Artificieux comme Martine Aubry, captieux et félon, les socialistes sont déloyaux !

Publié le par letang-moderne

CartePostaleAdhesionder-copie-1.jpgLe combat politique a sa noblesse, et je suis fier d’être de ceux qui avec Jean Luc Mélenchon ont pour objectif affiché de la ramener (la politique) a son contenu !

A la fin de cette séquence notre Front de Gauche  est désormais la deuxième force politique de la gauche, fort de ses 4 millions de voix à l’élection présidentielle, solide de sa campagne de masse organisée tout au long du périple présidentiel, éclatant de son courage quand il embrasse seul le combat décisif contre l’enracinement de la peste haineuse du front sale. Résistant et solide, décidé et résolu quand au sortir de la séquence législative nous gagnons presque 700 000 voix par rapport à l’élection législative de 2007.

Alors d’où me vient cet étrange goût amer, cette sensation saumâtre qui reste au fond de ma gorge  plantée comme une arête d’anguille.

Nous sommes  le parti des courageux, nous avançons a visage découvert, et armé de nos mains nues. Nous ne cachons pas notre volonté d’inverser le rapport de force à gauche,  nous proposons une alternative quand ils parient sur l’alternance, nous votons non, quand ils s’abstiennent, nous fraternisons avec Alexis Tsipras, quand ils ne daignent même pas le  faire recevoir par ne serait ce qu’un  permanent de Solferino !

Depuis la création de notre Parti de Gauche il n’y a aucune ambigüité, nous incarnons une orientation politique qui n’est pas compatible avec ceux qui votent le MES, nous sommes la gauche qui veut rompre avec le capitalisme, celle qui  ose la fraternité avec les immigrés, celle qui na pas peur !

Nous combattons pied à pied la stratégie qui consiste à rependre l’affolement, épouvante de la dette, phobie de l’étranger, frayeur de la jeunesse et des quartiers, ces discours concourent  à faire disparaître la raison et le nécessaire besoin de changement !

Nous avançons ainsi, nous avançons des thèses et des arguments, des preuves et des raisonnements, ils nous opposent des images et des clichés, des menaces et des oukases !

Jean Luc Mélenchon  selon eux n’avait pas le droit de venir dans la 11eme circonscription du Pas de Calais, parce que le sortant était socialiste, cet argument leur donne donc le droit de venir avec l’alliance d’Europe Ecologie les Verts, faire perdre trois députés sortants en Seine-Saint Denis !

Ils sont arrivés en tête de la gauche, et nous avons raison de retirer nos candidats, nous avons raison  de ne pas nous tromper d’ennemi, le notre est la droite et l’extrême droite. Dés lors nous avons aussi raison de nous interroger sur la campagne de Martine Aubry exclusivement tournée contre le candidat du Front de Gauche dans cette circonscription d’Hénin Beaumont.

Le parti socialiste et sa fédération du Nord pas de Calais  n’ont pas eu un mot devant l’avalanche de calomnies, de rumeurs, de faux tracts, la Martine Aubry est venue trois fois, trois fois sur place, non pas pour essayer d’endiguer le torrent de boue et de fange que charrie le F-haine, mais pour  distiller ses commentaires aigres mettant au même niveau celui qui a mobilisé 4 millions de voix pour assurer la défaite de Sarkozy , et celle qui danse avec les néo-nazi en Autriche !couteau.jpg

Ce choix de campagne révèle à la fois la trouille qui est la leur de voir émerger une gauche compacte et capable de disputer le leadership  dans le camp du progrès mais aussi détermination a user de toutes les flèches pour nous abattre.

Ainsi le Front de Gauche qui gagne des voix, le Front de Gauche qui va assurer la victoire de tous les députés socialistes, ce Front de Gauche va perdre 5 ou 6 députés, et doit encaisser la défaite organisée et préméditée de son porte parole !

En choisissant de frapper la tête, ils ont  fait mal dans tout le corps, en les voyant exulter de plaisir le soir du 10 juin, je fais partie de ceux qui n’ont pas pu  retenir leurs larmes !

Larmes de rage et d’angoisse, non pas que Jean-Luc soit battu. En allant a une élection, on accepte avec,  la possibilité de l’échec, non ce qui m’attriste, c’est de voir ce qu’ils font de la gauche !

