Appel national pour des Assises du Front de Gauche

Publié le par letang-moderne

6530464669_06d5b6cb37.jpgLes désaccords stratégiques qui ont divisé le Front de Gauche lors de ces élections municipales ont pesé très lourd dans la difficulté à rendre lisible, pour le plus grand nombre, le message que nous portons.

Pourtant, le Front de Gauche, autonome et conquérant, avec 11,7% retrouve la part d’électeurs et d’électrices qui a voté en faveur de Jean-Luc Mélenchon lors de l’élection présidentielle de 2012.

Dès lors, il est absolument éclatant qu’un Front de Gauche uni dans une stratégie nationale de conquête, débarrassé du brouillage entretenu par ceux qui ont fait le choix de s’allier dès le premier tour aux candidats qui soutiennent ce gouvernement, notamment dans les grandes villes, aurait permis un score national bien plus conséquent.

Ainsi le Front de Gauche aurait pu devenir, à l’issue de ce scrutin, le pôle de rassemblement de toute la gauche de rupture, et ce d’autant plus que lorsque l’alliance avec les écologistes s’est nouée autour de véritables contenus, 15% d’électeurs et d’électrices ont répondu présents.

L’heure n’est pas aux règlements de comptes, mais bien au sursaut.

Notre ligne d’horizon est validée par les faits : le Front de Gauche est la stratégie pour conquérir le pouvoir.

L’exemple de Syriza indique bien que seul un Front de Gauche autonome, nourri de la dynamique citoyenne, définitivement détaché des stratégies à géométrie variable, pourra s’ancrer durablement et aller à la rencontre des abstentionnistes.

Nous militant-es -ou non- des partis membres du Front de Gauche, appelons immédiatement à l’organisation nationale d’Assises du Front de Gauche. Il nous faut ouvrir en grand nos portes et nos fenêtres, adopter une feuille de route pour les trois années à venir et préparer la relève de toute la gauche sociale, écologiste et républicaine.

Le succès prévisible de la Marche du 12 avril doit servir de point d’appui à la mobilisation pour la tenue rapide des Assises du Front de Gauche.

SIGNEZ ICI

 







Commenter cet article

tilk 31/03/2014 14:13


gg,:) pas de reglement de compte? pourtant les assises devraient commencées par là, ou c'est perte de temps, le flou pas artistic du pc coute cher au fdg et mm au ps

babelouest 31/03/2014 09:14


Bien sûr les traîtres qui ont fait passer leur carrière et leurs strapontins avant leur engagement politique ne peuvent être que rejetés, et sanctionnés s'ils ont utilisé le logo FdG indûmement.
Ils ont fait un mal terrible au FdG, sciemment ou non.


 


Arrive une autre échéance : je pense qu'il faudra être encore plus exigeants et sans pitié. Se rassembler à gauche, absolument, mais uniquement entre gens de gauche. Les transfuges sont partis
rejoindre le PS de droite, qu'ils y restent. Ceux qui appelleraient à un rassemblement plus vaste seraient eux-mêmes des traîtres.

Eric 29/03/2014 17:40


Gauchiste collabo de merde

jeannedau 29/03/2014 15:50


C'est bien ce que je disais, mettre la charrue avant les boeufs et aller à l'abattoir c'est ce que proposent certains.


 


Analyse quand tu nous fuis. 


 

Ecalle Janick 29/03/2014 15:44


Demander un Front de Gauche uni et en même temps rebalancer qu'un des membres est un traître tout en disant que c'est du passé, ça veut dire quoi ?


Vous perdrez la confiance des gens. Je le ressens profondément.


Pensez deux secondes que ceux que vous voulez entraîner ne sont pas des militants.


Amicalement,