en chaine

Publié le par letang-moderne

 

blogcheviks.jpg Ils me font faire de ces trucs les Blogcheviks que ma mère qui était si fière de me voir rompre avec les atavismes soviétiques de ma branche paternelle serait bien capable de me redonner en punition un ou deux tomes de Deleuze à relire et a commenter. Si elle était vivante.

Mais comme c’est  l’incomparable Nath qui me soumet à la tentation du nombrilisme blogueur  je serais bien ingrat de ne pas lui répondre, tant c’est la lecture de son blog qui me décida à jeter ma pierre dans létang !

Je me plie donc à la règle ! Même celle que je n’ai pas décidée, on apprend vite dans le Parti de Gauche.

« La marche à suivre est simple. La plupart du temps, une ou plusieurs questions nous sont posées. Le blogueur doit y répondre et envoyer son article à d’autres blogueurs. Ils y répondent et envoient eux aussi l’article à d’autres blogueurs, etc .Il faut poster les règles sur le blog, répondre aux 11 questions et inventer 11 nouvelles questions puis partager le tag avec 11 personnes en mettant un lien vers leurs blogs et leur annoncer la nouvelle ! »

A quoi bon écrire ?

Ecrire est un travail ingrat qui mène à la solitude c’est une vue de l’esprit qui peut faire croire au voyageur qu’elle lui permet de survivre.

Ecrire c’est peut être survivre écrivait Blaise  Cendrars, fidèle à son enseignement, je m’éprends à mon tour de grands Voyages…

Ton dernier coup de cœur musical ?

Hippie schlaaaasss bien sur parce que ces deux malades ont une proximité talentueuse à vous faire oublier l’armée mexicaine.


 

Quel est le ressort de ton engagement ?

Au commencement de mon engagement politique, intact, préservé et en pleine vigueur, il y a mon aversion pour l’injustice… ce côté ta morale, celui qui te fait prêter ta maison a une famille ukrainienne que  tu ne connais pas, il y a 20 ans, il te faisait héberger un basque à la nuque rouge, hier encore il te poussait à faire tous les efforts nécessaires pour construire ce qui est à coup sûr, la plus juste des intuitions des socialistes de ces 50 dernières années, le front de gauche qui permet à la fois de retrouver l’unité et de raviver le gout de la conquête.

A la poursuite de cet engagement, il n’y a rien d’autre que cette volonté farouche de grandir de soi-même, de s’extraire  de son compost originaire, de plus ou moins bonne qualité, de grandir de la souffrance, celles des autres, la sienne aussi quelque fois ! Lutter, batailler, militer, construire  l’organisation nécessaire pour donner la plus grande vigueur possible à ce dessein, c’est la tâche quotidienne du militant. 

Et puis, aussi dire, dire aussi, même quand tu sais que ça va t’exposer à la raillerie, à la moquerie¸ de tous ceux qui ne boitent pas, dire que l’enfant qui est dans les rues avec ses joues sales, des larmes que l’on pourrait croire presque  tatouées, dire que cet enfant, son père, sa mère, son taudis, dire que cette électricité que l’on coupe, ce charpentier au bras d’athlète qui baisse les yeux, dire cet ouvrier croisé devant les grilles de Ford et qui craque, en larmes, pour une cigarette… je ne peux plus m’en payer… il passe derrière les grilles…

Bref on se comprend, militer, parce que je suis comme ça, c’est ma seule façon d’habiter les beaux quartiers : rue des vivants !

malraux.jpgEst ce que Malraux a raison : le 21 siècle sera spirituel ou ne sera pas ?

Le temps comme l’art est une métamorphose, les siècles comme les mots, les peintures et les musiques, ne naissent que de  la destruction de leur maître. Le siècle  qui vient, ou celui qui est nait, est le disciple des Hommes au fur et à mesure qu’il les détruit. Voilà aussi pourquoi, la sauvegarde urgente de notre écosystème  est une métaphysique révolutionnaire !

Il ne fallait pas me chauffer avec Malraux !

La figure Politique  ou publique qui t’inspire le plus ?

 La lecture de Léon Trotsky a sans doute durablement marqué mon engagement politique. « Leur morale est la nôtre » ce petit essai  de 1938 qui s’interroge sur le moralisme marxiste et sur le rapport entre la fin et les moyens.

