Copernic pleure… l’obscurantisme libéral gagne du terrain…

Publié le par letang-moderne

pas-reflechir.jpgUne révolution copernicienne, ce sont les mots  de Moscovici décrivant les mesures prises par le gouvernement pour favoriser la « compétitivité »

Pauvre Nicolas, toi qui voulais par ton système héliocentrique introduire ordre et harmonie dans le cosmos, te voilà utiliser pour justifier les dogmes, les sornettes et les croyances libérales…..

La révolution copernicienne c’est avant tout, la victoire des méthodes scientifique et philosophiques qui édifieront le changement de représentation de l’univers au  XVIème siècle ! La révolution copernicienne est une révolution scientifique, une victoire de la raison, un bond contre les ténèbres.

Pauvre Nicolas qui se retrouve embrigadé dans le plus crasseux des discours de justification  contrits et honteux, mis en première ligne de la grande reculade, ignominieuse et inavouable confession… la révolution copernicienne de Moscovici, c’est l’aveu, c’est l’aveu, que le gouvernement de la « gauche » à changé de camp.

Jean Marc Ayrault et sa meute, Harlem Désir et sa  fanfare viennent d’établir leur bivouac dans le stalag du Medef ! C’est une évolution significative qui va dans le bons sens note la Parisot qui n’en croit pas ses yeux, en regardant la courbe de ses dividendes monter en flèche !

« J’ai été entendue » crâne-t-elle, sur toutes les ondes, elle se pavane comme  à la parade fière de sa victoire sur la raison… son dogme libéral triomphe… Sarkozy n’avait pas marqué ce point décisif.

Crucifié le Filoche  qui hier encore expliquait au congrès de Toulouse que le travail n’était pas un coût mais la source de toutes les richesses ! Flagellés les Guedj, Lienemann, Cherki, et autres apôtres  d’une politique au service des femmes et des hommes et ncapital-f8f2f.jpgon des capitaux ! Humiliés les écologistes sincères qui espéraient peser sur le gouvernement pour amorcer une réorientation de l’économie…

Avilis, blessé, écrasés, matés, mortifiés, offensés, prosternés, rabaissés, vexés les quatre millions d’électeurs du Front de Gauche, les 100 000 manifestants contre le TSCG. Ils ont tombé les masques leur révolution copernicienne n’a qu’un but abattre et détruire toute forme de résistance au catéchisme libéral…

Il n’y a pas un seul argument qui justifient leurs choix pas un seul mis à part  la fable que le travail  serait un coût !  Mais ce n’est justement pas un argument, c’est une fable, une contre-vérité, une fadaise justificative de toujours pour ceux qui s’enrichissent du travail des autres !

L’esclave qui mange trop, le cerf qui chaparde, le mineur de fond qui se syndique, l’ouvrier qui s’éduque, le malade qui se soigne et la femme qui s’émancipe, c’est toujours la même histoire, pour les tiques joufflues de l’histoire de l’humanité, cette longue marche laborieuse et interminable  vers le progrès n’est qu’un manque à gagner  pour eux qui ont tout !

307 milliards d’euros en dividendes en 2011 et c’est vingt milliards de cotisations sociales que le parti dit socialiste vient chaparder dans les poches des salariés !

Mais quand, quand, allez vous ouvrir les yeux, amis et camarades socialistes, vous qui avaient eu l’occasion dans votre congrès de dénoncer cet  obscurantisme rétrograde, et qui avaient préférer transformer le parti de Jaurès en agence de com   des grands patrons du CAC 40 !

Injuste et inefficace, la TVA est un impôt qui saigne ceux qui consomment, pas ceux qui épargnent, placent, spéculent…

En proportion, la part de Tva est plus grande chez celui qui dépense la totalité de son salaire pour survivre que  chez ceux qui croulent sous l’argent maudit  qu’ils entassent à la sueur du travail des autres !

fourbe.pngMoscovici  tord les mots de la même manière que les banquiers nous prennent la gorge, il parle d’une  révolution copernicienne pour décrire la plus violente des contre-révolutions.

Désormais en achetant un Kinder-Bueno  à ses enfants le travailleur paiera au prix fort le maintien de la part de dividende de son patron, vautré sur un yacht en dégustant du chocolat pur, sans huile de palme, il pourra tous les jours ce féliciter de cette gôche qui vient de tordre le cou à Nicolas Copernic !

Le prix Nobel de la paix à l’union européenne et la palme de la fourberie  à François Hollande

Commenter cet article

GdeC 08/11/2012 14:13


Bravo ! Billet appprouvé par la commission de contrôle du ministère de la culture politique de l' Union des Blogchéviks...