Gilles Savary, la mouche, le Mouchet et le mouchard !

Publié le par letang-moderne

 

 

La journée est rêche, éprouvante et presque pénible. D’abord je n’aime pas la fête des mères, pétainiste et commerciale, elle me plonge irrémédiablement dans le souvenir de mes quatre ans, c’était en 1968, ma mère conduisait, il faisait nuit, et je voulais allumer le soleil !  Elle avait beaucoup apprécié cette phrase, aujourd’hui et depuis quelques années c’est son absence qui  pourrait me rendre maussade, renfrogné presque irritable.

Et c’est aujourd’hui, qu’au détour d’un commentaire Facebook, un socialiste nommé Eric Mouchard, ou mouchet  mais mouchard lui va bien, vient me briser les burnes, avec sa prétendue preuve que je me serais désolidarisé de mes amis du PCF. Pour que vous compreniez l’histoire, un candidat socialiste, libéral assumé,  Gilles Savary, écrit ceci sur son blog :

 « Hier sur les marchés de ma circonscription, le Front de Gauche distribuait un curieux tract dans lequel j'apparais nommément comme leur seul adversaire parmi 12. Ils égrènent quelques-uns de mes votes au Parlement Européen ou le PS, l’UMP et le Modem ont voté les mêmes textes, histoire de me faire passer sans doute pour un droitier. A ce petit jeu, le curieux peut observer, en consultant l'histoire des votes parlementaires à Bruxelles, que les occurrences de votes identiques entre Front de Gauche (ou Communistes français) et Front National sont encore plus nombreuses.. Dois- je en tirer les mêmes suggestions qu'eux ? Et puis, je dispenserai nos faux amis de faire le compte des trés nombreuses fois (majoritaires) où ils votent également comme l' UMP, le Modem ou le PS au Conseil Général de la Gironde. Quant à faire un concours européen de "plus à Gauche que moi tu meurs" je leur rappelle que le premier Ministre des transports français à avoir voté pour la libéralisation du rail en Conseil Européen, c'était le communiste Jean-Claude Gayssot ( 2001 Fret ferroviaire)..et je me suis abstenu ( a rebours donc de mon Gouvernement de l' époque); je leur rappelle aussi que l'économiste du PCF Philippe Herzog a toujours voté Strasbourg les textes d'ouverture et d'interconnexion de l' électricité et du Gaz en Europe; qu'il a obtenu une majorité avec la droite européenne et donc l' UMP, et le Modem sur un rapport sur les services publics en Europe, que je n'ai pas voté parce qu'il rejetait la perspective d'une Directive-Cadre sur les Services publics. Et je m’honore, moi , d'avoir mené un long combat de 7 ans, finalement victorieux, pour faire inscrire dans le Droit Européen les Régies publiques afin qu'elles échappent aux marchés publics. Ce n'est pas un communiste français que j'ai trouvé comme allié pour mener cette partie de bras de fer , mais un SPD allemand, Willy Pieckcyck, aujourd'hui décédé.
Et puis, sans convoquer les mannes de l'Europe que leur pathétique dérive social- nationaliste exècre, il faudrait tout simplement que cette curieuse Gauche donneuse de leçons truffées de trous de mémoire, m'explique pourquoi les Communistes de la Cub et la CGT ont préféré le groupe privé Véolia à la filiale de la SNCF Kéolis quand il s'est agi de choisir le nouvel opérateur des tramways et bus de l' agglomération ?
Ce qui est sûr, c'est qu'elle devrait méditer la leçon de la mésaventure électorale de Sarkozy . A trop vouloir coller aux thèses du Front National, que ce soit en matière de caricature et d'excécration de l'Europe, ou de xénophobie subliminale "anti plombier polonais", on s' y perd...
Si je prends la peine de leur répondre, au-delà du droit qu'ils me donnent de le faire en me désignant comme leur cible exclusive, c'est que cette manière de faire de la politique spécule sur l'ignorance du peuple , et en constitue une forme de tromperie par manipulation de l'information qui m'est insupportable. Mais c'est peut-être aujourd'hui, ce rapport au respect du peuple qui nous distingue le plus.
C'est dommage que le Front de Gauche n'ait rien d'autre à dire que d'attaquer les candidats du PS... »

Je lui réponds donc rapidement, il est vrai, que les communistes ne sont pas le front de gauche, et que ce n’est pas la première fois qu’il s’amuse à confondre le Front de Gauche avec le PCF.