« La classe dominante impose ses fins à la société et l'accoutume à considérer comme immoraux les moyens qui vont à l'encontre de ces fins. Telle est la mission essentielle de la morale officielle »

Quand est ce que tu écris dans le Cri du peuple ?

Es tu vraiment sur ?

Que penserais-tu de monter une coopérative d’information alternative ?

Sans doute il serait utile d’ouvrir la voie d’une information nouvelle et en phase avec les aspirations profondes du salariat, mais, juste une piste, n’aurait-on pas plus vite fait de s’approprier le journal de Jaurès !

Un seul Film a conseillé à l’inculte que je suis ?

Sans aucune hésitation le Miroir ! De Tarkovski ! Le seul film au monde sans aucun doute !

Quel est ton poème préféré ?

fleuriste-1.jpg

 

Chez la fleuriste

Un homme entre chez une fleuriste
et choisit des fleurs
la fleuriste enveloppe les fleurs
l’homme met la main à sa poche
pour chercher l’argent
l’argent pour payer les fleurs
mais il met en même temps
subitement
la main sur son cœur
et il tombe

En même temps qu’il tombe
l’argent roule à terre
et puis les fleurs tombent
en même temps que l’homme
en même temps que l’argent
et la fleuriste reste là
avec l’argent qui roule
avec les fleurs qui s’abîment
avec l’homme qui meurt
évidemment tout cela est très triste
et il faut qu’elle fasse quelque chose
la fleuriste
mais elle ne sait pas comment s’y prendre
elle ne sait pas
par quel bout commencer

Il y a tant de choses à faire
avec cet homme qui meurt
ces fleurs qui s’abîment
et cet argent qui roule
qui n’arrête pas de rouler

Jacques Prévert

 

 

Que faire ?

Prendre les jambes a son cou et ne plus se retourner !

Et  Dieu dans tout ca ?

Je l’ai rencontré, il y a un petit moment déjà, il fait 12.5°.

 

Et que je te sollicite  à mon tour 11 blogueurs

http://danielfleury.overblog.com/

http://www.christophe-miqueu.fr/

http://claudinechapron.blogspot.fr/

http://laroberouge.wordpress.com/

https://rocknrouge.wordpress.com/

http://lartetlamaniere.wordpress.com/

http://www.saisondesluttes.fr/

http://cafelanguedepute.canalblog.com/

http://www.okenaz.com/

http://www.sebastienlaborde.fr/

http://fatimabenomar.wordpress.com/

Pour répondre à 5 questions stupides !

C’est à quelle heure la révolution permanente ?

A partir de quand est-il raisonnable d'accepter d’obéir à des consignes stupides?

Peut-on faire la Révolution le poing levé et les mains dans les poches ?

Sartre ou Camus ?

C’est quoi la GU ?

 

 


Commenter cet article

argan oil on amazon.com 22/10/2014 08:01

il ya eu une tendance croissante vers des pratiques agricoles durables. Cette approche, en partie alimentée par la demande des consommateurs, encourage la biodiversité.

Omni Tech Support 05/08/2014 14:11

The topics you discuss here covers the entire aspects of life, religion, culture, economy, etc and it is worth reading for the people in search of enlightenment online. There are also some moral thoughts that are not learned but self taught and hard to cultivate by every one.

Arthur Fontel 15/03/2013 13:07


Je te réponds ici parce que j'ai déjà répondu à Nath et que bordel, je vais essayer d'écrire un billet sérieux de temps en temps !


 


1. La révolution permanente c'est pas le matin car je suis la France qui se lève tard.


2. La question est surtout de savoir à partir de quand il est raisonnable de le revendiquer. Je te donne un exemple : nous avons bien entendu TOUS voté pour François Hollande, n'est-ce pas ?


3. Faire la révolution le poing levé, c'est compliqué, parce qu'on a besoin de nos deux mains pour tenir le fusil. Du coup, les mains dans les poches, c'est compliqué aussi. Réfléchir, puis agir,
puis réfléchir, puis agir à nouveau. Poing levé, mains dans les poches, tout cela n'est que postures.


4. Définitivement Camus, parce qu'en plus, c'est celui des deux qui écrivait bien.


5. GU : Gloubiboulga Utopique ?

Nathanael Uhl 15/03/2013 11:11


Alain, définitivement, après lecture de tes réponses :


Oui, je suis sûr !