Et le vent alors ?

Publié le par letang-moderne

vent01.jpgDis tonton pourquoi la terre est ronde ?

Tu sais, mon drôle, en réalité elle n’est pas vraiment ronde la terre, longtemps les puissants et les intelligents, les rapporteurs et les colporteurs, ceux qui savent ont  raconté qu’elle était toute plate la terre, et qu'en allant au bout, au bout du bout, on pouvait tomber si on n’y prenait  garde !

Ensuite après avoir  carbonisé quelques érudits, fait rôtir deux ou trois savants pour leur apprendre à se taire, incinérer quelques femmes pour la route, ils ont pensé quelle était ronde, et qu’en plus elle tournait sur elle même la terre….

En fait, la terre, elle est comme une patate de l’ile de ré, elle est toute bosselée, cabossée, déformée, et en plus elle tourne comme une toupie en bout de course, elle tourne mal la terre.

Comme c’est décevant  d’apprendre que les choses ne sont même pas comme on te les a racontées, tu passes ton temps à apprendre de belles histoires, des comptines pour t’endormir tranquille, et tu te réveilles avec des fables à dormir debout !

Des histoires sans queue ni tête ; tu parles d’un miroir à une princesse, il s’endort se prenant pour un aigle, il se réveille, il se regarde, il n’a plus rien.

Ni le  bec, ni la tête, ni le cou, ni les ailes, tu parles d’une alouette !

Les activistes du changement, les combattants du redressement productif, les contributeurs anonymes à l’édification du socialisme sauce hollandaise, sont comme les enfants qui croient que le ciel est bleu !06-11-21_chemin_vers_lumiere.jpg

Le ciel est bleu comme leur rêve de chiards, il suffit d’aligner les mots de justice, d’égalité, de solidarité, de progrès, bref il suffirait de mettre les uns après les autres les mots du socialisme, pour dessiner  l’horizon d’un monde nouveau qui annoncerait là, le changement !

Dors petite tête, car les choses sont bien compliquées, et le ciel n’a de bleu que l’apparence d’un reflet, il résulte de la diffusion de la lumière dans l’atmosphère, plus on contraint, plus on obture la lumière et plus la voute céleste d’obscurcit, c’est la nuit en plein jour, les étoiles sont visibles mais à jamais inaccessible !

La lumière voyage sous la forme d’ondes de différentes longueurs, la lumière blanche est un mélange de toutes les couleurs de l’arc en ciel !

Quand la majorité sociologique de la gauche n’est pas sur la même longueur d’onde que  celle du parti majoritaire à gauche, alors c’est la nuit  qui guette les hommes et les femmes.

En marchant vers l’arc en ciel nous faisons obstacles aux petites ondes sournoises otages de des vents contraires, c’est cet obstacle qui seul peut permettre la diffusion  de la clarté.

Et  le vent, qu’est ce qu’il fait le vent ?

1967423385_1.jpgLe vent se joue des températures et des pressions, il nait des contradictions et des oppositions, le vent qui souffle sur nos destinées porte la rigueur et l’austérité, la privation et le gout de l’avenir sans destination, le vent qui conduit les collectivités locales à s’assujettir aux agences de notations pour  pouvoir financer leur écoles, leur maison de retraites ou leur lycées est un vent d’air froid, il est du à la pression très haute dés éléments les plus archaïques de la création, l’égoïsme et l’avidité, l’ignorance et la cupidité, le sentiment de précarité. L’air léger que devrait souffler le changement, est un vent chaud, qui monte naturellement dans les hautes couches de l’atmosphère pour y créer des ambiances sans pressions. Altruisme et partage, savoir et désintéressement, un sentiment d’éternité.

Le grand responsable de ce phénomène  c’est le soleil ! C’est lui qui chauffe les mers et les continents, mais pas au même rythme !

Pour changer la direction du vent, il faut réchauffer la banquise !

Commenter cet article