Et c’est là que le Mouchet mouchard se déchaine, il envoie a tous ses amis, presque quatre, qu’il détient la preuve que le Parti de gauche se désolidariserait du PCF !

Je t’explique, la buse : un, mes propos sur ce blog n’engagent que moi ! Deux, je vais t’apprendre pourquoi la démonstration de Gilles Savary est inepte !

Car voyez-vous notre ami Savary, n’en est pas à son coup d’essai, ainsi sur son blog, il y a quelques semaines, il ventait l’extrême habilité de Mélenchon qui selon lui venait de siphonner les forces militantes du parti communiste ! Aujourd’hui pour étayer sa diatribe anti-communiste, il sert comme exemple à son propos les votes de Phillipe Herzog ! Manque de bol l’économiste convertit à son libéralisme a quitté le PCF en 1996 et a appelé a voter Hollande !

Donc rien avoir avec le Front de gauche !!!

Eric mouché une première fois !

 Plus loin Gilles Savary, pour étoffer ses démonstrations foireuses convoque l’excellent  Jean Claude Gayssot, privatiseur  d’Air France et complice de la libéralisation du fret ferroviaire…   Caramba encore loupé ! Le dit Gayssot soutient, parce qu’il est cohérent, la candidature de François Hollande et ce depuis 2011 !

 http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/09/15/jean-claude-gayssot-je-choisis-francois-hollande_1572220_3232.html

Eric Mouché encore une fois ! Ça devient une passion !

Car ce n’est pas le PCF qui est en question, mais une bande de vieux apparatchiks embrumés au cerveau en compote et qui n’ont pas eu la force de résister à la dérive libérale qui a emporté le parti socialiste !   Gilles Savary est un rhéteur de talent qui poursuit son but, faire triompher la gauche libérale de toute autre forme de contestation. Ainsi il fait feu de tout bois pour tenter de diviser cette force naissante qu’est le Front de Gauche. Ainsi un jour il reproduit en les déformant des propos de Mélenchon pour infuser l’idée d’une volonté de captation du Parti communiste ! Aujourd’hui il convoque de vieilles badernes, tous soutient de François Hollande, pour illustrer la soi-disante malfaisance des communistes ! Mais ils ne le sont plus, ils combattent le Front de Gauche, comme toi !

Philippe Herzog et jean Claude Gayssot sont tes amis ! Invite-les donc à Léognan ils se feront un plaisir de venir faire campagne contre un authentique communiste comme Pierre Auger, militant de la première heure de la stratégie du Front de Gauche !

Tu vois en effet, tes références sont celles d’un parti communiste qui n’existe plus, le renouveau communiste qui s’incarne aussi bien dans Pierre Laurent que Marie Georges Buffet, est un parti qui œuvre à la réussite du Front de Gauche. Tes trouvailles à trois balles, toutes aussi désespérées que désespérantes, pour diviser notre union  ne sont qu’un attrape-mouche, un piège à gogo désorienté !

Ce n’est pas grave, chacun mène son combat comme il l’entend, avec ces armes avec ces mots, avec ces exemples. Je viens de faire la démonstration que les tiens étaient inopérants !

Tu feras mieux la prochaine fois !

Quand même juste pour finir, évite les comparaisons avec le Front National, ça pourrait –être vexant et contre-productif !

Bon baiser à mardi !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BOUTHILLON 08/06/2012 13:13


C'est tardivement que je découvre ta missive et te soutiens complètement dans ton analyse, juste, équitable, en refus de tout sectarisme et caricature. Dans ma ville de Bagneux où je milite pour
Marie-Hélène Amiable, une humaniste bien avant que "l'Humain d'abord"  devienne notre slogan, ma sensibilité socialiste qui m'a faite rejoindre le Parti de Gauche, surtout pour accueillir
les socialistes de l'évasion,  s'exprime avec l'envie que nous oublions un jour d'où nous sommes partis, quel chemin nous a conduits à nous rassembler aujourd'hui pour ne regarder que vers
le même horizon. Je souhaite un Die Linke français, et mes compagnons et compagnes communistes m'ont déclarés que c'était (peut-être en cours ?) leur but aussi. Travaillons dès lors sur notre
force positive, et rien qu'elle. Amitiés militantes.