Aujourd’hui leur téléphone ne sonnera pas !

Publié le par letang-moderne

telephone-rouge.jpgIl y a des journées de galères et puis i y a des journées véritablement de merde.

Prenez l’exemple de François Hollande, dans la même journée d’hier, il a du successivement serrer la main de Sarkozy, déjeuner avec Fabius, affronter la pluie, la grêle, embrasser Ségolène Royal pour la deuxième fois en une semaine, pour finir il prend la foudre, et doit dîner avec Angela Merkel !

On pouvait espérer mieux  pour célébrer le changement, mais que voulez vous, c’est des choses auxquelles on ne peut rien, c’est le destin !

Le destin que nous aurions livré a François Hollande selon Bertrand Delanoë, sans doute emporté par son émotion. Ainsi  notre futur, notre fortune, notre sort serait confié à la volonté hollandaise.

La providence, la bonne étoile, la chance serait devenue simple comme un coup de fil, c’est sans doute vrai pour Bertrand, Arnaud, Laurent, Martine, Alain, Emmanuel et Marisol qui vont passer cette journée en guettant le sort, en filochant leur destinée, en épiant leur téléphone.

Pour autant, la vie va continuer pour tous ceux que Jean marc n’appellera pas aujourd’hui.

Le téléphone de Sanha  ne sonnera pas ce matin.

Sanha est une jeune Berbère du village d’Ain Leuh, elle à 17 ans, elle est enfermée dans le centre de rétention administrative de Bordeaux. Interpellée sans papier prés de la gare, elle errait, le long des trottoirs dans ce quartier crasseux, bordé de cinéma glauque et de zombis malintentionnés. Contrôlée, embarquée, arrêtée, la voilà retenue.

Pourquoi ?

Pour avoir quitté  sa belle vallée, ces moutons, son soleil, ces cerisiers, elle a dit non, a 16 ans elle ne voulait pas épouser un homme inconnu, 30 plus âgé qu’elle ! Elle ne voulait pas ! Alors elle est partie, parcourant plus de 400 km à pied jusqu’à Tanger.

Comme elle est intelligente, vive, débrouillarde, courageuse, elle a réussit à prendre le bateau, passé la frontière, elle a marché, marché, puis elle a fait la manche, elle a eu faim, elle a été épuisée mais elle a marché encore, et fini là, harassée, exténuée, éreintée, là cours de la marne à Bordeaux !

Clic clac, menottes et pimpon direction le centre de rétention.

Privée de liberté parce qu’elle a refusé le patriarcat violeur, la coutume imbécile, l’obscurantisme blessant. A  Ain Leuh, moins de 100 KM de Meknès, Sanha s’est mise en première ligne pour défendre nos valeurs de dignité, de liberté, d’égalité, En première ligne !berbere.jpg

Elle est notre sœur, elle est la fille de la République ! Jean Marc, tu serais bien inspiré de lui donner un coup de téléphone tout de suite, pour lui dire qu’en France dorénavant, plus personne ne sera privé de liberté parce qu’il revendique juste le droit à la dignité !

Si tu as encore un peu de temps, tu peux aussi joindre Xavier Mathieu, poursuivi et humilié par l’acharnement revanchard  de Sarkozy, il est le symbole des syndicalistes qui ne baissent pas les yeux,  qui refusent les licenciements boursiers, et les délocalisations. Quand tu auras Arnaud au téléphone, tu pourras lui dire sans risque de te tromper, que les plans de ré-industrialisation, que dé mondialisation,  que la sauvegarde de l’emploi passe par la solidarité avec ce genre de têtes dures…

Pour finir la journée et avant d’appeler Valls, encore que si tu n’as pas le temps  de l’appeler ,celui-ci,  personne ne t’en voudras, passe donc  un petit coup de « bigo »  à Edouard Martin, c’est le responsable CFDT de l’aciérie  ACELOR METAL à Florange, un de ces métallos aspergé de Gaz lacrymogènes lorsqu’il a  voulu rendre visite au candidat Sarkozy, en luttant pour la souveraineté industrielle de la  France, il est un point d’appui indispensable au changement, il pourra t’expliquer qu’il y a quelques mesures d’urgences a prendre qui ne nécessitent ni un kopeck, ni l’accord d’Angela, comme par exemple l’application de l’article 410-1 du code pénal qui prévoit de punir les « atteintes au potentiel économique de la nation »

xavier-mathieu.jpgComme Sanha, comme Xavier, comme tant d’autres, il fait partie de ceux qui espèrent du changement, comme toi et sans hésitation, ils ont contribué au départ de sarkozy.

 Comme pour  le Président Hollande, et comme tous les jours pour eux, ils ont passé hier une journée de galère.

Mais pour qu’aujourd’hui ne soit pas une journée de merde, pour qu’ils ne fassent pas partie des déçus de ce soir… Allez, trouve un instant… et passe leur un petit coup de fil, ils sont disponibles pour le changement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article