes convictions et c’est François Hollande qui y répond le mieux » ! Nous embellirons  et achèverons le tableau des Chiraquiens  par l’inoubliable Thierry Rey,  et l’impayable Patrick  Sébastien !

Et l’on fait tourner les serviettes !  Voilà la farandole des traitres qui s’avance !

Ils sont tous là revenus au bercail du libéralisme bon chic, bon genre,  l’improbable Fadela Amara, résignée fâcheuse, qui soutient hollande parce qu’il est intelligent et que c’est un ami…. Lorsqu’elle  soutenait Sarkozy en 2007, elle disait exactement : parce c’est un ami et qu’il est intelligent ! la pute

Blanc bonnet, bonnet blanc c’est elle qui le dit !

Et puis il y l’autre, le petit bonhomme en mousse,  le foutriquet de Martin Hirsh, qui avoue ce matin dans un entretien avec l’AFP, qu’il conseille Hollande depuis plus de deux ans, misère de la pensée sociale qui va quémander préceptes et recommandations chez ceux qui sont passés de l’Abbé Pierre à Guéant tout en restant bien parfumé, bien poli !  

Les libéraux le savent, il est maintenant temps de sauver les meubles, car la révolution citoyenne pourrait surgir, et puisqu’il est question de mobilier, il ne faudrait pas oublier le ralliement du magnifique Jean jacques Aillagon, ministre de la culture de Balladur et édificateur remarqué de la loi sur le mécénat qui constitue la niche fiscale la plus appréciée de la grande bourgeoisie française, et qui  crée le régime le plus favorable en Europe pour les possesseurs d’œuvres d’arts, allant jusqu’à autoriser des déductions fiscales jusqu’à 90% !

C’est mamie Zinzin qui va bientôt signer le comité de soutien !

aillagon!Pour finir, le meilleur, le plus significatif, l’excellent Jouyet, ministre des affaires européennes de Fillon, il est l’une des chevilles ouvrières du mini-traité qui a permis la trahison du vote des Français, ami de longue date de Hollande, il est à la manœuvre pour tordre le bras de la gauche, libéral convaincu, il est aujourd’hui le Président de l’autorité des marchés financiers !

Son soutien à hollande est sans doute le plus significatif, il est la preuve, l’affirmation, l’assurance, la confirmation donnée aux marchés que le changement ce n’est pas pour maintenant et ce n’est pas avec Hollande !

Ouvrez les yeux que diable ! Cet énarque brillant, est la garantie du système, celui qui prouve qu’Hollande ne négociera rien qui puisse entraver la concurrence libre et non faussée, Jouyet c’est l’indice, l’indication, la marque, le signe  du renoncement ! la signature triple A

Oui comme le disait Sarkosy à propos de son aventure avec Carla Bruni, la relation qu’entretien hollande avec la droite est une relation durable, hollande et la droite c’est du sérieux !

Si tu veux le changement, change de vote ! Rejoins l’insurrection citoyenne !

imagesCAF0MNDA


Commenter cet article

Un partageux 18/04/2012 13:07

Et on disait que Hollande n'avait pas de programme ! Mais ce "comité de soutien", que tu nous détaille si bien, définit très clairement le programme de Hollandréou : le changement c'est PAS
maintenant !

http://partageux.blogspot.com