De la mélasse à la mélisse….

Publié le par letang-moderne

melisse.jpgLe désordre et l’embrouille, le malentendu et la méprise, sont les meilleurs outils du chaos, du désordre et de la complication en tout genre…

La mouscaille quotidienne qu’entretiennent les professionnels  de la débine plonge quelquefois le plus avisé des militants   dans un épais brouillard, un crachin humide, une purée sucrée tantôt de miel, tantôt de bave.

Il est difficile de garder le cap, d’y voir clair, quand toute une série d’intérêts contraires se juxtaposent pour le triomphe du foncé, le gout de l’obscur, la vénération du sombre et la jubilation du ténébreux.

La grande chasse à l’ours est ouverte, et si les braconniers ne croisent pas le plantigrade il ne fait aucun doute qu’ils videront leur cartouchière sur Bambi.

Hier les sénateurs  du Front de Gauche  se sont abstenus sur le budget présenté par le gouvernement, et voilà tous nos commentateurs médiatiques , la lunette à l’œil et le fusil bien bandé qui tirent en rafale sur le parti communiste qui désormais aurait pris l’habitude de voter comme la droite !

Bien évidemment c’est non seulement  faux car le groupe s’est abstenu quand la droite votait contre mais en plus c’est une présentation totalement inversé par rapport à ce que sont les faits !

Les faits, c’est que ce sont les groupes socialistes radicaux et écologistes qui repoussent avec les voix de la droite les amendements que le groupe Front de gauche dépose. Et cette vérité factuelle qui devrait être sacrée par tout journaliste qui se respecte est broyée dans la mélasse des dépêches AFP que tous récitent tels aras, papegais ou perruches !

Mais cette fable récitée n’est pas sans avantage, car tenez vous bien, les amendements que les sénateurs socialistes repoussent sont à la virgule prés, les mêmes  qu’ ’ils avaient voté lorsque la droite était au pouvoir !

En voilà une information qui mériterait que l’on s’y attarde un peu. Comment puisse se faire qu’à 8 mois d’intervalle, hommes et femmes pondérés, réfléchis, instruits et sages comme sénateurs se déjugent ? Comment est ce possible  de se désavouer soit-même en si peu de temps ?

Imaginez un instant l’effet  dans l’opinion si les journalistes faisaient leur métier ! 

Il y a fort à parier que l’opinion publique admettrait volontiers que la constance et le sérieux, que les chances du changement, que l’autre politique sont portées par le Front de Gauche et que oui, bien sur, l’acceptation du TSCG par la majorité de Hollande oblige ceux qu’hier se présentaient devant les électeurs avec le slogan du changement sont aujourd’hui contraint à l’abandon, à la conversion, à l’apostat !

Mais ce n’est pas ainsi  que l’on entend les choses au sommet de l’oligarchie médiatique. Et lorsque l’on entend disserter sur ceux qui se désavouent, se dédient ou se parjure,  c’est plutôt de Jean- Luc Mélenchon  que l’on choisi  de disserter.

Ainsi dans cette  livraison du parisien  un dénommé  Martin Bureau, cropped-logo-assises-ecosocialisme2.jpgfait une éclatante démonstration des préjugés hostiles qui lui servent de réflexion. Sa sottise perverse serait sans aucune conséquence si le corrompu scribouillard  ne représentait pas  l’inclinaison générale de la corporation.

Ainsi pour annoncer un événement important de la construction idéologique  du mouvement ouvrier en recomposition, l’âne des pupitres (Martin Bureau) ne saurait se contenter de parler des assises de l’ecosocialisme, d’annoncer la participation de plusieurs centaines d’association de l’écologie politique à cette journée fondatrice, non il préfère s’exprimer ainsi : « Jean-Luc Mélenchon a changé. Non pas de personnalité bien sûr, mais de logiciel politique. Dorénavant, il se veut le nouveau pape de l’écosocialisme. »

CQFD Mélenchon est une girouette opportuniste, avide de pouvoir, et prêt à tout pour devenir premier ministre. En plus il se prend pour le pape, une sorte de fou. L’idée même qu’un socialiste puisse être tout simplement conséquent n’a pas de place dans les colonnes de la désinformation..

Le reste de l’article est à l’avenant  et vous pourrez lire ici, l’impeccable démonstration qu’en fait  l’observatoire des inepies anti-Mélenchon.

Les militants et lesperruche1.jpg élus que nous sommes ont parfois du mal à s’extraire de ce bol de mélasse, parfois même ils entretiennent des querelles imbéciles que leur induit la lecture rapide des informations qui nous sont livrées…

Le temps de la réflexion, la certitude absolue que la politique en définitive ne doit être regardée qu’au travers de son contenu, est un veritable moment fait de calme, fait de reconstitution et de plaisir.

  Il y a pourtant une bonne nouvelle aujourd’hui : C’est que les assises de l’écosocialisme seront retransmises en direct ce  samedi matin sur votre ordinateur en cliquant içi.

Apprendre et comprendre, échanger confronter, imaginer le monde de demain, c’est comme un veritable bol de mélisse aux vertus calmes et relaxantes !

Commenter cet article

resume rewrite service 02/10/2014 19:47

Melissa - c'est un produit très important! Tout de même, elle traite les gens, si ce n'est plus, est vraiment quelque chose d'incroyable!

microneedle derma roller 03/06/2014 10:29

I do think that it is not only false because that group abstained when voting against the right. They have done the right think that they have supported the right person. I look forward to more good articles and I think we all love to thank so many good articles.

BOUTHILLON 30/11/2012 07:27


Merci Alain de nous permettre de suivre les Assises... C'est sympa. Je serai avec Pascal LN la journée sur Antony, mais je suppose que cela restera, à moins que cela dure trop longtemps pour
devenir vidéo ? Pour compléter ton article, il n'y a pas que les medias. Valls a fait une déclaration  assez semblable hier sur l'abstention du PCF. Je te passe les épithètes que je lui ai
trouvées. Des politiques qui me dégoûtent et que je ne souhaite pas retrouver au PdG par mimétisme ou transfuge PS, y rapportant leurs combines politiciennes, même pour défendre nos
positions !