Contrastes et le beau sourire de Christine Taubira !

Publié le par letang-moderne

taubira.jpgQuel contraste...  leur mise en scène est  à glacer le sang... Place Edouard Herriot, à deux pas de l’Assemblée Nationale, ils ont installés une croix de bois, une statue de la vierge et une vague image de la sainte famille… ils sont venus prier. Ils sont venus prier contre les « forces du mal »

Il  faut entendre, la République, l’égalité, la liberté ! Voilà les forces du mal !

Les discours sont violents. On parle d’une «liberté en réalité liberticide», affranchissement des lois de la nature qui mène plus sûrement au suicide». L’abbé de Cacqueray dénonce «les personnes de même sexe dont on sait bien qu’elles assouvissent leurs passions avec des partenaires multiples dans des atmosphères souvent orgiaques et insupportables».

Une expression revient souvent : «Un projet de loi contre-nature.» 

Le message des ecclésiastiques est clair. «Il faut rendre la loi du pays conforme à la loi de Dieu pour résister à l’avilissement généralisé.»

Les barbus islamistes que l’on chasse de Tombouctou armes au poing  disent exactement la même chose, eux aussi veulent faire régner la loi de Dieu ! Il y a deux poids et deux mesures dans la tolérance que l’on accorde à ces hébétés.

Pourtant leur face de pierre intolérante, leur verbiage sectaire, enragé, leur mystique adoratrice d’un « ordre naturel » écument la même mousse des frilosités archaïques de notre condition.civitas.jpg

Quel contraste…Elle les regarde, elle ne cède rien, ni sur le fond ni sur la forme, elle leur sourit !

 

Quel beau sourire  Madame, qui n’est fait ni d’arrogance, ni de condescendance, pas de dédain, pas de familiarité pas de gloriole. Ce sourire à vos lèvres, cette poésie dans vos mots celle, tout un symbole, du poète Guyanais Léon-Gontran Damas, fondateur de la négritude, lui , « métis, blanc, noir et amérindien » est la fierté d’être à la hauteur du seul vrai combat qui nous incombe : l’égalité !

 

Ils pestent et ils vocifèrent, lorsque vous prononcez le mot égalité des couples, ils crient : « c’est contre nature » !

 

Ils déblatèrent, fulminent, grognent, grondent, jurent, maudissent, râlent,  rouspètent, tempêtent...

Et les autres dehors qui prient : «Notre prière s’adresse à nos hommes politiques, pour qu’ils ne se laissent pas guider par autre chose que la foi ou la nature humaine.» 

Et ce sourire aux lèvres et  ces vers pour conclure :

"L'acte que nous allons accomplir est beau comme une rose dont la tour Eiffel assiégée à l'aube voit s'épanouir enfin les pétales. Il est grand comme un besoin de changer d'air, fort comme l'accent aigu d'un appel dans la nuit longue."

la plus belle des démonstrations de notre fierté est faite !

En parlant de la beauté,  en affichant  ce beau sourire, vous venez de rappeler une chose essentielle, pour nous les gens de gauche, la beauté est la condition de l’humanité !

emancipation-day.jpgAu lieu de détourner l’attention des contradictions de la réalité en se projetant dans l’éternité, il faut indiquer une voie pour réaliser l’idéal, l’harmonie du bonheur et de la dignité dans ce monde-ci.

L’égalité et la liberté que vous venez de faire progresser sont au cœur du combat de toute la gauche !

L’union de la raison et de la sensibilité est la destination de l’homme. Il suffirait d’un sourire.

Commenter cet article

des pas perdus 30/01/2013 18:32


Pas entendu le FN et l'UMP dénoncer ces prières de rue...

jn 30/01/2013 12:38


L’abbé de Cacqueray dénonce «les personnes de même sexe dont on sait bien qu’elles assouvissent leurs passions avec des partenaires multiples dans des atmosphères souvent orgiaques et
insupportables», rapportez-vous.


Vous êtes injuste.


Ces propos s'adressaient aux seuls curetons pédophiles