En attendant le déluge…

Publié le par letang-moderne

5897935393_3f8525a729.jpgEn Tunisie il est méchant, en Syrie il est très  gentil, au Mali  très méchant comme en Afghanistan, et de nouveau très gentil en Egypte ou en  Lybie…

L’islamiste à cette particularité qu’il peut très bien jouer le rôle du méchant ou du gentil selon la position qu’il occupe dans la chaine constitutive de la domination qu’impriment  les grandes puissances occidentales…

C’est un peu comme le vote FN, il ne sert que celui qui domine. J’écris cela en attendant les résultats électoraux de la troisième circonscription du Lot et Garonne, des amis sur place me font part d’activités étranges au tour des bureaux de votes….Des amis fidèles à l’ancien député se déplaceraient massivement pour voter, parfois accompagnés, parfois même véhiculés par de bonnes âmes, cette curieuse rotation de voitures de commande serait susceptible, selon eux, de peser de manière significative sur le résultat final de cette élection !

C’est une donnée importante qu’il nous faudra garder en tête quel que soit le résultat, car si les amis de Jérôme Cahuzac trouvent les ressources pour se mobiliser,  une seule conclusion est d’ores et déjà évidente, ce n’est pas pour voter pour un candidat de gauche !

Le Front National a toujours été un parti de droite proposant des idées économiquement de droite. Jean-Marie Le Pen était par exemple pour la retraite à 65 ans et pour la semaine de 42 heures. Il considérait Ronald Reagan comme un modèle alors qu’il fut certainement le président américain le plus libéral et le plus hostile aux travailleurs.  

Aujourd’hui, avec Marine Le Pen, rien n’a changé. Ne cessant de dire que le6957954920_e0e3c94f5a.jpgFN a toujours eu raison avant les autres, elle assume le positionnement ultra libéral de son père sans le remettre en cause à aucun moment. Pis, elle l’assume pleinement. Car même si elle dénonce parfois dans ses discours les spéculateurs et les marchés financiers, vous ne trouverez pas les mots « patrons », pas de « profits », pas de « capitalisme » et encore moins de « libéralisme » dans les discours de Marine Le Pen. Son fameux virage c’est du vent !

Vous l’avez compris, dans les priorités de Marine Le Pen, pas question d’augmenter vraiment les salaires, augmenter le SMIC  serait une « mesurette » selon elle, les hauts revenus ne seraient  pas limités, il n’y aurait  pas de répartition des richesses, elle ne s’attaquerait  pas au grand capital, les postes d’enseignant(e)s ou d’infirmier(e)s supprimés depuis 2007 par Sarkozy ne serait  pas recréés, etc.

Avec Marine Le Pen, les puissants peuvent dormir tranquille. En refusant opiniâtrement de répartir la richesse entre capital et travail et en mettant la priorité sur le remboursement de la dette publique, elle propose finalement la même chose que ceux du « système » qu’elle critique tant. Elle propose aux classes populaires de se serrer la ceinture, elle propose la rigueur et l’austérité. Marine Le Pen est bien une voix supplémentaire parmi tous les «austéritaires»

4868671833_265a65ee7c.jpgLes électeurs qui se déplacent  pour voter à aujourd’hui à Villeneuve sur Lot éliront un député  conforme aux politiques de restrictions budgétaires, un député adepte de la règle d’or, un député qui ne combat pas la finance, qui ne veut pas détruire les paradis fiscaux !

Ce soir à l’heure du dimanche politique, les journalistes (sic) nous rabattrons les oreilles avec le danger du Front National, qu’il soit victorieux ou battu, la séquence ressemblera à un publi-reportage pour les amis de la marine… Ce qui est sûr c’est que les amis de Jérôme Cahuzac, n’ont rien à craindre du nouveau député qui fera son entrée au palais bourbon lundi !

Attendez-vous à un déluge !

Commenter cet article

BREGEON PHILIPPE 23/06/2013 16:57


Pour Villeneuve sur Lot encore aurait-il fallu que la gauche soit unie, présente un autre candidat, et ne cherche pas toujours un seul bouc émissaire à ses échecs.