Dimanche, jour de messe ….

Publié le par letang-moderne

luxure.jpgLe poulet rôti ne fait jamais le malin le dimanche vers 13 heures, il finira découpé et délicatement arrosé  d’un jus dorant, d’un jus doré, au beau milieu de la table entre deux flacons rouges, le souvenir iodé de gryphées redondantes accompagne la toute aussi régulière prestation du chapon discipliné….

La vie   des gens tranquilles est comme ça faite, qu’importe le soleil et le ciel, la pluie ou la boue…. Qu’importent  les vents qui soufflent aigres ou suaves, aigus ou bornés, bourrus ou doux…. La vie des gens  a besoin du rythme lent de la coutume qui excuse, de l’habitude qui décharge, de l’alignement qui cautionne.

Le dernier cantique avalé, celui-ci partira à la manifestation dans le même élan retenu que celui que crée la « débinade »  de la sortie de la cathédrale. Etrange ballet des endimanchés, debout devant leur bancs, et qui attendent le tour de leur rang pour entrer dans la cohorte de ceux qui ont mangé l’hostie !

Jour de mission, aujourd’hui c’est sûr, les glands des mocassins vont s’entrechoquer, les  gouttes de la marche dégoulineront le long des cautèles du velours, c’est la journée du serre-tête, du vrai –faux carré hermès et  du bleue marine….

On partira tous ensemble, en famille, nous crierons notre amour indéfectible pour notre Papa et pour notre Maman…  Jésus n’a que trop souffert d’une mère volage, adultérine, et d’un père vagabond et absent, ivre de son orgueil, arrogant de sa puissance, de son empire et de son autorité !

Ils résonnent en nous les mots de l’abbé : « Nous devons tous combattre l'homosexualité (sodomie), chasser ce triste fléau qui commence à pourrir notre société, en inspirer l'horreur à notre jeunesse. Enfin, faisons aimer les belles vertus de chasteté et de pureté, et la modestie des vêtements qui en est la sauvegarde; car Notre-Seigneur Jésus-Christ a dit: «Bienheureux les cœurs purs, car ils verront Dieu» (Matt. 5, 8.). »

Cette abomination homosexuelle est une affaire de psychiatre, de prêtre, ou de juge ! Car il faut être un malade, un pêcheur, ou un sadique criminel et dangereux pour abominer ainsi les lois de dieu notre Père !

Il nous faut abhorrer la République et ses gouvernements civils qui ont tous un même dessein qui sera d'abolir et de faire disparaître tout principe religieux, pour faire place au matérialisme, à l'athéisme, au spiritisme et à toutes sortes de vices.»

A peine  a-t-on le temps de baisser sa culotte que les voilà de nouveaux fouillant dans nos fondements, ils étaient 100 000  hier et ils seront autant aujourd’hui, intégristes et lepénistes mélangés, députés de l’UMP, imam et rabbins, évêques  et bedeau en première ligne… 

Savez-vous que l’insigne du bedeau est une verge ?enfant-choeur-ankawa_604.jpg

En réalité ils n’ont que faire de nos enfants, de leur droit et de leur bonheur… il n’existe pour eux qu’une seule loi, divine et pénétrante, envoutante et immuable, celle qui institue et protège l’habitude, la domination patriarcale, c’est simple comme papa dans maman, c’est beau comme un poulet au milieu de son jus… leur combat est toujours le même, nous faire tremper dans l’humus comme le gallinacé dans sa sauce , le mort dans son sang, l’enfant dans sa soumission…

Je n’ai que faire du mariage de celle-ci avec telle autre, ou de celui-là  avec un tel, ce qui m’importe c’est la bagarre pour l’égalité…  Derrière la niaiserie de leur défilé et  de leur ingénues  pancartes c’est bien la guerre contre l’égalité, contre le droit, qu’ils organisent….

Chaque messe est un meeting de la nuit, chaque sabbat est une tombe, chaque prière du vendredi enferme davantage le monde dans les ténèbres de l’ordre révélé !

La première des résistances est intellectuelle disait Jean Luc Mélenchon, vendredi soir à Jappy , lors d’un meeting contre l’austérité…. Les défilés réactionnaires de ce Week-end sont la plus belle des illustrations que l’austérité est d’abord une morale !

Je cours mettre mon poulet au four !

Commenter cet article

BOUTHILLON 18/11/2012 21:04


A cause de ce sujet et de cette satanée question de la religion dans les affaires privés des hommes, je me suis violemment disputée avec mon père et mes meilleurs amis. Qui se sont tout à coup
révélés des fanatiques de l'Inquisition contre les homos, au nom de la sauvegarde des enfants ! M'engueuleur avec mes plus proches, voilà ce que fait la religion !