Le chômage augmente, on est de la baisse!

Publié le par letang-moderne

chomage-copie-2Trois mois de propagande continue, la courbe qui s'inverse, et la progression qui régresse. La spécialité hollandaise est une euphémisation indécente de la réalité. Cette caractéristique du temps présent est un révélateur puissant de l'ignorance programmée dans laquelle les élites entendent nous assigner.
Les propagandistes de la presse quotidienne qui, l’avez-vous remarqué?, ont cessé tout hollande bashing dès l’annonce du pacte de responsabilité qui ravit leur milliardaire de propriétaire sont les véritables responsables de la coupable faiblesse dont ce gouvernement fait preuve vis à vis de la finance.
Ils n’ont jamais cessé de beugler, de rabâcher, d'implorer le gouvernement de mettre en œuvre une politique "moderne", dynamique", "innovant
e", "compétitive".... En vrai il faut entendre réactionnaire, libérale, autoritaire, et d'appauvrissement généralisé!

Le chômage de masse que crée ces choix est aujourd'hui une évidence telle que même le fardage cosmétique des statistiques mensuelles ne parvient plus a le dissimuler. Le chômage augmente en laissant chaque jour des centaines de familles, des milliers de gens s'enfoncer dans le désarroi d'un avenir fait d'incertitudes et de misères domestiques.

Ils ne peuvent plus ou, de moins en moins,  planquer la réalité sous une communication finaude, ils ne peuvent plus car la réalité de leur choix politique éclate avec violence à tous les niveaux de la société. Ouvriers, paysans fonctionnaires,techniciens, cadres, ingénieurs, enseignants, tous ceux qui sont la richesse de ce pays misèrent des salaires trop bas, des prix trop chers, des impôts injustes.
Le gouvernement élu par la gauche n’a pas un mot pour dénoncer l’injustice incroyable d’un monde ou 85 pirates détiennent autant de richesses que la moitié de l’humanité (source Oxfam) .

Il  préfère parler du coût du travail comme un vulgaire taulier, il s'interroge sur les fraudes sociales des malheureux, il absout les fraudeurs fiscaux, il encourage les dividendeurs odieux.
Il y a pourtant dans cette terrible révélation de l'
oxfam  la base suffisante pour lever la majorité des braves pour une autre politiquemisere-copie-1.jpg.  

C'est le fondement de notre socialisme: le partage des richesses, cette idée reste majoritaire en France, c'est un devoir que de lui redonner de la force.

C'est pour cela qu’ils travestissent les mots, pour rendre les évidences obscures, les chemins sinueux et les solutions introuvables.

C'est pour cela qu'ils nous bassinent de sornettes quotidiennes, ils appellent Finkielkraut philosophe quand il s'agit d'un militant réactionnaire et xénophobe qui petit déjeune avec Copé, propagandise une identité française qui est en rupture totale avec notre tradition républicaine.

Lorsque Finkielkraut est reconnu comme un philosophe, Marine le Pen peut être dépeinte comme une militante anti système, Dieudonné comme un résistant.

Ils confusent tellement les faits qu’il y a eu deux sénateurs « dits de gauche » pour être « assez sûr » de "l'honnêteté" de Serge Dassault pour ne pas lui lever son immunité de parlementaire..
Leur piperie sournoise atteint des sommets lorsque Zemmour devient un intellectuel, Valls un combattant de l'extrême droite et Sharon un homme d'Etat.

Un intellectuel pour un bouffon frustré, un anti fasciste pour un démagogue décomplexé, un homme d ' État pour un boucher.

La rage de ce battage, les raisons de ce bla-bla, le but de cet endoctrinement, l’âme de cette intoxication, le coût de ce matraquage, la force de cette persuasion, l’axiome de ce prosélytisme, le dessein de cette publicité, le résultat de ce racolage , de cette réclame, de cette quotidienne et minutieuse retape c'est bien de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
A croire Finkielkraut pour un philosophe, à ne pas broncher en entendant des journaleux nous présenter Dieudonné comme une quenelle résistante, la le Pen comme une anti système , Dassault pour un honnête homme, Valls pour un antifasciste, Sharon pour un saint et Zemmour pour une lumière… nous voilà bien définitivement de la baisse!
A ce rythme, on pourrait bientôt nous faire croire qu' Hollande est socialiste et que la rue de Solférino abrite le parti du même nom!

la moraleAvec cette pommade quotidienne on pourrait croire qu'en donnant 30 milliards au patronat on créerait 1 millions d'emplois.

En écoutant Sapin on aurait même  le sourire en se disant que le chômage baisse et que vraiment ce président tient ses promesses.

En attendant comme disait mon grand-père en regardant sa feuille de paie de tâcheron du bâtiment: " je crois bien que je suis encore de la baise"

 


 


 


Commenter cet article

tchoo 29/01/2014 11:52


Mais ils vont y arriver à le faire baisser ce chômage, ou du moins à faire disparaitre quelques milliers aux chiffres, en nous pondant une ressuccée du Hartz allemand mâtinée à l'anglo-saxonne et
ils reviendront pérorer dans ces médias qui aujourd'hui nous donne ces pays en exemple.