Plus une seule règle ne les oblige, pour gagner un député ils oublient de lutter contre le fascisme, pour gagner une fédération ils trichent, pour désigner un candidat ils bourrent les urnes, pour se débarrasser d’une Ségolène ils fusillent toute une fédération.  Il n’ ya pas de limite à leurs pulsions infidèles, de grandes voix de Solferino se sont inquiétés de la défaite programmée de François Bayrou,  seule Marie Noëlle Lienemann a salué le combat courageux et nécessaire de Jean Luc Mélenchon.

Désormais la marque des socialistes a pris le visage de la félonie.

Ce soir le Parti de Gauche de la Gironde réunira son secrétariat, il fera la proposition d’appeler dans les 12 circonscriptions du département à voter pour le candidat socialiste présent au second tour. Il le fera sans aucun état d’âme, mais avec désormais la certitude ancrée, la rupture idéologique avec le parti du oui au traité constitutionnel était depuis longtemps consommé, elle est maintenant devenu indépassable.

Au désaccord idéologique il faut bien rajouter une véritable rupture d’amitié.

Le Parti de Gauche sait désormais à quoi s’en tenir.

manif.jpgIl n’y a pas d’ alternative autre que la construction d’un Front de Gauche durable populaire et transformé en mouvement de masse, en nous éliminant par tous les moyens possibles du débat parlementaire, en minimisant au maximum notre légitime représentation à l’assemblée nationale, le parti déloyal nous oblige a porter le débat ailleurs.

C’est désormais par notre force militante et notre capacité à mobiliser que nous devrons empêcher les plans d’austérité, les pertes de souverainetés, les coupes sombres dans les finances publiques.

Nous savons que le programme de Hollande n’est pas de nature à résister face aux attaques de la finance et des rentiers, nous connaissons la détermination des 300 robots qui vont entrer à l’assemblée nationale, ils  voteront l’austérité  dés  que la troïka en aura fini avec l’Espagne et l’Italie.

Le Front de gauche pouvait faire gagner du temps et épargner des souffrances au peuple de France, les tripatouillages et les combines du grand parti socialiste ont détourné l’aspiration des  millions d’électeurs, mais notre force est intacte et notre détermination renforcée.

Le plus vite sera le mieux, nous y sommes prêts.

Commenter cet article

BOUTHILLON 17/06/2012 17:49


Résultats 1er tour de ma circonscription : finalement, Marie-Hélène Amiable a perdu à.... 282 voix près. A Bagneux 42.63%, Malakoff 40.26%, en tête de tous les candidats pour le Front de Gauche.
La droite s'écroule à - 5.000 voix par rapport à 2007.

Mitsuko 16/06/2012 09:05


Bonjour à vous,


Enfin quelqu'un qui ne parle pas la langue de bois ...


Il faut appeler un chat, un chat et puis c'est tout ...


Bien sûr que le Front de Gauche doit se bouger en dehors du Socialisme ... qui n'a encore rien compris ...


J'espère que nous allons gagner en autonomie par rapport au PS ... et il ne faut pas soutenir le PS car visiblement il mange à tous les rateliers ... et
surtout pas sur une triangulaire qui risquerait de "descendre" le Front de Gauche.


Nous ne pouvons compter que sur nous-même ... Il va falloir l'assumer pour être un vrai Front de Gauche ...


Merci de m'avoir laissé dire ce que j'avais à dire ..


Bien amicalement. Merci à vous ...


C'est important d'échanger et de partager ...


Bon samedi à vous et j'espère à bientôt ...


Sakura Misaki

BOUTHILLON 16/06/2012 08:43


Merci infiniment Alain.


 

nanougk33 12/06/2012 21:53


J'ahère à 100% à votre billet, ras le bol des mafouilles du PS-Aubry et que vienne bientot la 6eme république, nous sommes nombreux encartés ou pas avec le Front de Gauche, ne lachons rien !!!!!

Nathanaël Uhl 12/06/2012 16:25


Alain... que dire sinon "merci" ? Tu résumes bien et mon ressenti et ma raison. Le plus dur est devant nous, allons-y gaiement.